Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Lune et Douze Lotus (La)

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 5
  • Moyenne des critiques : 4,6

Description

C'est un jeu qui entend émuler les histoires de sword & sorcery de Conan et consorts. Il s'agit donc de jouer des héros errants, issus de diverses parties du monde, mais toujours prêts à l’action face aux nombreux dangers que le monde leur jettera à la face. Ils ne sont pas là pour sauver l'univers mais pour leur peau, éventuellement pour redresser des torts et protéger une veuve, mais guère plus.

Il existe dix niveaux de puissance pour les personnages, mais il est recommandé de ne pas les faire progresser classiquement, d'un niveau à l'autre aventure après aventure, mais de les utiliser au niveau nécessaire pour l'aventure du jour, tout comme les nouvelles de S&S ne suivent pas un ordre chronologique. Cela permet de découvrir le passé du personnage, même après avoir joué son apogée.

A ce titre, les personnages ont peu de chance de mourir, et peu de chances d'échouer dans leurs actions, le système de jeu est conçu pour le garantir. Le dé le plus utilisé est le dé 20, et en temps normal, tout résultat inférieur à 20 est une réussite mineure, et tout résultat inférieur au seuil de maîtrise de l'action est une réussite majeure. Ce seuil est par exemple égal à réputation du PJ plus classe d'armure de l'adversaire pour frapper, et réputation plus sa propre classe d'armure pour réaliser une prouesse physique. Une armure efficace, qui a donc un chiffre faible (Classe d'armure descendante), vous rend difficile à toucher mais vous gène pour faire de l'escalade ou de la course. Votre réputation, elle, est la mesure de votre puissance. Elle va de un pour un débutant à dix pour un personnage au sommet de sa gloire et détermine vos points de vie : un dé 8 par niveau.

Si vous êtes gêné par les circonstances, aucun bonus ne s'applique, il ne vous reste que votre réputation pour réussir. Si vous êtes face à une tâche particulièrement dangereuse, vous ajoutez un dé 8 à votre dé 20, augmentant les chances d'échec. Les dégâts causés au combat par une réussite mineure sont de un point par dé de dégât de votre arme. Ce n'est qu'en cas de réussite majeure que vous lancez les dés pour infliger des dégâts probablement bien supérieurs, car il s'agit de dé 8.

A part la réputation, le personnage a des points de folie. S'ils dépassent la réputation, le personnage, incontrolable, devient un pnj. La ligne de vie d'un personnage est une phrase qui le définit sommairement. Elle mentionne généralement son origine sociale et géographique. Si un élément de la ligne de vie peut s'appliquer à l'action que tente le héros, cela lui apporte un bonus à sa maîtrise de l'action. La ligne peut inclure de nouveaux éléments lorsque le personnage vit des événements marquants.

L'univers du jeu s’appuie sur une carte simple et propose une série de pays, certains évoquant la Scandinavie, d'autres l'Inde, la Chine, le Moyen Orient ou l'Afrique. Mais tous sont reliés par les routes commerciales qui servent en particulier à faire le commerce des lotus. Car il existe douze types de lotus, donnant chacun cinq produits différents, des racines aux fleurs en passant par la sève et le pollen. Leur utilité est très variable, récréative, médicinale ou magique par exemple. D'autres marchandises circulent également sur ces routes, épices, esclaves, armes, etc. Ces routes permettent aux pj de voyager dans le vaste monde, au gré de leurs envies et de leurs missions, par exemple comme escorte de caravane marchande.

La sorcellerie est présente partout, même si elle est socialement plus ou moins admise et encadrée selon les territoires. Tout le monde peut obtenir des pouvoirs de sorcier. Il faut et il suffit pour cela de réaliser un sacrifice humain dédié à la lune, une nuit de pleine lune. Celle-ci allouera alors une quantité aléatoire de points de pouvoir, et donnera accès à un pouvoir, d'autres pouvant devenir accessibles avec la montée de la réputation. Les sorciers ne sont pas forcément maléfiques, mais la manière d'obtenir leur première capacité magique, et le fait qu'il faut tuer des humains pour récupérer les points de pouvoir dépensés font que la plupart le sont. Il s'agit donc le plus souvent d'antagonistes pour les héros.

De même, en lien avec la sorcellerie, des créatures magiques, étranges et dangereuses, nommées bêtes astrales errent dans le monde. Là encore, il peut être nécessaire pour les pj de les combattre ou de les fuir.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Lune et Douze Lotus (La)
première édition
Livre de basejuin 2015ChibiPapier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 29 juillet 2015.  Dernière mise à jour le 31 juillet 2015.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...