Contenu | Menu | Recherche

Wibbl-Wobbly, Timey-Wimey.... RPGs

Frontière (La)

.

Références

  • Gamme : D6 - Tecumah Gulch
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Studio09
  • Langue : français
  • Date de publication : février 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 98 pages à couverture souple, au format A5 (15 x 21 cm).

Description

La Frontière est le premier supplément pour Tecumah Gulch, la version western du D6 Intégral. Là où celui-ci se cantonnait à la bourgade éponyme et ses environs à la fin des années 1860, La Frontière se propose de déplacer l'action au Mexique. Ses événements se déroulent durant les années 1870-72.

Après les crédits et la table des matières, l'ouvrage s'ouvre sur une courte nouvelle d'introduction (2 pages) et une présentation rapide de Frontière et du D6 System (2 pages).

Le premier chapitre, Le Cadre de l'Aventure, se propose de décrire le nouveau décor du jeu. Chronologie (2 pages) présente un survol de l'évolution des USA durant ces trois années. Le Mexique (5 pages) donne quelques informations de base sur ce pays (géographie, histoire et relations avec les USA). L'état de Chihuaha (2 pages) décrit un peu plus en détails la contrée du même nom, située au nord du Mexique, au contact de l'Arizona, du Nouveau Mexique et du Texas. Enfin, Jouer la Frontière (1 page) s'intéresse à ce que représente la frontière entre les deux pays dans le jeu.

Le deuxième chapitre, Hommes et Lieux d'Aventures, présente huit lieux susceptibles de servir de décor à une aventure. Il fournit à chaque fois un texte d'ambiance et une description détaillée du lieu et des personnages qu'on peut y rencontrer, suivis de leurs caractéristiques techniques et de trois synopsis destinés à les mettre en scène (à une exception près).

  • La cantina de Maria (9 pages) est une taverne perdue dans les terres arides du Mexique.
  • Le Fortin de Seamus Gordon (7 pages) est une ancienne redoute militaire à flanc de colline à proximité de Vera Cruz.
  • Le ranch de Los Viejos (5 pages) est une hacienda au nord de la ville de Chihuaha.
  • Le camp du lieutenant Delval (7 pages), dans un village troglodyte, abrite une section d'anciens soldats français restés au Mexique après la défaite des troupes envoyées par Napoléon III.
  • La maison de l'importateur John Rootman à Mexico (8 pages) présente la demeure d'un homme d'affaires américain installé au sud du Rio Grande.
  • La bourgade de San Isidoro (7 pages) est une petite ville mexicaine typique située sur la piste menant de la frontière à Mexico. Cette section est dépourvue de synopsis d'aventures, remplacés par une description et des règles sur le rodéo.
  • La prison d'El Sol Alegre (8 pages) recueille les prisonniers non mexicains.
  • Le cimetière d'El Patio de Los Muertos (8 pages) est le cimetière attitré de cinq villages proches les uns des autres.

Enfin, le chapitre Le Souffle de l'Aventure propose deux scénarios pour jouer sur la Frontière :

  • Dans Don Quidotta de l'Arizona (6 pages), les personnages se retrouvent à accompagner un personnage haut en couleurs qui n'a pas que des amis.
  • Dans The Red Scarfs (11 pages), les personnages sont lancés à la poursuite d'un gang de truands qui a dévalisé la banque de Tucson avant de passer au Mexique.

Trois synopsis sont proposés sur le même modèle : un point de départ et 4 actes à développer (1 page et demie). Enfin, une bibliographie et le texte de la licence Open D6 terminent l'ouvrage.

Une nouvelle impression du présent ouvrage fut éditée au format papier uniquement avec pour seules différences l'image de couverture et les mentions légales (numéro ISBN et date de dépôt légal). A compter de la sortie de cette 2e impression, la présente version est restée disponible mais au format électronique uniquement.

Cette fiche a été rédigée le 2 avril 2011.  Dernière mise à jour le 27 novembre 2011.

Critiques

Yanick 'Amaranth' Porchet  

Alors voilà, j'ai fait une critique élogieuse sur le GROG de Tecumah Gulch, et pourtant je n'avais pas encore lu la Frontière...

Dans le livre de base on nous présentait ce sympathique petit bourg "campagnard" avec force détails et anecdotes, et la campagne proposée nous incitait surtout à jouer des natifs du village, des fils ou filles de paysans en proie aux dangers de l'ouest sauvage mais le tout dans une zone géographique restreinte, avec des enjeux plutôt terre à terre que proches des légendes de l'ouest. Avec La Frontière, ce petit point, le seul qui me chagrinait un peu, tend à disparaître (et ça sera encore plus le cas pour les prochains suppléments) pour mon plus grand bonheur ! Notre horizon s'ouvre à présent vers le Mexique, ça commence à vraiment sentir bon le guacamole, le chili épicé et la tequila au mescal.

A la lecture de la description géographique et historique on commence déjà à s'imaginer des scénarios possibles et des tonnes d'images de vieux westerns nous reviennent en tête ; plus encore qu'avec le livre de base, on se rapproche de ce que j'ai toujours voulu faire jouer à deux de mes potes. Ils avaient déjà les noms de leurs perso : Chevrotine Pedro et Dynamite Miguel.

Ensuite, on a une série de descriptions de lieux et des âmes qui les hantent, et là encore, chaque petit chapitre est une nouvelle invitation au voyage, avec l'envie de faire vivre tout ce petit monde et de faire évoluer ses PJs dedans. J'avoue que j'ai même une tendresse toute particulière pour la cantina de Maria, et je suis à peu près sûr que cette brave femme sera l'un de mes PNJ récurents, et sa gargotte un lieu clé, de la petit campagne que je ne manquerai pas de faire jouer.
Finalement, deux scénarios et quelques synopsis terminent l'ouvrage, mais là je ne peux pas encore en dire grand chose, je ne les ai que survolés... 

Bref, en un mot comme en cent, le bouquin, pour un prix modique de 10€, est à nouveau une vraie réussite !!! Il ne me manque en fait qu'une seule chose maintenant : la suite ! Je me plais déjà à imaginer une zone géographique plus étendue encore, et surtout une campagne... Une bonne grosse campagne sonorisée par Ennio Morricone, qui sent la sueur et la poudre, avec du poil sous les bras et de longs cache-poussière crasseux, un truc qui reste dans les mémoires de mes joueurs comme un "il était une fois dans l'ouest", "le bon la brute et le truand" ou même le plus récent "Tombstone". Jouer l'ouest typique c'est bien, mais en faire écrire la légende à ses joueurs à la pointe du six-coups, c'est encore mieux !

Amaranth, conquis (comme l'ouest quoi...)

Critique écrite en avril 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques