Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Lejentia Campaign Book One : Skully's Harbor

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 148 pages.

Description

Ce supplément se voulait le premier d'une série à décrire le monde de Lejentia, qui servait également de décor à une bande dessinée éponyme. Ecrit pour "tous jeux de rôles", il comprend néanmoins une échelle de valeurs pour décrire les capacités générales (combat, magie) des PNJ, qui se classent de "AAA" (divinité) à "E" (aucune capacité dans le domaine). L'ouvrage commence par diverses descriptions générales du monde de Lejentia et de ses habitants, avant de se focaliser sur une petite ville, Skully's Harbor (le Port de Skully), située dans une contrée particulièrement agitée.

Après la table des matières (1 page), une introduction (1 page), une carte du monde (1 page) et l'explication des "caractéristiques" (1 page), vient un survol du monde et du Port (4 pages) : le monde est peuplé essentiellement par trois peuples, les Aelfes, les Dargonaths et les Sardins (humains), dont le niveau technologique varie de la tribu primitive au royaume exploitant les machines à vapeur. Ce monde est menacé par Hyl Sudiar, le pion de Bazaroth, Seigneur de l'Enfer, et son armée d'Infernaux, le Tarin Tor ("Armée de la Paix"). Le Port de Skully est bâti sur le cours de la rivière Styrrm, qui délimite actuellement la frontière entre les territoires du Tarin Tor et les Plaines de Meit, occupées par les troupes de l'Alliance des nations Aelfiques et des royaumes Sardins. Une carte du Port (1 page) suit cette section.

Les sections suivantes (14 pages) sont consacrées aux Aelfes, leur religion, leur code de l'honneur, etc. Ariendale, déesse du feu, les créa pour protéger et guider les Sardins, qui eux adorent un autre dieu appelé Jehovah. Chacune des quatre races d'Aelfes est liée à une déesse élémentaire : les Naviviens, aelfes du feu, révèrent Ariendale , les Azurinites, aelfes de l'eau, adorent la déesse Anawaay, les Arielites, aelfes de l'air, adorent Ariel et les Vendrinites adorent la déesse de la terre, Vendridie. Les pouvoirs magiques de chaque race sont décrits et résumés. On trouve également une page sur la loi et l'honneur aelfes, et une description plus poussée de deux capacités magiques aelfiques. Une page sur les Lejentias, guerrier aelfes d'élite, termine cette section.
Une page suit sur le Tarin Tor, l'armée de Hyl Sudiar, et son organisation.
Les Dargonaths, peuple de souche humaine à l'origine, sont décrits sur trois pages : on y apprend que leur Premier Ancêtre a découvert et apprivoisé une source semi-consciente de pouvoir magique, l'Auite. C'est ce qui fait aujourd'hui des Dargonaths de redoutables magiciens vivant souvent plus de deux mille ans.
Suivent quelques pages sur : le comptage aelfique du temps, les hiéroglyphes aelfes, la taille et le poids des Aelfes, l'argent aelfique, les rangs et les divisions militaires comparés chez les Aelfes, le Tarin Tor et l'U.S. Army.

C'est à ce point de l'ouvrage que commence la description de Skully's Harbor proprement dite. Celle-ci est subdivisée en descriptions de lieux ; pour chaque lieu on trouve un historique, un plan détaillé complet et les descriptions correspondantes, les PNJs principaux, et de nombreux synopsis de scénarios faisant intervenir cet endroit. Ces endroits sont :
- le Casino du Griffon Doré (20 pages), quartier général, entre autres, de K'el di Carani, commandant suprême de l'armée aelfique ;
- le Palais du Plaisir (8 pages), qui est bien ce que son nom indique. Plusieurs prostituées aelfes exercent dans cet établissement ;
- les Appartements Velendrei (6 pages), ensemble d'appartements à louer;
- le Sanctuaire Abandonné (3 pages), quelque peu à l'écart de la ville, hanté par un bien curieux fantôme ;
- le Chantier Naval de Maddock (6 pages) ;
- le temple d'Ariendale (13 pages, ensuite) ;
- la garnison Aelfe (8 pages) ;
- les écuries de la garnison (5 pages) ;
- l'Embarcadère (la mairie) (5 pages) ;
- l'armurerie et la forge (4 pages) ;
- le domaine de Skully, fondateur du bourg (6 pages);
- la tannerie de Knosso, qui est en réalité un sorcier de Hyl Sudiar (5 pages) ;
- la boutique de cuirs et fourrures du même Knosso (2 pages) ;
- la joaillerie de Knosso (3 pages) ;
- le bazar magique de Knosso (3 pages) ;
- le bar du Longshoreman (6 pages) ;
- le gibet (2 pages).

Huit pages de glossaire, une feuille de personnage "utilisable avec la plupart des jeux de rôles" de deux pages, les crédits et des publicités pour le prochain volume de la série et pour la bande dessinée terminent l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 1 juillet 2011.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.