Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Fille du Calife (La)

.

Références

  • Gamme : Oeil Noir (L') / Schwarze Auge (Das)
  • Version : édition de poche
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Gallimard
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 1985
  • EAN/ISBN : 2-07-033321-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format poche de la collection Folio.

Description

La version Gallimard de l'aventure Nédime, la fille du calife porte le numéro 3, à la différence de la version française par Schmidt, dont elle est l'adaptation au format poche cher à Gallimard. Le livre est au format poche standard de la collection Folio et peut prendre place dans la bibliothèque aux côtés des autres Livres dont vous êtes le héros de la collection.

Le corps de l'aventure est identique à celui de la version Schmidt. On y retrouve les mêmes décors et personnages non-joueurs, la même intrigue. Seuls les chapitres de présentation du jeu et de l'éditeur changent.  Ainsi, dans cette version, l’Avant-propos disparaît. L’histoire devient Prologue. De même, Le jeu devient L’enlèvement de Nédime, aventure en solitaire. Les textes de chaque chapitre (à quelques tournures de phrases près) sont sensiblement identiques. La partie principale de L’Aventure est titrée Au palais du Sultan.

Les images et les plans sont redimensionnés pour tenir dans un format poche.

A noter aussi que le titre de cette version est différent, puisqu'il a perdu le prénom de Nédime. Elle n'a pas non plus de sous-titre.

Cette fiche a été rédigée le 30 novembre 2010.  Dernière mise à jour le 30 mai 2011.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Certes, le sauvetage de Nédime prétend être un jeu de rôles puisqu'il fait partie de la série "L'Oeil Noir", mais c'est un livre dont vous êtes le héros. Du jeu de rôles, on ne retiendra que le système de combat et rien d'autre (à moins de faire de grosses adaptations comme il est proposé page 144). Et n'essayez pas ce scénario avec un personnage maniant la magie (elfe ou magicien suivant les règles de base de l'Oeil noir), rien n'est prévu pour ! Par exemple, la plupart des obstacles sont des portes fermées alors qu'un sort de base d'elfe ou magicien permet de les ouvrir, il y a une règle pour ne pas réveiller les loups qui ne fait pas appel aux caractéristiques du jeu de rôles, etc.

Côté narration, le style plutôt naïf s'adresse aux jeunes joueurs ou maîtres de jeu, mais il y a une ambiance suffisante pour exalter ces jeunes lecteurs (ma fille de 9 ans par exemple).

Cette précaution étant prise, il faut bien reconnaître que le scénario est bien ficelé, plein d'humour (le souterrain secret qui ne sert à rien et qui attirera tous les rôlistes). Je suis toujours assez surpris qu'il y ait autant de choix et d'options sur 215 paragraphes. Comme dans tous les livres dont vous êtes le héros, il y a un certain nombre de choix plus ou moins absurdes qui vous feront périr assez soudainement et tout un tas de choix à peine moins absurdes qui vous donneront un atout décisif pour gagner. Il faudra refaire l'aventure plusieurs fois jusqu'à trouver l'indispensable Génie, à moins que, comme moi, vous ne tombiez dessus d'emblée. Le résultat est amusant, et nul doute que je lui donnerais une meilleure note en LDVELH qu'en JDR.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques