Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Destin des Nornes - Ragnarok (Le)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre au format Letter à couverture souple ou rigide de 368 pages en couleurs.

Description

Ce livre de base de Fate of the Norns est une version anniversaire des vingt ans du jeu. Il s'est offert ainsi une nouvelle édition en passant par une souscription sur kickstarter.

L'ouvrage s'ouvre sur une page de garde, suivie d'une autre de crédits, une troisième de dédicace et 2 de remerciements aux souscripteurs de la campagne Kickstarter ayant financé son édition. Viennent ensuite 8 pages de table des matières.

Ragnarok et Introduction (67 pages) présentent le concept du jeu et s’étend sur son univers, présentant les griefs des Géants à l’égard des Ases, l’évolution du Ragnarok dont le Fimbulvinter (le Grand Hiver), la déconstruction de la société viking et la fragilisation de leurs royaumes. Sont aussi présentées les grandes lignées dynastiques vikings, ainsi que leurs plus grands rois et les royaumes du Midgard. L’introduction se poursuit sur douze pages consacrées aux Dévastation à Midgard, comme des tremblements de terre causés par les spasmes de la torture du Dieu Loki, les vagues géantes qu’engendrent les mouvements du serpent géant Jormungand, l’arrivée des croisés du Dieu Blanc à la croix, le non respect de l’enseignement des Dieux au profit de Fimafeng (invocation rapide et intéressée de l’aide d’une divinité par un sacrifice personnel). Suivent six pages consacrées aux moments importants de la vie viking, des funérailles au implantations et raids, en passant par le règlement de la justice et le weregild.  Enfin, Dans les Cieux développe le panthéon viking sur trente-deux pages, à commencer par la présentation d’Yggdrasil, le frêne cosmique. Mais aussi en présentant les forces en présence, à savoir les armées d’Odin s’opposant à celle de Surt, Asgard contre Muspelheim ; et la position des autres royaumes extérieurs d’Yggdrasil (Jotunheim, Vanagard, Nidavellir, Alfheim et Svartalfheim). Y sont aussi présentés les principales déités peuplant ces mondes. Une page décrit l’avenir prédit pour l’Âge de renouveau qui suivra le Ragnarok. S’ensuit sur trois pages la description de la magie viking, de la magie des runes aux chants des skalds, en passant par l’interaction avec les esprits qu’engendre les transes du Seith. Trois jeux vikings finissent la présentation de cet univers, le chapitre se terminant par la suite sur une illustration pleine page.

Règles du Jeu (Games Rules, 50 pages) est consacré, comme son nom l’indique à décrire les mécanismes de résolution des actions du RGS (Runic Game System). Après une illustration pleine page et cinq pages définissant le vocabulaire et décrivant le matériel de jeu, ce chapitre s’attache à décrire la mécanique de jeu. Tout d’abord en décrivant l’usage de la rune du Vide, puis en décrivant en détail l’usage des vingt-quatre autres runes, des pouvoirs passifs, actifs et des éventuels points de Puissance Divine. Suivent sur vingt-six pages les règles de combat, de l’usage des pouvoirs en combat, des différents types de dégâts et de leurs soins, ainsi que des états applicables aux personnages. L’usage de l’équipement termine ce chapitre sur trois pages.

Création de personnage (Creating you Dweller, 24 pages) décrit la conception des héros, étape par étape. La première étape définit en une page le niveau de la partie, qui sera réparti entre l’Essence et la Destinée des Héros. La seconde étape, prenant trois pages, consiste à acheter des améliorations dans le cas de personnages issus des lignées d’anciens personnages morts. La troisième étape est celle du tirage des runes. Huit pages y sont consacrées dont sept sur des tables de tirage aléatoires de personnalité, motivation et ambition, de statut et connexions sociales, et même de noms. Les deux pages suivantes expliquent comment choisir son archétype (quatrième étape) ainsi que les pouvoirs et compétences qui y sont associés (cinquième étape). L’on retrouve enfin, sur une demi page, les deux dernières étapes que sont l’achat d’équipement et la règle optionnelle de se créer d’entrée de jeu un familier Thane. Une autre demi-page aborde la créations des Habitants (Denizens, PNJ). Le chapitre se poursuit sur deux pages dévolues à l’évolution des personnages, leur montée en niveau et l’influence des PJ morts sur ceux créés par la suite. Trois pages de glossaire et une illustration pleine page closent se chapitre.

Héros, Habitants et Thanes(sic) (Dwellers, Denizens and Items, 162 pages) détaille les archétypes, pouvoirs et compétences. Le chapitre s’ouvre sur une illustration pleine page, une page d’abréviations techniques et une troisième précisant comment certains pouvoirs peuvent être modifiés et comment lire ceux-ci dans ce cas là. Chacun des cinq archétypes (Galdr, Demoiselle de Ratatosk, Seithkona, Skald et Ulfhednar)  est présenté sur quatre page. Une de présentation de l’archétype, et trois autres présentant les tableaux de pouvoirs actifs, passifs et de compétences. Quatorze autres archétypes destinés aux Habitants (PNJ) sont présentés ensuite sur sept pages, les plus puissants présentant eux aussi des tableaux (de taille plus réduite) de pouvoirs. S’ensuivent quarante-trois pages de profils d’Habitants et de Thanes, pour l’usage de la Norne, chacun décrit sur deux pages. Les pouvoirs Actifs sont ensuite décrits un à un sur trente-huit pages, suivis des pouvoirs passifs sur vingt-quatre pages et des compétences sur six pages. Dix-neuf pages suivent pour s’attarder sur la question de l’Équipement, même si une seule en décrit les règles et dix autres reprennent leur liste, dont quatre pour des équipement magiques. Le reste est consacré à des tableau de génération de trésors.

La Saga (The Saga, 32 pages) est un scénario d’introduction. Ce chapitre, après une illustration pleine page, aborde la préparation de cette saga notamment par un exemple de création de personnage. L’histoire en elle-même est ensuite développée. Celle-ci se déroulent dans une communauté dont le jarl est un fidèle du roi Harald Belle-Chevelure. Ledit jarl, Bard, invite le fils héritier du défunt roi à la célébration d’un sacrifice pour l’esprit Vaettir qui protège son île, Érik Hache-Sanglante. Malheureusement, malgré ces contexte de bonne augure, un meurtre viendra ternir les festivités et les Héros devront choisir qui aider.

Documents Imprimables (Printable Materials, 15 pages) termine l’ouvrage en reprenant les aides de jeu et le matériel indipensable du jeu. L’on y retrouve les runes, le tapis de jeu des joueurs et celui de la Norne, les tuiles d’initiative, la feuille de Héros, celle de Disir, une grille à hexagones pour les combats, et trois cartes, celles de l’île d’Atloy et de Saudoy, décors de la Saga, et carte de l’Islande. Suivent une page de résumé de préparation du matériel de la partie, un rappel des règles de la rune de vide, une publicité pour les pochettes de runes de l’éditeur, une autre pour les ouvrages de la gamme et une page blanche.

Cette fiche a été rédigée le 31 octobre 2017.  Dernière mise à jour le 29 novembre 2017.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

    Autres versions

    • Ouvrage original :