Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Scroll of Heroes

.

Références

  • Gamme : Exaltés / Exalted
  • Sous-gamme : Exalted - 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2009
  • EAN/ISBN : 978-1-58846-376-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture souple

Description

Scroll of Heroes permet d'incarner des personnages moins puissants que les exaltés, mais plus que de vulgaires mortels. Il couvre les humains mais aussi les races créés par les solaires pendant le premier âge et les descendants de créatures surnaturelles.

Après l'ours, le sommaire et une introduction présentant le contenu de l'ouvrage (1 page chacun), Mortal Life in Creation (17 pages) commence par donner des informations sur la vie courante des mortels dans l'univers d'Exalted : espérance de vie, origine citadine ou, dans la grande majorité des cas, rurale, rites de passage à l'âge adulte, etc. Les possibilités pour un mortel de devenir un héros sont ensuite étudiées pour chacune des cinq directions de la Création, avec des pistes d'aventures pour illustrer les moments important dans la vie d'un personnage.

La création de personnages est abordée dans le second chapitre (21 pages). Outre le système de création, un rappel des anciens historiques donnés dans d'autres suppléments est fourni, de même que quelques nouveaux. Le joueur doit choisir entres cinq archétypes pour son personnage : "Warrior", "Priest", "Savant", "Criminal", et "Broker". Le personnage doit alors prendre pour métier l'un des trois associés à chaque archétype. Ce métier lui permet d'avoir trois compétences à un niveau supérieur à 3. Pour compléter cette création de personnage, des avantages et désavantages sont donnés dans Merits and Flaws (29 pages). Ils sont classés par domaines : physique, mentaux, occultes, etc, et certains d'entre eux sont réservés à des archétypes donnés.

Les peuples créés par les solaires sont décrits au chapitre suivant (Crafted Races, 28 pages). Pour chacun sont données les origines de leur création, leur développement, les effets de l'usurpation où la plupart des ses représentants ont été victimes de campagnes d'extermination, leur situation actuelle, et les données pour pouvoir être joués en tant que personnage. Il s'agit des "People of the Air", individus ailés conçus pour coloniser le nord, les "People of the Dune", créés comme des esclaves albinos ne pouvant supporter le soleil, les "People of the Earth", dont le but était de fournir des mineurs hors pairs, les "People of the Sea", adaptés à la vie aquatique, et les "Djalas", plus petits que la moyenne et devant réparer les systèmes magiques.

Les données de contexte et techniques pour jouer des personnages issus de créatures supernaturelles sont regroupées dans l'avant dernier chapitre (Children of the Mighty, 38 pages). Dans un premier temps sont donnés les circonstances de la naissance d'un tel personnage, en fonction de son origine : dieu, démon, fantôme, exalté céleste ou fée. Les règles de création sont ensuite fournies, avec pour chaque type deux pages de généralités et quelques informations techniques. En outre des mutations spécifiques à ces personnages permettent de leur donner des pouvoirs supplémentaires.

Enfin, le dernier chapitre (14 pages) offrent des conseils pour mener des parties avec ces différents types de personnages, avec ou sans aucune autre créature surnaturelle au sein du groupe. La dernière page de l'ouvrage est une feuille de personnage adaptée aux mortels. À noter que comme tous les ouvrages de la seconde édition, chaque chapitre est précédé d'une page de bandes dessinées.

Cette fiche a été rédigée le 30 juillet 2009.  Dernière mise à jour le 30 juillet 2009.

Critiques

Tristan Lhomme  

En 160 pages, le lecteur découvre un tour d’horizon de la vie des mortels ordinaires de la Création ; des règles pour créer des héros qui s’élèvent au-dessus de leur condition de « simples mortels » ; des Merits & Flaws adaptés à tous les types de personnages ; une présentation des « peuples artificiels » créés par les Solaires au Premier Âge ; et pour finir, des règles pour jouer les demi-dieux et autres demi-fantômes.

C’est dense, pas toujours facile à suivre, mais c’est la meilleure porte d’entrée possible pour faire découvrir Exalted à des joueurs qui n’ont pas forcément envie de s’investir lourdement dans l’étude des règles du jeu. Il y en a et, il faut bien le dire, la seconde édition d'Exalted ne les gâte pas.

Ce qui est assez drôle, à la lecture, c’est que les auteurs préconisent exactement la démarche inverse : en faire une récréation pour les joueurs qui en ont marre de jouer des personnages puissants…

Ce livret est conseillé en conjonction de n’importe guide géographique et avant les divers Manuals of Exalted Powers, pour une introduction relativement sans douleur à l’univers. 

Critique écrite en janvier 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques