Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Ruins of Rathess

.

Références

  • Gamme : Exaltés / Exalted
  • Sous-gamme : Première édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2003
  • EAN/ISBN : 1-58846-666-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret en noir et blanc à couverture souple - 96 pages

Description

Ruins of Rathess propose un cadre de campagne complet sous la forme d'une antique ville en ruines perdue au coeur de la jungle de l'Est de Création. Cette cité fut bâtie lors du Premier Age par les Dragon Kings, une race de sauriens intelligents qui furent les premiers serviteurs des Primordiaux et des dieux, avant même que les hommes n'existent. Par la suite, les Dragon Kings devinrent les alliés des dieux et de leurs Exaltés pour renverser ces mêmes primordiaux, mais ils ne purent empêcher leur lente disparition.

Les ruines de leur merveilleuse cité recèlent aujourd'hui de véritables trésors tout droit sortis du Premier Age et attisent bien des convoitises. Elles peuvent également constituer le lieu de départ rêvé pour un groupe de Solaires désireux de reconquérir leur pouvoir perdu lors de l'Usurpation.

Le supplément décrit avec soin l'histoire, la géographie, l'architecture sous-terraine ou de surface, et les habitants, mortels ou non, de ces ruines du Premier Age, ainsi que les nombreuses merveilles et objets de pouvoir que les Exaltés sont venus chercher et pour lesquelles ils sont le plus souvent morts.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Mr. Analytical  

Du cool et du pas mauvais... Ce livre est un peu schizophrène car d'un côté c'est un supplément decrivant une cité perdue mais de l'autre c'est un supplément plein de jouets et de pouvoirs pour Exalted.

Ce livre nous présente les ruines de la cité perdue de Rathess : une ville qui remonte aux temps avant que les humains aparaissent, à l'époque où la race d'hommes-lézards appelés Dragon Kings étaient le peuple choisi du soleil. Ce qui reste maintenant c'est une ville en ruines, les Dragon Kings, leur culture morte, se sont dégradés et sont devenus largements primitifs vivant dans une ville avec une infrastructure technologique (il y a des métros et des ascenseurs) qui elle aussi tombe en ruines.

On nous donne une description assez vague de la ville et des Manses les plus importantes avec des descriptions qui ne sont pas très détaillés (genre il y a des sous-sols et il y a pleins de monstres), on nous donne aussi des débuts de règles pour gérer les pouvoirs des Dragon Kings.

Si vous aimez le fantastique classique et les cités perdues ce n'est pas mauvais mais ca manque de details. Si on compare a des boîtes genre Myth Drannor pour ADD et Parlainth pour Earthdawn on se rend vite compte qu'on est dans l'approximatif... Bref pour rendre cette ville jouable il va falloir beaucoup de travail.

Je note en particulier les restes d'un ballon genre Zeppellin du Premier Age qui est en ruines... une excellente base pour une campagne mais il n'y pas de dessin et les détails sont assez minimes. Les Dragon Kings sont une nouvelle race pour le monde d'Exalted, une race qui va devenir jouable avec la sortie du Player's Guide qui devrait donner des règles complètes. Soit on aime soit on aime pas... personellement je trouve ce côté du supplément assez moyen.

De l'autre côté on trouve des nouveaux dieux, des nouvelles armes, des gadgets comme des faucons mécaniques et des Daiklaives qui avalent les âmes de leurs victimes et des tas d'autres trucs cools. Ce côté du supplément est vraiment classe et vaut bien le detour.

Bref, comme supplément décrivant une ville perdue Ruins of Rathess est médiocre et vague. Comme supplément fourre-tout c'est une mine d'idées et de jouets pour donner un peu d'épices a vos campagnes. Les Dragon Kings et le Zeppellin sont particulièrement intéressants pour une campagne mais bon... c'est vague et il faut beaucoup de travail pour rendre tout ça jouable mais bon... c'est des bonnes idees et ce supplément en est plein.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques