Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Hostage

Références

Thème(s) : Contemporain

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

"Hostage... a pawn of terrorism" est un jeu à l'optique relativement limitée. On peut y jouer un terroriste, un otage, un flic ou un civil (négociateur, politique, journaliste) dans le cadre d'une prise d'otages.

Du côté technique, les personnages sont définis par quatre caractéristiques : Physique, Aptitude (connaissance, sagesse, capacité d'apprentissage), Skill (compétence, dextérité) et Dédication (la capacité à se sacrifier pour un but, une cause ou un homme) déterminées par des jets de dé à dix faces, et par une "position" (terroriste, otage, ambassadeur, politique - à différents niveaux -, journaliste ou commando).

Les personnages disposent d'un assortiment limité de compétences et d'un niveau indiquant leur grade dans leur fonction. Le "Game Leader" (le MJ) répartit les personnages en deux groupes : les terroristes et les otages d'un côté, les autres catégories de l'autre, et gère ensuite les personnages non-joués (les PNJ) et les interactions entre les deux groupes, pouvant aller jusqu'à l'affrontement armé.La description ci-dessus résume l'optique du jeu. Globalement une partie consiste pour les otages à survivre, pour les terroristes à obtenir ce qu'ils demandent et pour les autres à éliminer les seconds pour libérer les premiers. Chaque personnage se voit effectivement attribuer des conditions de victoire en fonction de son rôle dans l'histoire. Ajoutons que chaque groupe peut receler en son sein un espion de l'autre groupe susceptible de lui transmettre des informations (par exemple informer le camp des forces de police sur la répartition terroristes/otages).

Préciser que les scénarios se ressemblent peut paraître inutile car la chose apparaît évidente à la lecture. On se trouve ici à la limite du jeu de rôle et du jeu d'aventure ou du FPS (First Person Shooter), le MJ faisant pratiquement office d'arbitre pur. Voilà quelques exemples d'aventures : prise d'otage dans un immeuble, prise d'otage dans les montagnes, prise d'otages en orbite, prise d'otages dans la tête de John Malkovich, etc.

On notera également que la seule péripétie envisagée est l'assaut donné par les commandos militaires ou policiers, aucun chapitre n'étant dévolu aux implications psychologiques du phénomène prise d'otages (syndrome deStockholm, etc.).

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Hostage
première édition
Livre de basejanvier 1986Force Four GamesPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...