Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Ghelspad

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 256 pages à couverture rigide.

Description

L'Encyclopédie des Terres Balafrées : Ghelspad présente en détail l'un des principaux continents des Terres Balafrées, celui de Ghelspad. Cet ouvrage reprend en grande partie les informations contenues dans l'Atlas de Ghelspad, tout en en augmentant considérablement le volume. Il peut être complété par les guides de Termana et de Strange Lands qui décrivent les autres continents de ce monde. On remarquera que la version française bénéficie d'ajouts substantiels :

  • Intégration d'erratas
  • Les textes sur les régions de Darakheene et d'Ankhilie ont été réécrits et développés par Hexagonal, en coordination avec White Wolf.
  • Des cartes détaillées ont été ajoutées ou corrigées (la carte de Ghelspad, Mithril, Darakeene et Ankhilie)
  • Enfin cet univers a été largement soutenu par le magazine de l'éditeur français, D20 Magazine et des éléments parus dans le magazine ont été ensuite intégrés dans la gamme VF.

Après une page de titre, une page de sommaire et une brève Introduction (1 page) dans lequel le développeur explique la création de cet univers, Histoire de Ghelspad (26 pages en VF) s'étend sur l'histoire de Ghelspad, de l'époque où les Titans régnaient sur Scarn jusqu'aux événements récents du continent. On y découvre les anciens empires qui ont prospéré sur Ghelspad avant la Guerre Divine : les Anciens, les Slaraciens, l'empire Asaatthi (hommes-serpents) et surtout l'empire de Lede dont on retrouve l'héritage dans la plupart des nouvelles nations du continent. Certains des grands événements de la Guerre Divine sont également décrits, comme la destruction du Titan de la magie Mesos, et bien sûr, l'histoire récente du continent n'est pas oubliée avec la Guerre des Druides ou la Mousson de Sang. Pour finir, un petit aperçu des événements à venir complète le tout. Ce chapitre contient également d'autres informations d'ordre plus général comme le calendrier utilisé ou les langues parlées sur Ghelspad.

Dieux de Ghelspad (31 pages en VF) rappelle rapidement les principales informations concernant les Dieux et les Titans de Scarn. Ce chapitre est assez court puisqu'un ouvrage complet, Le Divin et le Déchu leur est déjà entièrement dédié.

Nations de Ghelspad (73 pages en VF) présente les grandes nations du continent. Chacune est décrite de la même manière, sur 8 à 10 pages : caractéristiques démographiques et politiques, histoire, géographie, lois en vigueur, etc. On remarquera que la Calastie impérialiste est au centre de nombreuses tensions actuelles. On trouve également une île féerique et étrange, la nation de Vesh d'où sont originaires les héroïques Vigilants, ou encore l'archipel des Crocs abritant ruines et pirates.

Cités-états de Ghelspad (58 pages en VF) complète le précédent en présentant cette fois-ci les puissantes cité-états de Ghelspad. Chacune est décrite sur 3 à 5 pages. On découvre la célèbre Val-Faust, Bourok Torn, Mithril (et Dier-Dendral, cité des elfes noirs) ou Shelzar, toutes développées dans les suppléments éponymes, mais aussi la cité perdue des homme-serpents ou Les Ponts, une ville suspendue sur les parois d'un gouffre.

Sites importants de Ghelspad (42 pages en VF) continue le descriptif géopolitique du continent avec une vingtaine de lieux remarquables. On trouve les dangereux Monts Kelder, les steppes sanglantes aux mains des barbares, le désert d'Oukroudan, la Mer de Sang ou la forêt des Licornescies, corrompue par le sang de la Titante Mormo. Tous ces lieux se révèlent infestés de titanides ou profondément marqués par la guerre divine.

Autres sites importants de Ghelspad (9 pages), conclut les trois précédents chapitres par une dizaine de lieux peu connus pouvant démarrer une campagne dans les Terres Balafrées : fleuves, marais corrompus, forêts étranges ou une horrible muraille d'ossements érigée par des nécromanciens.

L'ouvrage se finit par un Appendice (21 pages) présentant 8 classes de prestige spécifiques aux Terres Balafrées :

  • Le Cavalier des Cimes, spécialiste du combat sur monture aérienne
  • Les Frères de la Main Balafrée, ordre de moines, druides et ensorceleurs qui révèrent les Titans les plus modérés comme Denev, Gholtain ou Mesos
  • Le Maître des Forges, maître artisan loyal
  • Le Chevalier d'Or, paladin qui offre protection et soin aux faibles
  • Le Chevalier d'Acier, spécialiste des machines de siège
  • Les Gardiennes de la Flamme Eternelle, ordre de prêtres et de paladins dédiés à Madriel et à Coréahn
  • Les Chevaliers du Ciel Matutinal, fanatiquement dévoués à l'éradication des maladies de Ghelspad
  • Le Disciple du Renouveau de Denev, rôdeur qui chasse les horreurs créées lors de la Guerre Divine

L'ouvrage se termine sur un Index (2 pages), l'OGL (1 page) et deux pages de publicité. Deux cartes détaillées du continent en double page sont présentes dans les intérieurs de première et quatrième de couverture : la première est destinée aux joueurs et la seconde révèle bien plus de lieux puisqu'elle est destinée au meneur.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 mai 2014.

Critiques

Denis Oblet  

Enfin ! Oui, enfin un ouvrage qui décrit de manière complète et exhaustive les Terres Balafrées (enfin... Seulement un continent des Terres Balafrées, Ghelspad). Ceux qui avaient trouvé le Gazeeter trop court vont être comblés, en effet cette fois ci les informations abondent.

C'est un vrai plaisir pour moi qui suis la gamme depuis le début, car ce supplément répond au principaux "vides" qu'avaient laissé les ouvrages précédents. L'histoire du continent avant la guerre des dieux, plus d'infos concernant la géographie et les villes de Ghelspad comme Shelzar ou hedrada, la situation de la guerre entre l'Hégémonie Calastienne et Dourrover... Le MJ a enfin une véritable vu d'ensemble du continent, vraiment complète. Cette présentation mélange toujours éléments typiquements héroic fantasy et thèmes parfois un plus sombres et originaux.

Seul petit bémol : les illustrations très moyennes et la présentation générale de l'ensemble, qui gâchent un peu le plaisir... Mais bon, le prix de l'ouvrage est très correct (par rapport à certains concurents) en contrepartie.

Arriakas  

Un décor de campagne, ce n'est pas seulement des descriptions de pays et de cultures (partie qui est relativement bien faite dans cet ouvrage). Il faut aussi des PNJs, des sociétés secrètes (et moins secrètes), des informations suffisantes pour pouvoir intégrer les divinités, une histoire et une interaction entre les ethnies (ainsi que leurs origines),... de plus, il aurait fallu quelques cartes détaillées, car la seule qui est fournie (mais en deux exemplaires couleur et un noir et blanc), c'est la carte générale de Ghelspad (s'ajoutent à cela quelques rares plans de villes).

Chaque livre de la gamme n'est pas très cher, mais l'information n'y est pas non plus très dense, et surtout il en faut quatre ou cinq pour avoir une information correcte sur chacun des aspects de Ghelspad (j'ai déjà recencé "la géographie" avec ce décor de campagne, "les dieux" avec le Divin et le Déchu (les informations que l'on trouve par ailleurs sont insuffisantes pour jouer un prêtre ou avoir une idée précise de l'histoire du continent), "les organisations" avec Sociétés Secrètes, "les PNJ" avec the Wise and the Wicked, "les bestioles" avec le Creature Collection).

J'attendais de cet ouvrage qu'il me donne une vue générale de tous les aspects de Ghelspad, et non qu'il me dise qu'il me faudrait encore me ruiner pour commencer à jouer, but atteint par celui des Royaumes Oubliés, certes un peu plus cher, mais de plus grande qualité.

J'en profite pour ajouter que la gamme a en général une présentation bien en dessous de ce que l'on trouve actuellement. Les grosses marges sombres pour gagner de la place et la faible qualité des illustrations vous le prouverons facilement.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :