Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Monolith Beyond Space and Time (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 50 pages à couverture souple au format A5.

Description

The Monolith Beyond Space and Time propose l'exploration d'un donjon très dangereux inspiré des écrits de Lovecraft. Les aventuriers vont entrer dans un monolithe horrible venu d'une autre dimension. Il perturbe l'espace-temps autour de lui. L'auteur explique que tous les personnages mourront probablement durant cette aventure. Ce scénario a été financé par une souscription sur Internet.

Le livre est abondamment illustré de visions de créatures horribles et du monolithe. Après une page de titre, une page de crédits et une page de sommaire, l'auteur explique son intention dans Author's Notes (3 pages). 

Dans The Valley (16 pages) sont décrits les étranges effets aléatoires du Monolithe (inversion du temps, croyances devenues réelles, météo incroyable, mutations, etc.) pour la plupart dangereux. Le chapitre détaille également de nombreux événements et créatures pouvant être aléatoirement rencontrés dans les environs. On y découvre par exemple des chouettes inter-dimensionnelles, les clones des personnages venus d'une autre dimension, un bain où s'amusent une communauté pansexuelle, ou même une horreur venue du fond de l'océan.

The Monolith (4 pages) détaille l'étrange construction qui agit comme une antenne interdimensionnelle. Elle attire donc toutes sortes d'entités, dont des vaisseaux et un gardien impossible à tuer.

The World Inside the Monolith (22 pages) décrit l'intérieur du monolithe. Les aventuriers ne peuvent percevoir qu'un seul corridor infini et la conception de distance n'existe pas. Les sorts des clercs ne fonctionnent pas et ceux des magiciens sont troublés. Ils rencontrent les habitants du Monolithe, des êtres couverts d'yeux. Les héros peuvent également voyager à travers les cerveaux de leurs compagnons, trouver la tête parlante d'un explorateur perdu, voire tenter de contrôler la construction pour aller dans d'autres périodes temporelles. Quelques nouveaux sorts à caractère spatio-temporel sont décrits.

Le livre se termine par la liste des souscripteurs (2 pages).

Cette fiche a été rédigée le 9 mai 2014.  Dernière mise à jour le 18 mai 2014.

Critiques

batronoban  

Quel excellent module lovecraftien ! Quand je lis certains scénarios officiels français ou américains pour l'Appel de Cthulhu, notamment Les masques de Nyarlathotep, je me dis parfois qu'on a pas lu et pas aimé le même Lovecraft, avec leurs encyclopédies historico-blablaesques et leurs milliers de pages qui me font dormir.

Ici on a du frisson, on a du bizarre, on a du spatio-temporel horrifique, une pression et un contexte impitoyable où l'on sens bien le sens nihiliste des œuvres de Lovecraft. C'est en plus très beau, une direction artistique au top, et l'ironie c'est un livre pour D&D qui fait mieux que l'Appel de Cthulhu, et ce en 50 pages. C'est clair, c'est lisible, c'est fait pour jouer. C'est bon pour avoir peur ou pour ce faire une soirée impitoyable avec des personnages fous, perdus dans l'espace-temps, ou dont les cerveaux ont été échangés.

Quelle bouffée d'air frais que ce module !

Critique écrite en novembre 2015.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques