Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Vornheim

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 64 pages, en format A5, avec jaquette.

Description

Vornheim est plus qu’un guide d’une cité, selon l’auteur c’est avant tout une méthode et des idées pour générer aléatoirement n’importe quel contexte urbain médiéval-fantastique, avec une touche de “bizarrerie” propre à la gamme Lamentations of the Flame Princess et à de nombreux jeux du mouvement Old School Renaissance.

L’auteur le conçoit comme un recueil d’aides de jeu rédigés au fur et à mesure de ses besoins pour mener sa campagne dans une ville médiévale-fantastique, de manière quasi improvisée.

Ainsi le livre contient de nombreuses tables et dessins de l’auteur, y compris dans ses intérieurs de couverture, parfois écrits de façon manuscrite et dans tous les sens.

Après une page de sommaire et de crédits, une Introduction (1 page) de l’auteur qui explique l’objectif du livre, l’auteur livre une carte de la ville avec une légende (1 page), suivi de deux plans de coupe pleines pages, dessinés, d’une cathédrale et d’un palais.

In Vornheim (5 pages) expliquent l’ambiance et les particularités de cette ville : une utilisation de la magie très rare, armes interdites pour la majorité de la population sauf les nobles, présence de ponts, sectes, guildes, listes de superstitions, et de nombreux autres sujets sont abordés brièvement sur un paragraphe chacuns. On trouve par exemple l’utilisation étrange des serpents, puisque leur peau peut être lue comme des livres, le malheur lié au chiffre 7, ou la secte de la Chaîne qui dévore le cerveau des innocents puis en prennent le contrôle pour assassiner des gens.

House of the Medusa (5 pages) est, avec plan en coupe dessiné à l’appui, un guide d’une maison abritant une démone artistocrate, décrite comme manipulatrice sociopathe. L’objectif est de fournir un donjon clé en main pour tuer cette dangereuse créature.

Immortal Zoo of Ping Fen (8 pages) est un autre donjon clé en main avec plan à l’appui, le zoo privé d’un noble. Bien sûr les caractéristiques et descriptifs brefs des créatures sont livrées, tel que le Scorpion-chèvre, pouvant s’empoisonner avec son propre dard.

Library of Zorlac (8 pages) décrit une gigantesque bibliothèque tenue par un magicien qui sera utile aux aventuriers de par son énorme savoir accumulé. Bien sûr, ses rayons cachent quelques surprises.

Après quelques commentaires de playtests des joueurs (2 pages), la suite du livre Urbancrawl rules (10 pages) propose tout d’abord des règles et des conseils pratiques pour créer des quartiers, habitations ou autres rues et évènements typiques de Vornheim. Des règles simples et des morceaux de plans sont présentés afin de faciliter la vie au meneur de jeu. On explique des méthodes originales : par exemple jeter un dé à quatre faces sur une feuille, ses côtés indiquant des murs, et son chiffre une valeur d’importance ou de niveau des PNJs présents.

On trouve ensuite des tables aléatoires (20 pages) pour définir les contacts rencontrés, aristocrates, livres, tenanciers de tavernes, directions possibles, effets magiques inattendus, trouvailles sur les cadavres, etc. le tout agrémenté de dessins et de plans destinés à être copiés, collés, coupés et modifiés et surtout utilisés à la volée. Chacune est composée d’au moins deux colonnes et s’étale sur vingt à cinquante entrées.

Le livre se termine par des outils de conversion (1 page) entre les anciennes éditions de Dungeons & Dragons et les règles de Lamentations of the Flame Princess utilisées dans ce guide.

On remarquera que tous les intérieurs de couverture sont complètement utilisés pour fournir des cartes et des générateurs aléatoires de lieux.

Les couvertures extérieures arborent deux tables que l'on peut utiliser pour générer des éléments divers en laissant tomber un dé dessus. Les instructions pour les utiliser se trouvent en pages de garde de la couverture avant. Les deux pages de garde arrières proposent des tables de génération de bâtiments. L'intérieur de la jaquette contient un plan de la ville.

Cette fiche a été rédigée le 16 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 7 août 2016.

Critiques

batronoban  

Il y a des livres qui vous marquent, et je peux dire qu'avec Carcosa et A Red and Pleasant Land (tous dans cette gamme), le "mouvement Old-school" comme on dit a pondu de belles choses, inventives, avec une direction forte, un discours détendu et qui à mon avis feront un petit pas en avant pour beaucoup d'auteurs.

Ce kit offre donc de quoi créer non pas une cité générique mais une cité étrange, surprenante, et surtout une cité que l'on peut mettre en scène très rapidemment après l'avoir lu, et, et, très important, qui est conçu de bout en bout comme un outil de jeu, y compris en utilisant les couvertures pour y foutre des tables aléatoires !

Le mieux, c'est que tout ici est écrit avec passion, avec style, l'auteur nous dit clairement "ben il me fallait quelque chose pour ma campagne urbaine et rien de ce qui existait ne m'allait, n'était assez flexible ou original ; du coup, je l'ai fait moi-même au fur et à mesure, j'ai essayé de rédiger ça de manière cool, j'espère que ça vous servira aussi". 

L'unité graphique et formelle de l'ouvrage est aussi remarquable, et l'auteur a un sens artistique très notable ; je devrais mettre 4 car par moments c'est trop stylisé pour être facilement lisible notamment les plans dessinés des donjons.

Côté design c'est des tas d'idées déjà présentes depuis 1974 mais qui sont recueillies, formalisées, recyclées, déformées, reformées, et rédigées de manière très ingénieuse, très créatives.

Au final la note maximum car des suppléments comme celui-ci, aussi créatifs et en seulement 64 pages ultra remplies, sérieusement, c'est pas tout les jours qu'un éditeur en publie. Vous ne jouez pas à D&D ? Je suis certain que vous trouverez là dedans de la matière pour des tas d'autres jeux, sachant que c'est très light en termes de règles.

J'en veux d'autres comme celui-ci !!!

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques