Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Empire Ténébreux (L')

.

Références

  • Gamme : Hawkmoon
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 2-906897-31-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livret de 128 pages, format A4, couverture souple en couleurs.

Description

Après les suppléments La France et La Kamarg, Oriflam poursuit sa description de l'Europe du Tragique Millénaire, s'attaquant ici à la Granbretanne, bien que de manière moins détaillée que dans "La France", et dans une optique moins "géographique" mais se voulant plus complète.

L'ouvrage débute dès la première page par une carte de Granbretanne, où l'on peut voir les limites de la banquise couvrant le nord de l'Ile, le Pont d'Argent reliant Deauvre et Karlay, et quelques-uns des lieux particuliers qu'il est possible de trouver au sein des terres, tel le Tourbillon.

Les trente premières pages détaillent la Granbretanne et ses principales régions, appelées provinces : Londra, la capitale, le Yel, la région la plus dévastée, Arkwood, la forêt centrale, Sypswith, le grand marais du sud-est, Kotland, le nord de l'île recouvert par la banquise, Nurmland, une lande sauvage, et Surmland, une lande côtière. Chacune de ces régions hors Londra est présentée avec une description géographique, un plan (zoom de la carte initiale), la population (humaine ou non - hommes serpents, mutants ...), l'organisation politique, les sciences et savoirs spécifiques qu'il est possible d'y trouver, les personnalités locales, ainsi que quelques lieux marquants à réutiliser en jeu comme lieux de passage ou comme cadre de scénario.

Le chapitre suivant permet de jouer un Personnage Granbreton, avec toutes les informations nécessaires à sa création : modificateurs aux caractéristiques, classe sociale, un tableau récapitulatif en double page présentant toutes les particularités de tous les Ordres existants (à utiliser conjointement avec la description des Ordres de l'Ile Brisée), les maladies mentales dont peuvent souffrir ou non les Granbretons - élément typique de la saga à leur égard, leurs biens, et enfin les raisons qui ont pu pousser le personnage à devenir renégat - puisque seule cette option a été retenue ici.

"Le Camp des Rebelles" est un scénario de 8 pages, où les Personnages sont encore Granbretons, en garnison à Londra, et vont se retrouver démasqués puis rejetés par l'Empire suite à une faute dont ils ne seront même pas responsables ...

Le chapitre "Les Ordres Granbretons" détaille en 14 pages une dizaine d'Ordres plus en détail, la Sororité, l'Ordre du Serpent, les Sans-Masque et les Bannis, etc.

"La science impériale" (25 pages) présente la science pervertie des Granbretons, et plus particulièrement des sorciers affublés de masques de Serpents ou de Vipères ... Cette science, facile, rapide, démente, peut cependant faire basculer ceux qui la pratiquent vers la folie. Une importante liste de Capacités est présentée (Lance Flamme, gaz et poisons, modeleur de souvenirs, canons aux effets variés, etc.), ainsi que plusieurs vestiges, tels des Cristaux provenant d'une météorite et capables de démultiplier l'énergie reçue, un Monolithe Noir trouvé au fin fond des Carpates, etc.

Autre scénario, "Une Langue de Vipère" (8 pages) implique de dévastatrices armes à acide en préparation, ainsi que leur concepteur, sur lequel l'Empire veut mettre la main afin qu'il ne puisse permettre d'équiper les troupes du Lyonois que les Granbretons s'apprêtent à conquérir ...

Londra est ensuite détaillée sur 22 pages, avec plusieurs plans (général, galeries, lieux particuliers), la Capitale de l'Empire elle-même ainsi que les ruines de l'Ancienne Londres, les différents temples et palais ou autres lieux d'intérêt, dont le Palais impérial.

Le dernier chapitre (12 pages), "L'Empire Granbreton", offre au lecteur une vue d'ensemble de tous les aspects politiques de la conquête Granbretonne de l'Europe, avec les Ambassades Granbretonnes et leurs actions, la Légion Sauvage - troupe de Mercenaires tous Granbretons - , la marche d'une armée Granbretonne, les batailles et sièges, ainsi qu'une série d'aides de jeu "d'ambiance" à donner aux joueurs - avis de recherche, contrats d'engagement au sein d'un ordre ...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Fab  

A l'époque, je me suis jeté dessus avec avidité ; paru presque dans la foulée du supplément sur la France, cet ouvrage supporte assez difficilement la comparaison. Et pourtant, on y trouve une floppée impressionnante de renseignements sur l'Empire Granbreton. En fait, il y a deux problèmes :

1-En dehors de Londra, la Granbretanne n'est pas un terrain que j'ai apprécié pour y mener des aventures : trop dévastée, apocalyptique, hantée de savants fous et de seigneurs sanguinaires, sans parler des mutants... Bref, mis-à-part pour des missions de récupération d'objets datant d'Avant, c'est pas tip-top. Et si on veut jouer ce genre de missions, on ne choisit pas Hawkmoon.

2-La maquette. Alors là, c'est le fouilli absolu, avec un découpage des chapitres loin d'être logique et une perte de place conséquente.

Celà étant dit, ça reste un supplément honorable, en particulier pour la description de Londra (qui aurait dû tenir sur l'ensemble de l'ouvrage tellement cette ville est fascinante) et du mode de vie des granbretons. Plein de petits détails titillent l'imagination, et j'ai encore aujourd'hui du mal à me représenter l'ampleur de la décadence qui règne sur cet Empire : le beau y cotoie l'absurde et l'inhumain, les arts sont pervertis, les nobles sont fascinants, sanguinaires... et malgré tout, la lecture de ce supplément donne tout de suite envie de faire jouer un groupe de granbretons partant de Londra pour aller sur le Continent rencontrer leur destin.

Hawkmoon  

Ce supplément est indispensable à tout MJ sérieux de Hawkmoon. C'est avec la France le complément indispensable au livre de règles, 1er ou nouvelle édition. Il a plusieurs avantages :
- Bien cerner les méchants (même si on n'a pas lu les livres de Moorcock)
- Permettre de jouer des Granbretons détaillés, PJs ou PNJs
- Compatible avec la nouvelle édition
- Il est très bien écrit et illustré par les talents de l'époque. La maquette n'est pas si touffue, on s'y retrouve, même mieux que dans d'autres livres, et pour un produit qui date de 12 ans c'est bien. C'est vrai que les scénarios servent uniquement si les PJ explorent Londra, ils pourront donc très bien ne jamais servir, sauf au MJ pour étoffer son monde. Mais que les PJ se déplacent à Londra ou pas, toutes les descriptions, les nouvelles d'ambiance, les règles supplémentaires, en font un outil précieux. Indispensable. Il peut même servir pour créer des méchants dans bien d'autres jeux.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques