Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Dr No

.

Références

  • Gamme : James Bond 007
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : novembre 1988
  • EAN/ISBN : 2-904783-68-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 48 pages à couverture rigide.

Description

Ce scénario s’inspire de la première aventure cinématographique du célèbre agent 007. S'il reprend la trame du film - un agent de Kingston, Jamaïque, est porté manquant - il n'est pas identique : des noms et des événements changent et la base de l’intrigue est complètement distincte.

Après une page reprenant le sommaire et les crédits, la première partie (Introduction et briefings, 9 pages en VO, 7 en VF) présente le scénario au MJ avec le détail de l’intrigue. Celle-ci étant assez ouverte, il liste une chronologie des événements à venir et les différents indices que les agents pourront trouver. On y trouve également un teaser et le briefing pour les joueurs à utiliser pour lancer l’aventure.

La deuxième partie (Les Personnages Non Joueurs, 12 pages en VO, 10 en VF) détaille les personnages non-joueurs classés en deux camps : les Ennemis (9) et les Alliés (4). Représentés par un croquis, ils ont tous des caractéristiques, l'histoire de leur vie, des points d'information et une illustration.

La troisième partie (Lieux et Evénements, 21 pages en VO, 15 en VF) forme le scénario proprement dit. Il reprend les lieux que les agents seront amenés à explorer et détaille les différents rebondissements que les joueurs devront affronter (notamment la confrontation finale). Cette partie inclut 4 plans que l'on retrouve en plus grand en annexes.

La quatrième partie (Informations sur l’aventure, 4 pages en VO, 3 en VF) présente les conséquences possibles de la mission, de quoi modifier le scénario, des "sequels", un historique de la Jamaïque et la description de Kingston (en VO, on a deux chapitres : Adventure Information et Thrilling Cities : Kingston).

Les annexes (10 pages en VO, 6 en VF) regroupent des plans à donner ou non aux joueurs, deux dessins de lieux et deux indices que les agents pourront récupérer. Dans la VO, s'agit de feuilles volantes regroupées dans uen enveloppe marquée "Top Secret - For Your Eyes Only".

Un plan de la forteresse du Dr No est fourni sur une feuille cartonnée A3 en VO.

La VF reprend en un seul volume cartonné le contenu de la boite américaine.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 septembre 2016.

Critiques

Jérôme Darmont  

C'est le premier scénario JB007 paru, basé sur le premier film. Donc, forcément un brin suranné et, à l'image du film, pas foncièrement captivant.

matreve  

Scénario publié parmi les premiers de la gamme, Docteur No est assez emblématique de celle-ci par sa propension maladroite à réutiliser de façon très explicite le contexte des films tout en proposant (forcément) une histoire très distincte pour les joueurs.

Franchement, cela offre de quoi s’interroger sur la stratégie suivie par Victory Games (l’éditeur d’origine) pour avoir une politique aussi incongrue : volonté de pouvoir utiliser l’intégralité de la licence JB 007 achetée pour l’exploiter ainsi jusque dans les références des scénarios ? renvoyer les joueurs vers des références existantes pour qu’ils aient le sentiment de jouer à James Bond et non pas à un jeu d’espionnage moderne ? voire leur donner le sentiment de singer l’agent 007 dans une histoire qui à défaut d’avoir la même intrigue reproduit des scènes similaires ?

Tous les défauts de cette étrange ligne éditoriale se retrouvent en effet dans ce scénario, dans des limites qui frisent le n’importe quoi… Déjà, le célèbre Docteur No qui est censé être mort il y a 20 ans mais qu’on retrouve pour être la même némésis pour les joueurs… Bonjour l’effet de surprise avec un titre pareil, et surtout bonjour le suspense puisque dès que les joueurs auront affaire à lui, il ne sera pas nécessaire de tourner longtemps pour deviner les secrets de leur adversaire…

C’est donc un scénario tout sauf en nuance qui est proposé et c’est très très dommage car l’intrigue qu’il propose et sa construction (où on trouve détaillés très agréablement les différentes pistes, les personnages et les lieux en présence tout en laissant beaucoup d’ouverture en termes d’événementiel) permettent d’ambitionner une histoire bien meilleure que le déroulement neuneu qui fait office de fil directeur.

D’où un challenge intéressant de réécriture qu’on pourrait espérer de ce recueil. D’autant que le scénario date maintenant d’il y a 30 ans et que le cadre des années 1980, sans compter le fait que le Docteur No est normalement mort, contribue au peu de charme que ce scénario dégage. Afin de pimenter ce challenge de réécriture, je conseillerai donc s’inspirer des belles photos tirées du film éponyme qui agrémentent l’ouvrage et se lancer dans un scénario JB 007 Old School prenant le même cadre des années 1960. La Jamaïque où l’action prend place sera un décor bien plus bondesque en la transposant à cette époque, conservant encore une ambiance coloniale britannique. Idem pour les PNJ proposés qui ont une saveur Vieille Angleterre, et qui pour les femmes sont assez conformes au stéréotype hyper machiste de l’agent 007. Enfin, les péripéties et rebondissements prévus sont plus en ligne avec cette époque et l’esprit de Ian Fleming, plutôt qu’un contexte où la technologie est plus présente et envahissante.

La perspective de refondre ce scénario est vraiment ce qui sauve cet ouvrage, et le matériel de qualité qui est proposé dedans. Docteur No donne surtout envie après sa lecture de se lancer dans un one shot dans lequel on aura pris soin de complexifier l’intrigue (en le débarrassant notamment de ses éléments trop visibles tel le Docteur No, qui pourrait être relégué comme PNJ de deuxième rang), tout en l’enfermant dans les clichés des premiers films. Le résultat pourrait se révéler alors assez réussi, en tout cas infiniment supérieur à celui du présent scénario vu son manque d’ambition.

Critique écrite en septembre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :