Contenu | Menu | Recherche

A government is a body of people, usually notably ungoverned

Elémentalistes

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Encyclopaedia Arcane
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 2-914536-30-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages.

Description

Ce supplément est le premier de la collection 'Encyclopedia Arcana' ('Encyclopedia Arcane' en version originale), une série de suppléments sur la magie pour les jeux en D20 system. Il est consacré à l'élémentalisme, qu'on ne saurait mieux présenter que le supplément lui-même, sur lequel on trouve en 4ème de couverture le texte suivant :

"Les premiers magiciens divisèrent le monde en quatre éléments : le Feu, l'Eau, la Terre et l'Air. En manipulant ces éléments, ils pouvaient lever des murs de pierre autour d'eux ou faire tomber une pluie de feu sur leurs ennemis. Contrairement aux druides qui contrôlent les ressources de la Nature à travers un pacte de respect mutuel, les magiciens et les ensorceleurs utilisent les forces élémentaires sans permission et parfois même sans le savoir.
En projetant une rafale de vent sur des créatures ou en respirant sous l'eau, tous les lanceurs de sorts sont de fait des élémentalistes. Certains s'aventurent toutefois dans l'étude des forces élémentaires au-delà des sorts de leur répertoire. Ils délaissent leurs études généralistes pour se consacrer aux Quatre Voies Elémentaires et tirent ensuite leurs pouvoirs des énergies qui forment l'univers."

Après une introduction présentant le propos de l'ouvrage, on trouvera une vue d'ensemble de l'élémentalisme et de ses principes généraux : les quatre voies élémentaires, la relation avec les autres écoles de magie, les plans et créatures élémentaires.

Le deuxième chapitre détaille l'école d'élémentalisme : l'élémentaliste est en fait une spécialisation vers laquelle peut tendre un magicien ou un ensorceleur, sans que cela l'empêche de continuer sa progression normale. Pour devenir élémentaliste, il faut que le lanceur de sort choisisse un élément, ce qui lui donne accès à une compétence de spécialisation élémentaire. La spécialisation d'élémentaliste ajoute des restrictions, mais surtout des avantages, notamment en ce qui concerne le lancement de sorts qui possèdent une "correspondance" (directe, subtile, ou supérieure) avec l'élément choisi. Un tableau de correspondances est d'ailleurs fourni, pour les sorts du Manuel du Joueurs. La progression dans la spécialisation d'élémentaliste est divisée en cinq cercles, chacun possédant ses pré-requis.

Le troisième chapitre traite de la maîtrise élémentaliste, une utilisation de l'énergie des éléments propre aux lanceurs de sorts initiés. Cette maîtrise repose sur l'utilisation de points d'énergie, lesquels alimentent des pouvoirs particuliers.

Autre capacité des élémentalistes, l'invocation d'élémentaires. Celle-ci obéit à des mécanismes particuliers, lesquels sont décrits dans le chapitre quatre.

La magie élémentaire, coeur du supplément, fait l'objet du cinquième chapitre. On y trouvera 7 pages de sorts originaux.

Les cours élémentaires, lieux de pouvoir situés dans des parties reculées des plans élémentaires, sont abordées dans le sixième chapitre, et les créatures élémentaires dans le chapitre sept.

Les dernières pages du livre sont occupées par des conseils au MJ (4 pages), les notes de l'auteur (2 pages), et deux pages de tableaux récapitulatifs.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2010.

Critiques

Gaius  

Je ne connais absolument pas le d20 system et je n'ai jamais joué à Dungeons&Dragons, j'ai acheté ce livre uniquement comme supplément de classe que je pourrai adapter à n'importe quel jeu de rôle dans lequel la magie est présente.

Passons maintenant à la critique de ce petit supplément de 60 pages qu'est Elémentalistes:

Après la jolie couverture, identique aux quatre suppléments de ce genre de la gamme Encyclopaedia Arcana, la table des matières nous dévoile les 11 parties aux noms simples et explicites. Avant de rentrer dans le vif du sujet je préciserai que les images ne sont pas magnifiques mais quand même sympathiques et assez nombreuse

L'introduction présente rapidement le principe du mage élémentaliste et sur la page suivante, le début d'une petite nouvelle que j'ai trouvé sympathique et dont vous trouverez la suite tout au long de ce livre.

A cela suit une description de 4 pages de ce que vous trouverez dans le reste du livre, donc aussi bien les plans élémentaires que les écoles de magie élémentaire. Jusque là rien à redire, les choses sont claires et bien présentées.

Les 9 pages suivantes décrivent les écoles avec les oppositions des éléments et le fait que lorsque vous commencez avec un élément, son élément opposé ne vous est plus accessible. Il y a également un système de grade dans les écoles, constitué de 5 cercles (grades allant de l'apprenti à l'adepte). Plutôt bien détaillé avec les couts en temps, en PX et en PO. Je ne me rend pas trop compte de ce que représente ces couts en PX et en PO mais les durées d'apprentissage demandent de grandes pauses dans la campagne car au delà des 6 mois d'attente avant de repasser un grade, les temps d'apprentissages vont d'un mois à un ans. Après rien n’empêche de raccourcir ou rallonger ces temps à votre guise s'ils ne vous semblent pas adéquat.

A la fin de cette partie se trouve un tableau des sorts accessibles selon le niveau et l'élément. Personnellement j'aurais aimé une description des sorts car je n'ai pas le livre de base du D20 system mais bon...

La partie suivante sur les sorts présente un système permettant de récupérer des points d'énergie pour lancer des sorts élémentaires à partir d'un emplacement de sort. Personnellement je n'ai pas trouvé ça très imaginatif ni très utile, surtout que les explications ne m'ont pas semblé très claires et que j'ai eu du mal à saisir où l'auteur voulait en venir. Juste après ça, la création de sorts personnalisés est pour moi la meilleur partie: intéressante, utile et claire, cela permettra, entre deux parties, de créer quelque sorts nouveaux et adaptés au style du joueur.

La partie sur l'invocation est plutôt bien faite même si l'idée de réceptacle pour emprisonner les invocations ne me plait pas trop, c'est juste un avis personnel.

La description des sorts justes après est plutôt bien faite même si j'aurais aimé en voir plus ou plutôt voir tout ceux du tableau de sorts présenté un peu avant.

Les plans élémentaires avec leurs cours élémentaires sont bien décris mais je ne pense pas m'en servir car même si le livre présente ça comme possible et "normal", pour moi un humain ne peut pas aller et surtout survivre dans un plan constitué uniquement de feu ou d'eau. La description des cours et des créatures est utile si vos joueurs veulent invoquer des élémentaires ou communiquer avec les nobles des plans élémentaires mais pour moi ces plans ne seront rien de plus qu'un "entrepôt" à invocation car pour un soucis de réalisme je ne pourrais laisser mes joueurs y survivre.

Les tables en fin de livre sont vraiment les bienvenues pour nous faire un résumé des règles rapidement accessible et claire. Les conseils pour maître de jeu pour savoir comment intégrer les éléments dans une campagnes sont toujours bons à prendre.

En résumé j'ai aimé le fait que ce livre soit accessible même sans connaitre le D20 system et qu'on puisse s'en servir dans pratiquement tout jeu de rôle avec de la magie. La description de ce type de magie ainsi que de ces écoles et de ces sorts est aussi très bien. Le résumé des règles en fin de livre sera surement bien utile en partie.

En revanche j'aurais préféré ne pas avoir la description des plans et des réceptacles à invocations qui ne m'ont pas semblé très intéressant et utiles; j'aurais préféré à la place avoir plus de créatures et de sorts par exemple (surtout de sorts vu qu'ils sont dans le livre du D20 system).

 

Critique écrite en août 2012.

 

Élémentaire... mon cher d20 (je n'ai pas pu résister). Derrière une couverture ressemblant à une serrure se cachent 65 pages de renseignements sur les Élémentalistes. Loin d'un " remappage " complet ou d'une nouvelle classe de magie à part entière, cet ouvrage se propose de donner des informations complémentaires sur la façon d'adapter les lanceurs de sorts aux Arcanes liés à un type d'élément en particulier. L'auteur s'est attaché aux quatre éléments - Air, Terre, Eau et Feu -, délaissant les éléments dits mineurs que l'on a pu voir dans d'autres suppléments.

La spécialisation d'un Mage dans un élément est assez intéressante et pourra donner un peu de cachet à votre personnage. De nouveaux sorts viennent complémenter les listes existantes, tentant de rééquilibrer le nombre de sorts par élément existant dans les règles de base. On trouve enfin des précisions sur les élémentaires et les plans qu'ils habitent.

Un supplément un peu court, mais qui peut ainsi séduire de nouveaux joueurs et MJs qui veulent apporter un peu plus de panache à leurs Mages. Une série de suppléments intéressante à suivre avec curiosité ; chacun y trouvera son compte, à la longue, en voyant sa classe de prédilection détaillée.

Yann Soitiño - Casus Belli n°19

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :