Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Chronicles of Anyaka 5 - A Rain For All Tomorrows

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Dire Kobold
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Dire Kobold
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 25 pages

Description

Ce cinquième volet des Chroniques d'Anyaka forme la suite directe de Let Sleeping Dragons Die et les aventuriers vont devoir y faire face aux conséquences de leur demi-échec : une tempête surnaturelle s'abat sur la cité de Bluffside alors que le seigneur démon Abraxu quitte sa prison planaire, bien décidé à régner de nouveau sur le monde physique maintenant que ses adorateurs l'ont libéré. Ce scénario peut également être joué de façon indépendante du reste de la saga, auquel cas les aventuriers se trouveront incidemment dans la cité pour une raison quelconque lorsque la tempête éclate.

L'aventure se divise en deux grandes parties. La première raconte la montée en puissance de la tempête qui, de simple orage particulièrement violent va rapidement devenir un ouragan de nature incontestablement surnaturelle. Il s'agit d'un épisode non linéaire constitué de différentes scènes montrant le chaos provoqué par la tempête : les personnages devront ainsi porter secours aux habitants de la cité, limiter les forfaits des pillards profitant de la situation, ou encore mettre un terme aux plaisanteries plus ou moins mortelles que les diables qui commencent à s'infiltrer en ville prennent un malin plaisir à jouer aux mortels.

Dans la deuxième partie de l'aventure, les personnages sont engagés par un maître d'une guilde dont le bâtiment administratif a été pris d'assaut par un gang maléfique. Comme il s'agit de l'édifice de la Guilde des Illusionnistes, cela ne sera pas chose aisée, puisque les aventuriers devront surmonter les innombrables illusions qui protègent le bâtiment des indésirables, le tout alors que la tempête magique ne fait qu'empirer.

L'aventure se poursuit dans le sixième volet des Chroniques d'Anyaka : Nobody Sleeps in Hell.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Une véritable déception. Jusqu'à présent, les Chroniques d'Anyaka réussissaient à concilier une intrigue riche, complexe et bien amenée à des péripéties classiques et des explorations de donjon plutôt divertissantes. Mais ce cinquième volet fait vraiment tâche.

La première partie est pourtant intéressante : l'apparition de la tempête, le crescendo de violence qui s'ensuit et l'aspect "prophétique" de l'ensemble est tout à fait dans le ton de la campagne. Malheureusement, cet élément pourtant essentiel n'est peu exploité, et la première partie ressemble à une suite de rencontres aléatoires sur fond d'ouragan.

Quant à la deuxième partie, elle n'a tout simplement pas sa place dans la campagne : ayant désormais conscience du terrible danger qui plane sur le monde et dont la tempête leur rappelle l'imminence, pourquoi les aventuriers iraient-ils accepter une "mission de sauvetage" pour la Guilde des Illusionnistes n'ayant qu'un rapport ténu avec leur préoccupation principale ?

Bref, un épisode à retravailler en profondeur pour lui donner la place qu'il mérite dans la campagne, ce qui demandera au MJ plusieurs heures de travail.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques