Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Maze of the Blue Medusa

.

Références

  • Gamme : Générique : Médiéval-Fantastique
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Satyr Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2016
  • EAN/ISBN : 9780983243755
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide et toilée de 290 pages en couleurs au format 20 cm X 23,5 cm comportant un signet en tissu bleu.

Description

Cet ouvrage est un immense donjon de 304 salles, divisé en plusieurs grandes parties relativement indépendantes et d'ambiances variées. Il faut noter que même les deuxièmes et troisièmes de couverture sont intégrées au texte de l'ouvrage. Il n'y a pas réellement de page de garde.

La deuxième de couverture est un plan en couleurs du labyrinthe, chacune des sept sections a sa propre couleur. La page en regard est le même plan mais intégrant une illustration noir et blanc ou couleur dans chaque pièce. Ces illustrations sont très détaillées et peu lisibles à cette échelle, mais le plan est disponible gratuitement chez l'éditeur en format 8892X12630 pixels. Puis une chronologie rapide de ce qui a conduit à l'état actuel du lieu occupe une page, suivie par une page de titre et une de crédits. Ensuite vient une page de remerciement des auteurs et de l'éditeur et une page vierge, avant qu'une page donne le sommaire et qu'une autre porte simplement deux illustrations. Enfin une introduction d'une page résume l'histoire du labyrinthe et de ses principales occupantes, des soeurs méduses ayant vécues des éons.

Une chronologie plus détaillée du labyrinthe occupe trois pages, suivie par une page de conseils d'utilisations et quelques indications sur le système de notation des monstres, assez proche de D&D mais suffisamment léger pour s'adapter à plusieurs éditions. Par exemple les monstres sont évalués en dés de vie à huit faces, et le nombre de dés est également leur bonus d'attaque. Les dix pages suivantes concernent les rencontres aléatoires. Un total de quinze créatures hantent pour des raisons différentes les couloirs et peuvent interagir avec les PJ de diverses manières. Par exemple les femmes-caméléons patrouillent les lieux, qu'elles tentent de conquérir pour leurs maîtres et elles réagiront stratégiquement si une de leurs patrouille ne revient pas ou revient après avoir rencontré un groupe trop dangereux pour elles. Le curator est un golem de pierre ayant la forme d'une paire de mains, qui protège une certaine zone de toute tentative de pillage ou de destruction. Il faut noter que les vingt-et-une premières pages de l'ouvrage, jusqu'à ce point, sont numérotées en chiffres romains.

C'est ensuite que commence la description de la première zone, Chronia's Halls (30 pages). Ici commence la numérotation en chiffres arabes de l'ouvrage, à la page une. Ce secteur est l'entrée des lieux et il contient des accès à plusieurs autres secteurs mais pas à tous. Chronia Torn, qui y vit, est une des trois Soeurs Parfaites qui résident contraintes et forcées en ces lieux et elle déforme l'écoulement du temps.

Chronia's Hall est présenté de la même manière que tous les secteurs, c'est à dire qu'après une page de titre vient une partie de son plan illustré et un paragraphe sur chaque salle, numérotée pour la retrouver sur le plan. Puis une page contient le plan en noir et blanc avec les numéros bien visible, une table des rencontre aléatoire et une table de ce qui peut être trouvé sur un corps. Ces tables sont répétées à l'identique à chaque nouvelle zone de chaque chapitre. La table des rencontres aléatoires, outre les créatures décrites pages XI à XXI, propose des entrées comme « une vague de mélancolie », « une torche s'éteint » ou « le groupe a subitement très faim». Puis chaque pièce est re-décrite plus en détail avec son ou ses éventuels occupants, leurs réactions et leurs caractéristiques. Généralement l'image illustrant cette salle dans le plan est reproduite ici en plus grande taille, car elle doit inspirer la description du meneur. Dans la version électronique, un lien permet de passer immédiatement de chaque description courte à sa version longue. Toutes les pages impaires ont un rectangle de couleur bordeaux en haut à droite, ce qui fait que la tranche des pages de ce secteur est immédiatement discernable de celle de la suivante.

Il faut noter que chaque chapitre est découpé en zones de quelques salles chacune, avec à chaque fois segment de plan, description sommaire, tables aléatoires et description détaillée. Puis vient un nouveau segment, jusqu'à avoir traité toutes les salles du secteur.

Le chapitre suivant, The Gardens (32 pages), est précédé d'un avertissement. Un thème majeur de ce lieu est l'horreur, à travers des plantes cauchemardesques, des relations de parasitismes et d'invasion corporelles. Le meneur est invité à changer cela si ses joueurs risquent de ne pas le supporter. En accord avec le thème du jardin, le rectangle en haut des pages impaires est vert. Globalement les lieux sont d'anciens jardins redevenus sauvages, emplis de plantes mutantes et autres dangers.

Puis vient le chapitre intitulé The Gallery (30 pages). Le thème cette fois-ci est celui de la galerie d'art. Les murs sont blancs, le sol est en marbre et l'écoulement du temps est chaotique. C'est le lieu où les personnages risquent le plus de rencontrer les critiques cannibales, des groupes d'anciens aventuriers, rendus fous et affamés par le temps chaotique. Ils attaquent tous ceux qui s'en prennent aux œuvres d'arts ici présentes. Les pages impaires portent un rectangle violet.

The Reptile Archives est le chapitre suivant, et il comporte 30 pages également. Il s'agit des archives d'un empire reptilien depuis longtemps disparu, mais dont les archivistes momies continuent à hanter les lieux. L'éclairage combine la lumière visible et l'infra-rouge, grâce en particulier à des insectes lumineux. Nombre d'étagères portent des rouleaux de parchemin et des tablettes d'argiles. Le rectangle latéral est cette fois noir.

Dans The Dead Wedding (20 pages), il est question d'un mariage que des invités mort-vivants attendent depuis fort longtemps, avec petit-four et boissons à disposition. La deuxième Soeur Parfaite est éternellement attendue ici par la liche qui est son fiancé. Les lieux sont bien éclairés et plus ou moins bien décorés. Le rectangle est orange.

En entrant dans The Almery (42 pages) les visiteurs pénètrent dans un musée ou un tabernacle, dans lequel la méduse bleue conserve toutes sortes de souvenir de sa très longue existence. Ici réside Charity Torn, troisième Soeur Parfaite qui crée la paix. Marquées de rectangles marrons, cette section décrit un univers feutré de bois et de pierre, placé sous la supervision d'un lunatique majordome.

Enfin, section porteuse d'un rectangle bleu, The Cells (44 pages) est le cœur du labyrinthe. C'est dans ces cachots que Psathyrella la méduse détient les restes de ses victimes pétrifiées. C'est aussi ici qu'elle réside, entre ces murs fait d'une maçonnerie de pierre blanche particulièrement soignée. Plusieurs pages sont consacrées à la description de la méduse elle-même, de sa psychologie et de ses objectifs. Vient ensuite une section de six pages traitant de ce qu'il advient du labyrinthe et de ses occupants après la mort de la méduse.

Puis Cast of Characters est une section de 33 pages qui, pour commencer, présente en ordre alphabétique tous les personnages rencontrable dans la labyrinthe, y compris ceux qui sont actuellement pétrifiés. Pour chaque personnage, après son nom et son numéro de salle une brève description est suivie par les indications Want : qu'est-ce qu'il veut et Do not want : qu'est-ce qu'il veut éviter. Puis, toujours dans cette section, viennent seize pages vierges pour prendre des notes, dont six à lignes, six à carreaux et quatre entièrement blanches. La licence Open Game Licence V1.0A occupe une page. Enfin la troisième de couverture et sa vis-à-vis reprennent les tables de rencontre aléatoire et de découverte sur un corps.

Cette fiche a été rédigée le 23 janvier 2017.  Dernière mise à jour le 1 février 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.