Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Royaume des Dragons (Au)

.

Références

  • Gamme : Jeu de Rôle Junior
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Fleurus
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2020
  • EAN/ISBN : 9782215174134
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 48 pages couleur à couverture souple dans un folio rigide au format 21 x 26,5 cm.

Description

Au Royaume des Dragons est la version sur le thème médiéval fantastique de Jeu de Rôle Junior. Il prend place sur la grande île Turquoise, divisée en deux royaumes : le Protectorat et le Royaume des Dragons. Les personnages y sont des chevaliers-dragons, de l'ordre du même nom dédié à la protection du royaume éponyme.

Le livre de Au Royaume des Dragons s'ouvre sur une reprise de l'illustration de couverture et le sommaire (3 pages pour le tout) avant une présentation du jeu de rôle, des positions du MJ et des joueurs et des conseils à destination du premier et des seconds (Avant de Commencer, 4 pages).

Les Règles du Jeu (8 pages) suivent, avec la présentation des attributs des personnages (3 pages), l'utilisation de la magie (1 page), les combats (2 pages) et la mise en place de la partie (2 pages).

L'Ile Turquoise (4 pages) présente rapidement le monde servant de cadre aux scénarios qui suivent, en l'occurrence une grande île, dont la géographie et la carte sont proposées sur la première page. Les pages suivantes présentent la situation du pays, avec la récente disparition de la reine assassinée et les intrigues visant à mettre un noble à sa place. Ces intrigues ont cependant été déjouées par le Conseil qui a désigné la jeune soeur de la disparue. La troisième page présente les différentes personnalités des histoires qui vont suivre et la quatrième un guide d'utilisation des scénarios. Ceux-ci sont parsemés d'icônes indiquant au MJ comment aborder chaque partie de l'histoire, voire proposant des QR Codes pour accéder à des bonus comme des sons

La Princesse Disparue (9 pages) voir d'abord les chevaliers envoyés en province pour en ramener la princesse Yuhi afin que celle-ci puisse être couronnée. Or celle-ci après être passée dans un village, n'a plus refait surface. Où est-elle passée ?

La Conspiration (6 pages) les amène à enquêter sur une rumeur parlant de faire disparaître un chevalier. Est-ce que cela ne cacherait pas un objectif plus vaste ?

L'Ombre de la Guerre (8 pages) commence avec un ultimatum du Protectorat qui menace d'attaquer le Royaume si un jeune noble disparu n'est pas retrouvé. Aux chevaliers d'accomplir cette tâche.

L'Éveil des Dieux Dragons (6 pages) commence lorsque les chevaliers se lancent à la recherche d'un dragon aperçu un peu plus tôt. Quel est le but de celui-ci ?

En encart central sont ajoutées 4 feuilles en papier fort. Trois d'entre elles sont prévues pour prédécoupées pour donner 12 fiches de personnages avec au recto un portrait et les caractéristiques de ceux-ci et au verso des informations complémentaires d'équipement, sorts connus le cas échéant et un petit historique. La quatrième feuille regroupe 67 pions ;

  • 5 points d'éclat, ajoutant une réussite automatique
  • 5 points de protection, diminuant un dégât
  • 21 points de magie
  • 29 points de vie
  • 4 points de poison
  • 3 pions pour représenter des objets particuliers issus des scénarios

Les faces intérieures de couvertures arborent les crédits et une enveloppe permettant de regrouper les pions en fin de partie.

La couverture cartonnée de l'ouvrage une fois celui-ci séparé selon le prédécoupage, présente sur ses faces internes un rappel des règles d'une part, la reprise du guide d'utilisation des scénarios d'autre part.

Cette fiche a été rédigée le 30 mai 2020.  Dernière mise à jour le 21 juin 2020.

Critiques

matreve  

Moins convaincu qu'avec les produits d'initiation comme Héros & Dragons ou D-Start, on ne peut cependant pas comparer sur un même plan ces boîtes qui débordent de matériel, et l'intiative de Fleurus avec cette gamme de nouveaux livres d'initiation.

Pour un montant 3 à 4 fois moins cher, Fleurus offre en effet une excellente opportunité pour découvrir le Jeu de Rôle, à un prix lui-même d'opportunité !

Si on regrettera que l'écran ne fasse que deux volets car il s'agit de la couverture (cartonnée) du livre, on saluera tout de même la conception du produit puisque cette couverture est intelligemment détachable, et que le dos de celle-ci fait vraiment office d'écran avec les tables récapitulatives. On appréciera aussi le matériel pré-découpé qui permet avec ce produit d'avoir un peu de goodies (à défaut d'avoir des dés et d'autres trucs sympas à manipuler), et que l'éditeur ne se soit pas contenté de juste proposer un bouquin pour ce prix.

Bref, il s'agit d'un format à découvrir. Quid alors du contenu ? Je suis un peu plus partagé sur ce dernier. Les règles sont bien troussées, la présentation est claire mais je m'attendais à un truc plus simplissime par rapport à ce format.

Idem pour les scénarios, qui sont la bonne suprise puisqu'ils sont au nombre de 4 et qu'ils forment une campagne que j'ai trouvée réussie. Rédigés dans une optique d'initiation, je m'attendais là-aussi à quelque chose de plus simplissime puisque la pagination, forcément limitée, zappe énormément l'aspect très détaillé (mise en ambiance, descriptions à lire etc.) au profit de la structure de l'histoire. C'est certes présenté de façon très claire grâce à une maquette très lisible, mais un peu sommaire sous forme de bullet points comme s'il s'agissait de notes (très propres) prises par un MJ. Pas forcément évident pour un novice quand il s'agira de boucher les trous !

Comme pour les scénarios, on retrouve des écueils similaires avec les règles : elles bénéficient d'une belle mise en page, elles sont accompagnée d'exemples bienvenus, mais elles manquent désespérément d'illustrations pour s'immerger plus facilement, et sortir de la seule lecture de la mécanique. Comme elles ne sont pas longues, ce n'est pas très gênant mais j'ai trouvé que cela manquait d'invitation à l'imaginaire, et trahissait que le budget compressé du livre avait forcément limité le budget illustration...

Je reste donc un peu réservé sur le produit et le public destiné (dès 9 ans). Les livres sont faciles à prendre en main et ne constituent pas des pensums, mais ils ont une densité et un besoin d'appropriation que leur apparence ne laisse pas deviner.

S'ils seront faciles à laisser à la main des enfants, je reste moins convaincu, comme je disais au début, sur leurs potentialités d'auto-initiation et l'effet whaou qu'ils peuvent déclencher. Après, avec leur prix très raisonnable, cela n'en reste pas moins une très bonne alternative pour disposer d'un matériel d'initiation.

Critique écrite en octobre 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques