Contenu | Menu | Recherche

Peur et Ignorance !

Halls of the Elven-King

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 32 pages.

Description

Le palais du roi des elfes de Mirkwood (la Forêt Noire/Sombre), Thranduil, a beaucoup été exploré par Bilbo, invisible, alors que Thorin et les autres nains moisissaient en cellule. Maintenant vous pouvez vous aussi visiter ces cavernes, chaparder des provisions aux cuisines, ou tester le confort des geôles. La trappe vers la rivière souterraine est là également, et des tonneaux (vides et pleins) ne sont pas loin...

Le royaume de Thranduil est assez récent, et son palais encore plus. Son peuple vient pour l'essentiel de Beleriand, qui sombra sous les flots à la fin du 1er âge. Le père de Thranduil, Oropher, amena les siens à Mirkwood et fonda le royaume, avant de mourir à la fin du 2ème âge, dans la guerre de la Dernière Alliance. Lorsque l'ombre s'étendit au sud de la forêt, au cours du 3ème âge, Thranduil et les siens se cantonnèrent au nord, où ils firent un palais, une capitale et place-forte : Aradhrynd, le palais du roi des elfes.

C'est le quatrième et avant-dernier supplément de la série des forteresses. Le but est de décrire minutieusement des fortifications notables. La description physique est donc l'objectif principal, et ce livre y répond, mais on trouvera également quelques informations sur l'histoire, les alentours, et l'organisation militaire.

A l'introduction est jointe une copie noire et blanc du nord de la forêt, domaine des elfes. Leur histoire est ensuite présentée, depuis le début du monde, jusqu'à la guerre de l'Anneau. Ce qui permet de mieux comprendre les relations des elfes avec les autres races, entre autres les nains. L'armée des elfes est ensuite passée en revue : nombre, organisation, équipement.

Puis vient la description physique du palais, coeur de l'ouvrage. Chaque pièce ou couloir est bien décrit, avec des plans à grande échelle, et parfois des dessins. Cependant les plans sont moins nombreux que dans les précédents suppléments de la série. Par contre la description est plus narrative et vivante : c'est le récit d'un marchand humain à qui l'on fit visiter le palais, peu après la mort de Smaug.

Quatre aventures sont brièvement proposées, et des suggestions pour de nombreuses autres. Un fortin sylvestre (fait avec/dans des arbres) est ensuite décrit, et peut être transposé facilement à la Lorien. L'ouvrage s'achève par l'habituelle table de jeu (militaire).

A noter que la description est différente de celle du supplément "Northern Mirkwood" (première édition) : il est dit dans la dernière édition (Mirkwood) que les cavernes décrites sont celles du palais d'Oropher, père de Thranduil, et abandonnées. Et il est fait référence à ce supplément (Halls of...) pour la description du palais de Thranduil.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

Description bien faite, beaucoup plus vivante que les précédentes forteresses. Et l'histoire des elfes de la forêt est bien présentée. C'est un très bon résumé qui intéressera même les habitués du Silmarillion. Peut-être la partie de l'ouvrage qui m'a le plus servi.

Côté aventures et jouabilité, ça reste bien limité : pour un espion de Sauron c'est un supplément sympathique et un bon défi. Pour des aventuriers du côté des "bons", cela permet d'agrémenter des passages ici de quelques descriptions. Mes joueurs ont eu plusieurs fois affaire à Thranduil, avec qui ils sont en bon terme (malgré la présence d'un nain - mais il a beaucoup fait pour les elfes) ; mais le côté politique de la visite les motivait plus que la beauté des cavernes.

Un supplément court, sympathique, mais pas indispensable. A offrir aux amateurs de Tolkien surtout.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques