Contenu | Menu | Recherche

"I have an army !" "We have a GRoG..."

Disease of an Evil Conscience

.

Références

  • Gamme : Exaltés / Exalted
  • Sous-gamme : Deuxième édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2009
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 46 pages au format paysage.

Description

Disease of an Evil Conscience est un scénario au format Storyteller Adventure System : il est découpé en plusieurs scènes, chacune étant notée en termes de difficultés correspondant aux catégories physique, mentale et sociale, de même que le scénario dans sa totalité. Chaque scène est présentée selon un format défini.

Dans cette aventure, situé sur les terres des Marukanis, réputés pour leur chevaux, les personnages (PJ) ont à trouver le remède à une épidémie qui menace le Seuil. Elle est divisée en trois actes. Dans le premier, essayant de sauver la ville de Haven touchée par une épidémie, et suite à une prophétie, ils se rendent dans la ville de Celeren, assiégée par une armée de morts-vivants. Là, ils aident la ville à capturer un bouc dans une zone de Wyld, bouc magique qui permet à la ville de soigner ses blessés et de repousser l'armée, au cours de batailles qui constituent le second acte. Les personnages ont alors à faire face à un dilemne : ramener le bouc à Haven pour soigner l'épidémie, et laisser la ville de Celeren sans défense, ou abandonner leur quête initiale. Dans le troisième et dernier acte, il est nécessaire de ramener le bouc à son propriétaire, qui après un examen des forces et faiblesses des PJ, tant physiques que morales, leur donne les moyens de soigner Haven. Il ne reste aux exaltés qu'à négocier avec le dieu de la ville et à contrer l'influence d'un lunaire profitant de l'aubaine pour se faire passer pour un messie.

Après deux page de couverture, l'une en couleurs et l'autre en noir et blanc, le scénario est présenté en quatre pages et demie. Les personnages non-joueurs (PNJ) importants sont ensuite décrits, d'un point de vue contextuel uniquement, et suivis d'un diagramme représentant l'enchaînement des 13 scènes, le tout sur six pages et demie.

Les scènes sont ensuite passées en revue une à une (21 pages), avec entre une ou deux pages chacune, selon un format standard :

  •     une présentation rapide
  •     les objectifs du meneur en terme d'ambiance, d'éléments à mettre en place ou de ce qu'il doit amener les joueurs à faire par la suite
  •     les objectifs des joueurs du point de vue de l'aventure
  •     l'action qui doit avoir lieu, par exemple un combat ou une négociation, avec ce qui peut l'aider comme la contrarier
  •     ce qui se passe après, avant la scène suivante, en fonction de sa réussite

Les conséquences de l'échec ou de la réussite des PJ sont ensuite examinées (1 page). Un récapitulatif des 13 scènes est fourni grâce à des fiches sur 3 pages. Elle sont suivies des caractéristiques des combattants secondaires, des règles concernant la maladie utilisée dans le scénario, et des feuilles de personnage complètes de l'abyssal, du chef d'un marukani, du sang-dragon à la tête de la garde de Celeren, d'un élémental de feu utilisé lors des tests, et du lunaire (10 pages en tout).

Cette fiche a été rédigée le 16 février 2015.  Dernière mise à jour le 18 février 2015.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.