Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Godbound

.

Références

  • Gamme : Godbound
  • Version : première édition limitée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Sine Nomine Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2016
  • EAN/ISBN : 978-1936673223
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 242 pages couleur à couverture rigide.

Description

Godbound : A Game of Divine Heroes contient toutes les règles et l'univers du jeu. Il a été édité suite à un financement participatif ayant donné naissance à une version imprimée. Il en existe une version gratuite, strictement identique à l'exception de la section Secrets of Arcem décrite ci-dessous, qui n'y est pas reprise.

Il s'ouvre sur deux pages pour les titre, crédits et sommaire, puis New Gods Awaken (3 pages) présente l'univers dans ses grandes lignes. Une base médiévale fantastique, mêlée de post-apocalypse : "les cieux sont tombés, le monde est brisé, le Trône est vacant", retraçant les grandes lignes de l'histoire, depuis l'âge d'or des anciens empires, atteint grâce à la théurgie, jusqu'à la situation actuelle, crépusculaire, en passant par la conquête du Ciel à la recherche de Dieu, la découverte du Trône divin vacant, l'ère des Made Gods (Dieux Façonnés) et de la Guerre Ultime entre les empires. Le texte présente ensuite l'approche du jeu et l'échelle de puissance visée par le système.

Character Creation (10 pages) explique alors le processus de génération des personnages du jeu, avant de détailler chaque étape :

  • calcul des divers attributs numériques
  • choix des Faits
  • choix des Mots de Création du personnages et des Dons associés
  • choix des ressources et équipements, des armes et armures.
  • calcul de caractéristiques secondaires
  • choix d'un But, la motivation principale du personnage

Le chapitre se termine sur un exemple avec la création de Cassandra Corvo, "fille de la noblesse visienne, maitresse des mots Sorcellerie, Savoir et Subterfuge".

The Rules of the Game (8 pages) explique les règles principales comprenant les jets d'attributs, de sauvegarde, la gestion de l'expérience, puis les règles de combat. La dernière page du chapitre propose un résumé des règles précédentes.

Divine Powers (44 pages). Ce chapitre décrit en détail les Mots de Création, leur utilisation via les miracles, les Dons associés, mais aussi les diverses formes de magie existantes, que ce soit des écoles de magie dite "basse" ou bien la magie théurgique, réservée aux Godbound et aux archimages mortels les plus puissants. Chaque Mot de Création (il y en a 28 dans cet ouvrage) est décrit sur une page, avec une sélection de Dons mineurs et majeurs, ainsi qu'un exemple concret d'utilisation en jeu.

A Gazeteer of Arcem (28 pages) se consacre à la présentation du cadre de jeu. On commence par l'histoire, puis une présentation de la nature de l'univers, de l'enfer, des cieux. S'ensuit une description des seizes nations du royaume d'Arcem. Chaque nation est présentée sur une page, avec une carte régionale, et assez de données pour créer un personnage issu de la zone. La partie suivante présente la vie de tous les jours dans le royaume d'Arcem : ethnies, languages, climats, technologie, magie, commerce, diverses religions, et les guerres et conflits en cours. En fin de chapitre, un résumé d'une page présentant un court paragraphe par nation, autour d'une carte du royaume peut servir d'aide de jeu à donner aux joueurs.

Running the World (46 pages) aborde la gestion des aventures, du monde et des factions qui le composent, et les différences essentielles entre incarner des Godbound et des héros plus traditionnels, en termes de rapidité des événements et d'échelle de jeu.  Le chapitre commence avec la création et la gestion de campagne, et des aventures qui vont la composer. Suit une page de conseils sur la gestion des récompenses et de l'expérience à l'échelle des personnages. Ensuite viennent divers aides de jeu pour créer du contenu utile pour remplir une campagne :

  • création de cours, qu'elles dirigent des nations, ou qu'il s'agisse de structures du pouvoir à d'autres échelles : aristocratie, bureaucratie, commerce, communautés, organisations criminelles, religieuses... , avec diverses tables de génération aléatoire. Un exemple concret est présenté sur une page.
  • Le monde d'Arcem est dévasté et la section suivante s'attarde donc à la création de ruines, gérant leur fonction originale, les dangers qu'elles présentent, les récompenses qu'elles renferment et les groupes qui les habitent.
  • On trouve ensuite un générateur et des explications sur les Night Roads, ces voies magiques reliant divers endroits du monde, mais donnant aussi accès à l'au-delà.
  • La page suivante présente un générateur d'éclats de paradis (Shards of Heaven), ces microcosmes aussi dangereux (même pour des dieux) que riches en récompenses.
  • La section suivante présente une dizaine de générateurs pour créer la base d'aventures : des défis à la hauteur des personnages.

Le texte continue avec une section expliquant les divers façons de changer le monde, concrètement : Quels outils sont à disposition des personnages, comment créer des changements durables, comment utiliser son Influence et son Dominion pour imposer sa volonté au monde, combien tout cela coûte-il, comment gérer les conflits d'influence avec d'autres entités divines ou factions, et quelles limites fixer aux pouvoirs divins, quand dire non à un joueur. Comment créer des édifices, des objets magiques ou technologiques, comment changer des sociétés entières, des gouvernements.

Vient ensuite une page décrivant les cultes voués aux Godbound, conséquence inévitable de l'ascension des personnages au statut divin, et comment les gérer (ou pas) en jeu, avant de finir ce chapitre avec la gestion des factions, nations et organisations, présentant des règles pour quantifier les divers factions qui croiseront la route des personnages, leurs attributs, les actions qui leur sont possibles, leurs buts, les traits les définissant, leurs problèmes (à résoudre ou exploiter, selon les desseins des personnages), et un exemple pratique de faction en jeu sur une page, une page de générateurs de traits remarquables, et une autre de générateurs de problèmes.

Foes of Heaven (30 pages) présente divers créatures et entités à la mesure des Godbound. Il commence avec un rappel de la différence de puissance entre les personnages et de simples mortels, et les différentes façons de graduer la puissance de l'opposition pour offrir des défis adaptés aux personnages, mais aussi des suggestions d'alternative au combat pur et simple. S'ensuit le bestiaire, présentant divers créatures telles que les anges, les détenteurs de la théurgie (Eldritch), les dieux façonnés (Made Gods), les créatures mutantes (Misbegotten), les foules (qu'il s'agisse de légions de guerriers, de foules de paysans, de hordes de morts-vivants), les dieux parasites, et divers autres créatures spécifiques au monde d'Arcem.

La section suivante présente des conseils pour créer de toutes pièces ses propres créatures, avec des options de mouvements, des styles d'attaques, de défense, des pouvoirs pour entraver leurs ennemis, et une page de conseils pour accorder ces créatures avec les thèmes des Mots de Création. Le chapitre finit sur des conseils sur la gestion des combats, et la meilleure façon d'importer des créatures venant d'autres jeux OSR.

Treasures Beyond Price (14 pages). Ce chapitre est consacré aux trésors à la hauteur des exploits des héros. Il commence par proposer des règles pour gérer la richesse des personnages et factions en jeu, puis consacre une page à proposer des tables de génération pour produire des descriptions de trésors intéressantes. La section suivante, sur les artefacts, commence en rappelant une fois encore l'échelle du jeu : plus question d'épées +3 ; ici, on ne s'intéresse qu'à des objets capables de produire des Dons ou des miracles liés à des Mots de Création. Les règles présentent donc la création de tels artefacts et les coûts associés, suivies d'exemples, présentés chacun sur une demi-page, avec l'histoire de l'artefact présenté et ses pouvoirs spécifiques.

Secrets of Arcem (50 pages). Ce chapitre est absent de la version gratuite de l'ouvrage et présente en fait une variétés d'options de jeu, plutôt que de véritables secrets sur l'univers de jeu :

  • Règles pour créer des héros mortels (8 pages), avec deux niveaux de puissance (normaux et héroïques) avec des options spécifiques, la possibilité de créer un magicien de style Vancien pour les joueurs désirant utiliser des magiciens créés dans d'autres jeux OSR, des conseils pour importer des personnages venant d'autres systèmes "à classes", et bien sûr, la possibilité pour ces personnages mortels d'évoluer plus tard en Godbound.
  • Des options d'augmentations cybernétiques (4 pages)
  • des règles sur la suprématie divine, permettant à un Godbound d'établir une fois pour toute son emprise sur un royaume donné ou d'offrir des ennemis encore plus puissants à des personnages expérimentés (2 pages)
  • Godwalkers nous présente sur 10 pages ces robots de combat géants issus de l'âge d'or. Comment les introduire dans une campagne et les gérer en jeu, comment créer son propre Godwalker de toutes pièces, les ressources et installations nécessaires à leur construction en jeu, comment les gérer et les entretenir. La section présente de nombreuses options d'équipements, et finit avec une page d'exemples.
  • The Martial Strifes, nous présente des arts martiaux surnaturels. On y trouve huits Luttes spécifiques, chacune présentant sa philosophie, sa version mineure (pour les pratiquants mortels), et une série de techniques spécifiques, ainsi qu'un personnage pratiquant cette Lutte qui pourra servir d'antagoniste, ou d'allié, suivant les besoins (10 pages).
  • Vient ensuite une section sur les Paradis, forme ultime d'un royaume contrôlé par un dieu suprême (2 pages).
  • La section finale, Themed Godbound (12 pages), remet en cause le fondement de cet ouvrage : les Godbound eux-mêmes. Si le livre n'explique jamais vraiment l'origine des héros, cette section explore diverses possibilités et le concept de Godbound "à thème", avec une présentation de divers concepts pour créer son propre type de Godbound de manière équilibrée. On retrouvera ici tous les éléments pour recréer les différents types d'Exaltés de la gamme éponyme. Suivent cinq exemples de Godbound à thème : les Arrayed, Elemental Scions, Exemplars, Proteans et Undestined,similaires aux divers types d'Exaltés de l'univers de White Wolf. L'auteur propose également une approche alternative des Mots de Création, liée aux compétences, plutôt qu'à des éléments primordiaux, là encore faisant écho à l'approche des Charmes des Exaltés. La dernière page de la section est consacrée à des conseils de conversion de pouvoirs venant d'autres jeux, encourageant une dernière fois les joueurs désirant importer des personnages déjà créés dans un autre jeu.

L'ouvrage se conclut avec une liste des mécènes ayant financé l'ouvrage, un index général et un second index spécifique aux Dons (6 pages pour le tout) et une page blanche.

Cette fiche a été rédigée le 8 avril 2020.  Dernière mise à jour le 2 juillet 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.