Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Ecran du Maître

.

Références

  • Gamme : Elric / Elric !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1995
  • EAN/ISBN : 2-9068-97-67-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets + fascicule de 16 pages agrafé.

Description

L'illustration représente Elric, armé de son épée Strombinger en train de charger. Du côté du maître de jeu, on retrouve les tables d'aide à la gestion d'une partie : table de résistance, dégâts des armes, protection, etc.

 

Le livret accompagnant l'écran contient un scénario intitulé "Les Bannis". Ce dernier va conduire les joueurs à la recherche d'un trésor ayant appartenu à une ancienne famille melnibonéenne. La première partie de cette aventure met plutôt en avant les talents de survie en milieu naturel et de combattant des personnages tandis que la seconde, prenant la forme d'un huit-clos, est plus orientée role-playing.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 avril 2010.

Critiques

pascal  

Avant de critiquer, voyons quels sont les rôles d'un écran selon leur priorité selon moi :

1- Donner aux joueurs, par son illustration, l'envie de jouer et permettre aux débutants de se faire une idée du monde ou il va jouer.

2- Protéger l'intimité du MJ avec ses petits papiers et le bruit des dés mystérieux.

3- Regrouper les tables les plus utiles pour faciliter la vie du MJ.

Pour cet écran, les points deux et trois sont satisfaisants mais l'illustration, belle au demeurant, est encore une scène de violence. Comment voulez-vous trouver des joueurs sérieux et rassurer nos entourages (mairies prêtant des salles, parents peu compréhensifs,...) si une scène de violence est pour eux la seule illustration du jeu. Au risque de choquer certains, un JdR, même dans un univers violent ne doit pas se cantonner au massacre et pillage habituel de créatures. Il faut utiliser le coté fantaisie de la fantasy et moins sont coté heroic primaire (moi vois - moi tue).

SVP, messieurs les éditeurs, faites nous de belles illustrations de paysages fantastiques qui nous feront plus rêver qu'un enième culturiste épéiste sur dragon. Concernant le scénario, il est satisfaisant.

william.macbullet  

Faire un écran qui puisse illustrer les aventures d'Elric est quelquechose de difficile et je trouve que les gars d'Oriflam nous ont sorti quelquechose de très bon. Déjà il faut le comparer aux précédents essais : j'ai eu chez moi celui de la 4è édition (enfin je crois c'était la boite bleu-vert...), celui ou on voit le gars Elric meuler une entité tentaculaire en lui tranchant les tentacules, tout ça sur fond bleu.

C'était un écran tellement ignoble qu'on me demandait si sa présence avait une utilité autre sur la table que de couper l'appétit. En regard à celui-ci donc je trouve que l'écran pour Elric est pas mal du tout : on voit... ben... Elric et qui brandit... Stormbringer. C'est sûr, c'est classique, c'est couru d'avance mais le résultat est beau, bien fait et solide. Je suis d'accord qu'on aurait pu y mettre un paysage des jeunes royaumes, une scène plus représentative des aventures qu'on peut y mener, quelque chose de moins guerrier, oui c'est sûr. Mais moi j'ai eu l'écran précédent et je peux vous dire qu'à part l'écran d'Hawkmoon NE et ceux de Vampire, j'ai pas vu grand chose de pire. Donc je l'aime bien, en plus il reste dans les tons des livres.

Côté MJ, c'est du Chaosium avec tout ce qu'il faut pour jouer à ce système de jeu, c'est du sérieux, comme du Chaosium. Et c'est bien agréable d'avoir du boulot bien fait. Le scénar est très sympa à faire jouer même si je le trouve un peu bâclé sur la fin. L'ensemble donne un produit de très bonne qualité à acheter sans crainte.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques