Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Essentia

Références

Thème(s) : Historique Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 3
  • Moyenne des critiques : 4.33

Description

1662, Louis XIV se fait appeler le Roi Soleil et son règne sera marqué par sa majesté. Mais dans le monde d'Essentia, l'histoire que nous connaissons se mêle de fantastique. La France n'est pas peuplée que d'humains mais aussi d'hominiens, races proches des humains, ou de déviants et d'exclus, créatures fantastiques et inquiétantes. Les intellectuels français ne sont pas que des émules de Descartes mais aussi des Elémentalistes dont l'art étrange peut provoquer les pires catastrophes. Le clergé catholique ne s'en prend pas qu'aux protestants, mais il pourchasse aussi les mages, les déviants et les adorateurs du Malin. L'imprimerie elle-même est considérée avec suspicion.

Essentia est un jeu simulationniste dans un univers uchronique, baroque et fantastique, inspiré du Grand Siècle.

L'alchimie comme les personnages d'Essentia sont concentrés autour des quatre éléments : l'air, le feu, la terre et l'eau. Ceux-ci se déclinent en tempéraments, lesquels gouvernent 12 vertus qui affectent un grand nombre d'aptitudes. Les personnages peuvent être des humains, de chétifs Fifrelins, d'intelligents Brimborions au crâne surdimensionné, de robustes Nabots, ou de fougueux Aquilins aux ailes déployées. La malchance peut les amener à incarner des races plus fantastiques encore mais exclues et pourchassées comme les Exclus (lycanthropes et vampires), les Diclines (mi-hommes mi-animaux) ou les Déviants (des mutants de toutes sortes).

La création de personnage procède de répartitions de points entre les vertus et les tempéraments modifiés par la race, le sexe, le signe du zodiaque, et des tables de traits distinctifs tirés aléatoirement.

Les compétences, appelées aptitudes, sont calculées en fonction des vertus et de l'âge, qui définissent leur maxima, mais également par répartition de points acquis avec l'âge. Le système prévoit même des pertes de mémoire compensées par le gain de nouvelles aptitudes.

La réussite des actions est évaluée par le lancement d'un D20 sous l'aptitude, plus un modificateur de circonstances. Les réussites (pour un novice) et les échecs (pour un personnage expérimenté) se cumulent avec l'expérience acquise dans les scénarios pour faire évoluer les personnages.

Le système de magie repose aussi sur des compétences associées aux quatre éléments et assorties à des listes de sorts.

Essentia a connu une première incarnation comme jeu amateur et sa présente édition, la deuxième, comprend une refonte de la première, assortie des éléments d'univers du supplément "la dîme royale".

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Essentia
deuxième édition
Livre de baseoctobre 2006Gourvil GuillaumePapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...