Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Book of Glorious Joy (The)

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : D101 Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 174 pages à couverture souple ou rigide (impression à la demande).

Description

L’auteur avait initialement écrit le texte pour Hero Wars, qui prévoyait un supplément sur l’Ouest de Glorantha, mais il ne vit jamais le jour. C’est donc pour le compte d’un éditeur indépendant sous licence qu’il fut publié, les règles étant adaptées à la 2ème édition des règles de HeroQuest. Sous-titré “Adventures in the Glorantha West”, il forme en réalité un supplément de contexte sur le royaume de Loskalm sans aucun scénario.

L’ouvrage commence par l’ours, suivi des mentions légales, de la table des matières, d’une page blanche, d’un avant propos de l’auteur, puis de l’éditeur (1 page chacun). Alors commence le livre 1 « Heroes of Malkion » (1 page), où le guide des malkioni, en 3 chapitres de tailles inégales.

Le 1er chapitre « An introduction to the West » (2 pages) décrit la foi du Dieu invisible et les différentes régions qui y adhèrent. Une carte de 2/3 de pages présente aussi les différents royaumes/nations.
Le 2ème chapitre « Keeping the Faith » (15 pages) présente la structure sociale avec les 4 classes immuables (l’homme du peuple, qui exerce les tâches laborieuses, le chevalier, à qui reviennent les tâches militaires, le magicien, qui est en fait un homme d’église et le noble qui est un dirigeant). La société est basée sur la méritocratie : chaque individu commence en bas de l’échelle sociale et peu progresser selon ses compétences. Plusieurs mots-clés sont fournis pour les différentes professions. Une carte régionale indique également les différentes populations païennes et hérétiques, ainsi que les krjalkis (non-humains : elfes, trolls, nains, etc.) qui symbolisent le mal.
Le 3ème chapitre « The Divine Word » (22 pages) définit le malkionisme (religion du Dieu unique), ainsi que les différentes églises (rokaris, idéalistes de Hrestol, orthodoxes de Hrestol, arkartis, etc.), chacune considérant l’autre comme hérétique, bien qu’elles aient toutes une base commune. Les diverses formes de magie et les différents plans y sont présentés, ainsi que la mythologie et l’histoire ecclésiastique. Le chapitre s’achève par un calendrier de la civilisation occidentale depuis l’Aube (an 1) jusque peu avant la Guerre des héros au 3ème âge (an 1616).

Le livre 2 « Wizard Knights » (1 page + 1 carte régionale sur une page) est consacré plus particulièrement au royaume de Loskalm et comprend 5 chapitres, également de taille variée.

Le chapitre 1 « The Kingdom of Loskalm » (26 pages) s’attarde sur l’histoire du royaume depuis l’Aube et résume brièvement la toute première aventure écrite par Greg Stafford qui donna le jour à Glorantha, en 1966, avec le Prince Snodal, dont les actions ultérieures provoquèrent le « Ban des Syndic » après l’assassinat d’une divinité mineure de la communication, et isolant d’une brume magique impénétrable toute la partie orientale du royaume pendant plus d’un siècle, la levée progressive du ban révélant d’importants changement sociétaux, mais aussi une menace terrifiante : le royaume de la guerre qui extermine tous ceux qui refusent de se soumettre. Ce chapitre développe en détail la structure sociale, la culture et la société, de même que la structure politique, les lois et la chevalerie (qui s’inspire de l’histoire médiévale fantastique telle que nous la connaissons, mais avec d’importantes variations).
Le chapitre 2 « The Idealist Church » (36 pages) développe la théologie du royaume de Loskalm : l’Eglise idéaliste de Hrestol et présente plusieurs ordres et écoles religieux. Sont également détaillés plus d’une trentaine de saints, décrits dans une forme identique aux cultes orlanthi dans Storm Tribe et Thunder Rebels, ainsi que des écoles de magie et ordres religieux et leurs dirigeants.
Le chapitre 3 « Gazetteer of Loskalm » (47 pages) figure une description détaillée de chacune des provinces de Loskalm, avec cartes à l’appui. On y trouve aussi bien les villes et hameaux principaux, que des lieux et des personnages importants, mais également des quêtes héroïques et des idées de scénarios. Toutes les valeurs sont transcrites pour HeroQuest.
Le chapitre 4 « Ideals in Practice » (7 pages) présente différents personnages non-joueurs (ou catégories de personnages), alliés ou ennemis, toujours avec les valeurs chiffrées pour HeroQuest. Il traite également de l’avancement social et de la sorcellerie - interdite - (à ne pas confondre avec la magie qui, elle, est autorisée) et des hérésies.
Le chapitre 5 « The Parish of Haut Ussle » (7 pages) détaille une paroisse typique du royaume de Loskalm comme cadre de campagne.

L’ouvrage se termine par un index de 3 pages.

Cette fiche a été rédigée le 10 mars 2015.  Dernière mise à jour le 8 avril 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.