Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Imperial Rome

.

Références

  • Gamme : GURPS
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Steve Jackson Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément contient les règles supplémentaires et informations de contexte nécessaire à la mise en place d'une campagne dans la Rome Impériale. Bien que centré sur la ville de Rome à cette époque précise de son histoire, il aborde également l'histoire et la culture du monde romain dans son ensemble.

Life in Rome (22 pages)
Ce chapitre propose un survol de la vie quotidienne à Rome. Il détaille les différentes classes de la société romaine, le rôle de la famille, le principe des protecteurs et des clients, et enfin le système légal très élaboré. Ce chapitre se poursuit par une présentation de la cité elle-même : son administration, son urbanisme, ses commerces et ses logements, son système d'éducation, ses structures de loisirs, mais aussi les forces de l'ordre et les pompiers qui officient à Rome et les nombreuses catastrophes qui peuvent frapper la ville. Il évoque ensuite la journée typique d'un citoyen romain et les différentes activités nocturnes auxquelles il peut se livrer. La dernière partie est consacrée à la vie des citoyens romains à l'extérieur de Rome : on y découvre l'architecture des villas, le fonctionnement des voies romaines et des postes, les installations facilitant les voyages. La dernière page de ce chapitre présente une carte de l'Empire à son apogée et un plan sommaire de la ville de Rome.

Characters (19 pages)
Cette section contient toutes les informations techniques permettant d'interpréter des personnages dans une campagne romaine ; elle se divise en plusieurs grandes sections. La première dresse la liste des différents types de personnages que l'on peut interpréter (marchand, patricien, esclave, soldat, chrétien ou encore gladiateur) en indiquant pour chacun sa place dans la société, ses possibilités d'aventures, et les traits et caractéristiques qui lui sont couramment associés. La deuxième section s'attarde sur les noms romains et leur composition, ainsi que l'apparence. La troisième passe en revue les avantages, désavantages et compétence issus du livre de base en indiquant les modifications à leur apporter dans le cadre d'une campagne romaine. La quatrième partie de ce chapitre est consacrée au combat ; elle décrit les deux styles de combat propres aux Romains : l'armatura et la gladiature. La section suivante rassemble des informations sur les monnaies romaines, les métiers qu'on peut exercer à Rome et le salaire que l'on peut en retirer. Enfin la dernière section est réservée à l'équipement, et notamment les armes.

History (18 pages)
Cette section propose un survol de la très longue histoire de Rome. Après une brève présentation de la période monarchique, il s'attarde sur les trois principaux âges romains : la République, l'Empire et le Bas Empire. Le texte principal de ce chapitre fait le récit chronologique de la "grande" histoire, alors que les marges proposent des informations complémentaires sur l'évolution de la société, la liste complète des empereurs romains ou les personnages marquants tels que César ou Catilinus. Un index chronologique synthétique occupe la dernière page de ce chapitre.

Lands and Peoples (9 pages)
Si Rome demeure le centre du monde et donc celui de toute campagne se déroulant à son époque, l'Empire est vaste et offre de nombreuses possibilités d'aventures. Ce chapitre propose ainsi une visite guidée des principales Provinces : l'Italie, la Gaule, l'Espagne, l'Afrique, l'Egypte, les Provinces du Danube, la Grèce, l'Asie Mineure, le Moyen Orient et la Bretagne. La fin de ce chapitre est consacrée aux voisins de l'Empire (les Germains, les Parthes et les Perses) alors que différentes idées de scénarios se déroulant dans divers endroits de l'Empire sont proposés dans la marge.

The Legions (17 pages)
Rome n'aurait jamais pu bâtir un empire aussi vaste et durable sans une parfaite maîtrise de la science militaire. Ce chapitre présente donc une description complète des légions romaines. Il commence par détailler leur évolution au fil de l'histoire, avant de décrire l'organisation des armées et leurs tactiques. Il s'attarde ensuite sur la vie quotidienne des soldats romains en temps de guerre ou de paix. Enfin ce chapitre traite des principaux ennemis de Rome et leurs tactiques respectives : les Gaulois, les Carthaginois, les Grecs et enfin les Parthes ; d'autres adversaires moins importants sont évoqués en marge du texte principal.

The Games (15 pages)
On ne peut pas parler de Rome sans évoquer les jeux du cirque. Ce chapitre commence donc par présenter l'histoire de cette tradition à travers les époques successives avant d'étudier les différents types de gladiateurs, leurs origines, leurs spécialisations et leur vie quotidienne. Il s'attarde également sur les bêtes utilisées dans l'arène et les différents rôles qu'elles y occupent. Une section entière détaille le fonctionnement pratique des jeux du cirque : leur organisation, la publicité qui les entoure, le "management" du cirque, la mise en scène. La dernière partie de ce chapitre traite des courses de chariots et donne toutes les indications pour en organiser.

Myths and Religion (13 pages)
Bien qu'elle ait été plus tard influencée par la culture hellénique, la civilisation romaine possédait son propre panthéon, et ce chapitre en décrit les principaux dieux et légendes. Il présente également l'organisation de la prêtrise, avant d'évoquer l'influence des religions orientales et du christianisme. La deuxième partie de ce chapitre est consacrée à la magie (d'origine étrusque) et à sa place dans la vie quotidienne à Rome. Différents conseils sont donnés au MJ souhaitant intégrer ces arts mystiques dans une campagne historique.

The Roman Campaign (9 pages)
Le cadre romain est particulièrement vaste, et ce chapitre tente de dresser la liste des différentes campagnes qu'on peut y mener selon les époques, depuis la Monarchie jusqu'à la Chute de Rome. Différentes pistes d'aventures sont proposées en marge du texte principal. La deuxième partie de ce chapitre propose de s'éloigner de l'histoire officielle en décrivant une uchronie dans laquelle Rome n'a jamais disparu et domine encore le monde en l'an 2000 : c'est l'occasion pour les auteurs de proposer quelques cross overs avec d'autres suppléments de la gamme GURPS. Enfin ce chapitre propose quelques idées de campagnes thématiques basées sur l'armée, les mercenaires, les gladiateurs ou encore la résistance des peuples barbares à l'invasion romaine.

Les trois dernières pages de l'ouvrage rassemblent un glossaire, une bibliographie et un index alphabétique.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 25 août 2013.

Critiques

Guilhem  

Si mes neuf années de latin sont loin derrière moi et que les déclinaisons ont depuis longtemps déserté ma mémoire, la civilisation roaine occupe toujours une place importante dans mon imaginaire, et lorsqu'un jeu de rôle - quel qu'il soit - parle d'empire et de civilisations conquérantes, je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement et la comparaison avec l'Empire Romain. Pourtant, je n'ai jamais franchi le cap et proposé à des joueurs une campagne dans cette période historique, qui me semble passionnante en tant que référence, mais très peu propice au jeu de rôle.

GURPS Imperial Rome m'a conforté dans cette idée. En ce qui concerne le contenu, rien à dire : c'est clair, dense, synthétique. Le texte trouve un bon équilibre entre la présentation de l'histoire, de la civilisation, de la vie quotidienne et de tous les sujets qui permettent de s'imprégner d'une culture. Comme d'habitude chez Steve Jackson Games, certains aspects sont passés à la moulinette pour les faire entrer dans le "moule gurpsien" (la magie par exemple) mais cela reste très secondaire.

Pourtant, on sent bien que les auteurs ont eu du mal à justifier l'apposition du logo GURPS sur la couverture, et l'ajout d'idées d'aventure et de conseils de mise en place de campagne que l'on trouve en marge du texte principal n'ont rien de convaincant, et pour la plupart rien de propre à l'époque romaine. D'ailleurs lorsqu'il s'agit de présenter les campagnes possibles, ils s'empressent de proposer des campagnes de medfan ou de SF à la romaine, mais semblent résignés à ne pas proposer de campagne véritablement historique, à part un rapide survol de l'ambiance des différendes périodes.

GURPS Imperial Rome reste cependant une excellente source d'inspiration pour ceux qui souhaiteraient intégrer un Empire dans leur univers medfan (à la manière de Glorantha).

 

Un petit bijou !

Encore un supplément pour le jeu de Steve Jackson, qui en possède maintenant une quantité phénoménale...

"GURPS Imperial Rome" présente en détail tout ce qu'il faut savoir pour jouer une campagne avec Jules César ou Néron. Vie quotidienne à Rome, l'histoire de la République des débuts jusqu'à la chute définitive à la fin du Ve siècle, les provinces, les jeux du cirque, la religion... Et du côté technique, la création de personnages et les conseils de maîtrise. La documentation historique est solide, mais sait s'effacer devant le jeu (il y a notamment, en deux pages, la présentation d'un univers parallèle où l'Empire a survécu jusqu'à nos jours. Un vrai régal).

Tristan Lhomme - Casus Belli n°70

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques