Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Warlords of the Desert

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 40 pages, plus 1 carte régionale et 1 plan de ville (couleur) en page 2 et 3 de couverture.

Description

Dans la Guerre de l'Anneau, Gondor a du faire face à une coalition de forces d'origines très différentes, et pas seulement des orcs et des trolls. Il y avait entre autres les corsaires d'Umbar, éternels ennemis de Gondor, ainsi que des Suderons. Mais parmi ces derniers on trouve de tout, y compris des gens qui peuvent devenir des alliés, si un contact peut être établi et des intérêts communs recherchés ; comme le commerce par exemple...

Umbar a favorisé l'émergence des corsaires, qui sont un fléau pour le commerce, qu'il soit du sud ou du nord. Mais le grand port d'où partent les corsaires, en vit également. Gondor souhaite faire pression économiquement, à travers des alliances passées avec les gens du sud (Harad), qui permettraient d'isoler Umbar. C'est le cadre de cette série d'aventures, qui prennent place dans le Harad lointain, et notamment sa capitale, Bozisha-Dar.

Après l'introduction brève (définition de termes et conversions), le cadre nous est présenté : un peu d'information générale sur la région, la politique, ses habitants ; ainsi que la description des différents quartiers de Bozisha-Dar, dont nous avons aussi une belle carte couleur.

Un petit chapitre introduit le cadre politique des aventures qui vont suivre, sous la forme d'une ambassade. Et les principaux protagonistes sont décrits : apparence, caractère, motivations. Les 3 aventures sont ensuite détaillées.

En premier, une introduction à la ville. Le thème n'est rien d'autre que la découverte d'une cité nouvelle où l'on est étranger, et éventuellement une proie pour certains. Plusieurs bâtiments sont décrits, ainsi que de nouveaux personnages. Pour débutants surtout.

La seconde aventure rapprochera les aventuriers du désert : une excursion dans le pays permettra de découvrir bandits et demoiselle à sauver (entre autres), à travers un cadre nouveau et parfois agressif. De l'action surtout, pour des niveaux d'expérience plutôt moyens.

La troisième aventure est la plus périlleuse, puisqu'il s'agit d'une histoire de traîtrise dans la cadre de la mission d'ambassade. De l'intrigue et de l'action, et il faut faire en sorte de montrer qui sont les vrais "méchants"... si l'on ne veut pas quitter la région précipitamment!

Le cadre de ces aventures est plus longuement décrit dans la campagne : Far Harad, the Scorched Land ; et un lien est également possible avec les ouvrages Forest of Tears, et Hazards of the Harad Wood, situés dans la région.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

The King  

Ce supplément a l'avantage de présenter la capitale régionale du Far Harad et d'y faire dérouler les aventures. Cependant, il pourrait servir de base à n'importe quel jeu et c'est bien dommage quand on prétend vouloir faire jouer dans les Terres du Milieu. Les descriptions sont acceptables, les scénarios recèlent de bonnes idées (quoi qu'ils soient succints), mais nulle part je ne trouve une ambiance de faisant croire que cela se passe dans le fabuleux monde de Tolkien. Bien meilleur que son supplément associé (Forest of tears), il manque une saveur pour en faire un excellent livret.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques