Contenu | Menu | Recherche

Well, my days of not taking you seriously are certainly coming to a middle

Blood Bayou

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

Blood Bayou, le Bayou Sanglant, est évoqué dès le premier ouvrage des Terres Balafrées, bien qu'il soit situé sur Termana, un continent qui sera exploré bien plus tard par les auteurs du Studio Sword and Sorcery. C'est d'abord sous la forme de créatures étranges, bouffones, chaotiques et inquiétantes, le carnaval des ombres et son maître mystérieux, le Jack-aux-larmes, que le Bayou Sanglant a été évoqué dans l'Encyclopédie Monstrueuse.

Le présent ouvrage décrit un univers particulièrement dangereux destiné à des personnages de haut niveau prêts à affronter des dangers imprévisibles pour découvrir un des secrets les mieux gardés des Terres Balafrées.

Le premier chapitre livre déjà le principal secret du Bayou, la cause de son apparition et l'identité mystérieuse du Jack-aux-larmes. Mais comme ce secret est gardé même des plus sages d'entre les sages des Terres Balafrées, le chapitre est parsemé de fausses pistes et de lettres de visiteurs ayant tenté d'en savoir un peu plus avant de sombrer dans la folie. Découvrir ce secret serait peut-être d'ailleurs faire encourir un péril encore plus grand aux Terres Balafrées, un péril qui n'est qu'évoqué dans cet ouvrage mais qui sera ensuite développé dans "Echoes of the past, the Slarecian legacy".

Ceux qui croyaient que le Bayou Sanglant n'était qu'un festival itinérant, apparaissant çà et là pour enlever les villageois et corrompre les dirigeants de Termana, découvriront dans le chapitre suivant que cette géographie chaotique cache des lieux aussi différents que périlleux :
- le port des pirates, lieu d'intrigues politiques et magiques où les différentes factions maléfiques des Terres Balafrées sont représentées et se livrent une guerre sournoise qui peut laisser ses chances de survie à un espion des peuples libres.
- la tour itinérante de la liche Varpheta qui erre en cherchant le secret du Bayou.
- Shambletown, la ville des laissés pour compte du carnaval, une sorte de cour des miracles où le carnaval itinérant fait relâche entre deux tournées, mais aussi le seul réel accès au repaire de Jack.
- Laughter Castle, censé être le repaire de Jack, n'est qu'un gigantesque piège en forme de donjon imprévisible, habité d'aberrations de toutes sortes.

Entre ces différents lieux, le marais lui-même est un lieu malsain au climat embrumé, aux chemins périlleux, capable de corrompre ses visiteurs. De nombreuses options sont fournies pour gérer cet environnement insensé, mais aussi des conseils pour ne pas écoeurer les joueurs à force d'arbitraire.

Le chapitre suivant décrit le carnaval itinérant, ses différents spectacles et les périls qu'ils recèlent, les objectifs politiques du festival, les événements qui accompagnent le passage du spectacle et les dangers qui attendent les visiteurs imprudents. C'est aussi l'occasion de donner des idées pour introduire le carnaval dans une campagne existante.

Le cours du Chaos donne de nouvelles caractéristiques pour les principaux acteurs politiques du Bayou Sanglant, une mise à niveau à la version 3.5 des règles, mais aussi une sérieuse montée en puissance de ces monstres élevés au statut de demi-dieux. De la reine Ran qui est un kraken géant muté par le sang de Kadoum au baron Mirth qui est une liche dopée à la nécromancie, il est difficile d'envisager de les affronter sans recourir aux niveaux épiques. Les différentes intrigues entre les serviteurs de Jack sont évoquées ainsi que leurs territoires réciproques, et quelques artefacts aux pouvoirs indécents qu'on peut y trouver.

Le chapitre cinq contient de nouveaux conseils pour rendre l'atmosphère du Bayou Sanglant et permettre aux joueurs de vivre des quêtes héroïques tout en leur inspirant une sainte terreur de ce lieu maudit que seule la folie peut concevoir.

L'appendice contient deux créatures maléfiques servant aux desseins politiques à long terme de Jack et deux archétypes permettant d'appliquer les effets du marais sur tout type de créature ou personnage.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 mai 2014.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Cet ouvrage est tout à fait remarquable dans une collection elle-même de qualité. White Wolf s'est taillé une solide réputation de décrire des monstres qui sont vraiment inhumains et de nous faire rentrer dans des univers réellement différents du nôtre. C'est encore le cas avec ce bayou chaotique où l'horreur se matérialise sous la forme du grotesque et de l'absurde.

Même s'il est toujours possible d'adapter, il est bon de savoir que le niveau des adversaires rencontrés dans le bayou flirte plutôt avec le 20-25 qu'autre chose, et que seule la cité des pirates est visitable (sans garantie aucune) par des persos de niveau 10.

Le supplément arrive à faire cohabiter des donjons old school (à inventer sur les bases données) comme la tour de la liche ou le château de Jack, et un univers très vivant et riche en interactions politiques. Il est toutefois difficile d'imaginer que les joueurs ne seront pas des pions vu les puissances épiques en jeu.

Les pistes ne manquent pas pour lancer des campagnes épiques et les idées tordues sont parfaitement réutilisables pour toutes sortes de campagnes d'horreur hors des terres balafrées.

Haazeven  

Ce supplément est de loin le plus étrange de la gamme des Terres Balafrées, mais c'est ce qui fait sa force.

Sans arsenal de règles, dons, sorts, classes de prestige, et tout le reste, il installe une ambiance particulière, mélange de folie douce et de magie noire. De plus, je pense qu'il est facilement adaptable à d'autres univers. Il dispose de sections importantes qui conseillent le maître du jeu sur la manière de mettre en place cette ambiance, et sur la façon d'intégrer les personnages au Bayou Sanglant, même s'ils restent en-dehors de son territoire.

Je regrette deux choses : des PNJs de vraiment trop haut niveau (cette remarque est en fait valable pour tous les derniers suppléments sur les Terres Balafrées), et il manque à mon gout un vrai et joli scénario, bien que des idées d'aventures soient dispersées tout au long de l'ouvrage.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques