Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Manuel d'Oxélie (Le)

.

Références

  • Gamme : Oxélie
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Lulu.com
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2015
  • EAN/ISBN : 978-2-9700877-2-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 116 pages à couverture souple au format 19 x 25 cm.

Description

Le livre de base d'Oxélie, le Manuel d'Oxélie, s’ouvre sur titre, crédits et sommaire (8 pages dont 4 blanches). Il se divise ensuite en trois parties consacrées à une rapide présentation du monde (16 pages), aux règles (40 pages) et à deux scénarios (43 pages). Chaque partie s'ouvre sur une présentation de son contenu.

La première partie débute par un exposé concernant L'Oxélie, la pratique conjointe de la magie et de la technologie jusqu'au Grand Malheur (2 pages) et à la Magie et la Technologie (2 pages), avant d'aborder la Géographie d'Enéfara (3 pages). Les six principaux pays d'Enéfara sont ensuite rapidement décrits (Grandes Puissances, 5 pages). Cette section se termine sur un survol de l'Histoire Récente (2 pages).

La deuxième partie, consacrée aux règles du jeu, débute avec la Création des Personnages (9 pages), avec le choix d'un concept puis des compétences, dont une vingtaine sont proposées, en plus des compétences de magie. Mais la liste n'est qu'indicative, les joueurs ayant toute latitude pour en définir d'autres. Enfin viennent les Traits. Les Règles de Jeu proprement dites suivent (13 pages), avec la résolution des actions, la détermination des dommages en combat et la récupération de ceux-ci. Ce chapitre inclut trois pages pour les règles de gestion de la Corruption et une pour l'expérience. Enfin Armes, Sorts et Objets (17 pages) commence par présenter des listes d'armes et protections sur 4 pages, avant d'aborder la magie. La moitié du texte est alors consacrée aux tables permettant de déterminer la difficulté de créer un sortilège et ses effets, avant la présentation de 23 sorts répartis dans les quatre types de magie (Énergies, Matière, Vivant et Spatio-temporelle).

Enfin sont présentés deux scénarios :

Sombre vengeance (18 pages) commence lorsque les PJ sont invités à une réception chez un ancien officier de l'armée élgadorienne. La soirée est interrompue par l'irruption de trois créatures Corrompues avides de violence. Après qu'elles aient été battues, leur hôte les engage pour enquêter sur la provenance de ces créatures. Cette enquête les mènera jusqu'à un pays voisin et à de bien sombres histoires datant de la dernière guerre entre les deux contrées.

Dans Conférence à hauts risques (24 pages), les PJ sont recrutés par les forces de sécurité de la Conférence Générale des Nations qui se réunit pour négocier les retombées de la dernière guerre. De telles occasions offrent toujours l'opportunité de perpétrer attentat, espionnage ou chantages. Nul besoin de dire que les forces de sécurité vont avoir fort à faire pour assurer celle-ci.

Le livre se termine sur une page de crédits détaillés et six pages blanches.

Cette fiche a été rédigée le 8 février 2017.  Dernière mise à jour le 8 février 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.