Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Erech

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 40 pages, plus 2 cartes régionales (couleur) en page 2 et 3 de couverture.

Description

Dans la guerre de l'Anneau, Minas Tirith faillit tomber. Elle ne dut son salut qu'au renfort inattendu de l'armée des morts, qu'Aragorn était allée chercher à travers les Chemins des Morts, jusqu'à la pierre d'Erech. Une fois leur tâche accomplie, les fantômes des Parjures trouvèrent enfin le repos...

Avant Gondor existait un grand royaume des Daen Coentis ("Peuple Habile") dont les Dunéens sont issus. Ils avaient creusé un passage sous les Montagnes Blanches, qui servait de route et de sépulture. Elendil et leur roi avaient prêté serment d'aide mutuelle sur la pierre d'Erech, apportée de Numenor selon certains. Mais au moment de la guerre de la Dernière Alliance, le roi des Daen Coentis refusa d'aider les Dunedain. Une malédiction tomba sur lui et son peuple, qui ne serait levée qu'à l'accomplissement du serment.

Ce supplément décrit dans le détail le centre de la principauté de Morthond, en 1640 du 3ème âge. Et particulièrement la ville de Sarn Erech, sorte de capitale ; la forteresse de Morthondost ; et leurs dirigeants. Les Chemins des Morts ne représentent qu'une petite partie.

De façon classique, l'ouvrage débute par la définition de termes et règles de conversion. L'histoire de la vallée et des Parjures (et leur malédiction) est décrite. Puis les habituels : géographie, climat, flore et faune, avec le détail des herbes, poisons ou prédateurs les plus remarquables.

Arrive le tour des habitants : principalement Daen Coentis et Dunedain, sans oublier les morts-vivants, bien sûr. Plus que partout ailleurs, ils font partie du paysage. La politique est réduite à sa plus simple expression, la famille princière régnant sans heurt ni opposition... jusqu'à récemment, comme décrit dans la principale aventure de cet ouvrage.

Aventure que l'on commence à aborder dans la description de la ville de Sarn Erech et la forteresse de Morthondost. Tous sont bien détaillés, maison par maison ou pièce par pièce. Et surtout toutes les personnes qui composent cette communauté, les liens entre eux, l'organisation... plus une table du commerce (prix).

Une fois le cadre posé et les protagonistes décrits, l'aventure est claire : trouver qui est le vrai Prince de Morthond, suite à la mort des parents pendant la Peste, ainsi que la fille aînée, héritière en titre. De l'intrigue, de l'exploration, de l'action... tout est possible pour cette aventure destinée plutôt à des personnages peu expérimentés. Comme 3 des enfants du Prince ne sont pas décrits, ce peuvent être des personnages joueurs....

Nous passons aux Chemins des Morts. Description simple des quelques pièces rencontrées et des rencontres possibles. L'aventure proposée n'a aucun but précis, autre que l'exploration pure, destinée à des aventuriers un tant soit peu expérimentés.

Cet ouvrage a été repris (en partie) avec d'autres, dans deux suppléments édités en 1996 : Southern Gondor : the Land, et Southern Gondor : the People. Dans le premier, entre autres, la famille de Morthond participe à une vaste quête ; ce qui a aussi été le cas dans un autre supplément, Kin-Strife (1995).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

L'aventure autour de la famille de Morthond est bien sympathique, le cadre est bien décrit, on regrettera peut-être les objets magiques trop présents (alchimiste et magicien présents à Sarn Erech, par exemple), mais ça se corrige ou s'adapte facilement. De très bons souvenirs...

Mais il y a un autre intérêt, qui intéressera les amateurs de quêtes épiques : la famille de Morthond. Accessible aux personnages tant comme relation que comme origine possible, elle peut être le moteur de biens des situations intéressantes. Développée dans d'autres suppléments (Kin-Strife et Southern Gondor), cette famille acquiert une dimension incomparable. Pour moi et plusieurs équipes de joueurs, elle a été la clef de très nombreuses parties, et la source de révélations qui ont rendu la tête des personnages (dont celle du fils cadet) très, très chère...

Curieusement, les plans de Sarn Erech et de Morthondost n'ont pas été repris dans les suppléments de Southern Gondor (mais les Chemins des Morts y sont), ni dans Kin-Strife. Pour tout savoir sur les Princes de Morthond et leur environnement, il faut donc 3 ou 4 suppléments, dont celui-ci.

En bref, l'ouvrage est bien adapté à une équipe peu expérimentée. Et il peut donner une source d'appuis (ou ennuis) politiques ou d'aventures très précieuse, moyennant un peu de travail ou l'achat d'autres suppléments.

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Bon supplément même si on regrette ses côtés un peu donjon. Il y a moyen de faire des choses assez épiques.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques