Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Ssethregore

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Arcanis
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Paradigm Concepts
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2004
  • EAN/ISBN : 1931374236
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livrà e couverture souple à dos carré collé, de 160 pages.

Description

Arcanis est un monde inspiré de l’Empire romain en plein déclin et le peuple serpent constitue l’un des grands antagonistes.

Le livre ouvre sur les Crédits (1 page), puis la Table des matières (1 page) avant d’aborder l’Introduction (1 page) qui inclut notamment un glossaire des termes utilisés et quelques mots sur l’auteur, spécialiste universitaire des reptiles et des amphibiens.

Chapter 1 The Rise and Fall of an Empire (18 pages) est consacré à la cosmogonie et à l’histoire du peuple serpent qui débute plus de 10 millénaires avant l’apparition des humains. C’est une race qui a jadis dominé l’ensemble du monde connu, asservissant et exterminant sans vergogne une multitude de créature à la surface et sous la surface du sol, créant de nouvelles races par des expérimentations successives (dont les elfes) et améliorant leur propre race par la magie, les psioniques et la technomancie, avant de sombrer dans le chaos des luttes internes et des rebellions d’esclaves.

Chapter 2 Geography (10 pages) est une présentation de l’empire Ssethregore actuel qui ne constitue qu’une fraction de la région que ce peuple avait jadis sous sa domination. La description inclut chaque zone géographique, avec les caractéristiques géographiques, les sites importants et les peuplements. La capitale bénéficie en plus d’entrées pour les lieux remarquables, son architecture étant considérée comme la plus avancée de la planète.

Chapter 3 Races of Ssethregore (30 pages) détaille les nombreuses races composant ce peuple basé sur la domination et la conquête :

  • les Ssanus forment le haut de l’échelle raciale. C’est le véritable peuple-serpent, avec un corps de serpent de la queue à la tête, et un buste humanoïde à deux bras. Leur société est patriarcale et c’était la race dominante pendant des millénaires avant que les luttes internes et les révoltes des esclaves ne favorisent l’émergence des nagas qui ont imposé une matriarchie ;
  • les Ss’ressens s’apparentent aux hommes-lézards, avec un corps humanoïde avec une tête reptilienne. Ils forment l’ossature militaire de l’Empire. Onze sous-races, appelées couvées, sont développées, dont 3 jouables par des PJ en raison de leur bannissement de l’Empire Ssethregore et de leur proximité relationnelle avec les humains ;
  • les Troglodytes sont au bas de l’échelle sociale ;
  • les Nagas ne gouvernaient qu’une région provinciale avant d’adorer un panthéon reptilien du chaos qui leur a permis de prendre le pouvoir et d’imposer leur matriarcat ;
  • les Plaisaurans, une race humanoïde aquatique dont la tête est proche de l’alligator ;
  • les Kobolds qui sont l’équivalent des animaux de compagnie ;
  • les races alliées, comprenant les Sahuagins et les Hylis, des humanoïdes à tête de batracien ;
  • les races esclaves sont, pour la plupart, des créations des technomanciens, étant donné que l’Empire Ssethregore a tendance à exterminer les races qu’il conquiert ou à s’en nourrir.

Chapter 4 Classes of the Empire (33 pages) fait le tour d’horizon des classes habituelles, applicables et décrit une nouvelle classe sur 20 niveaux ayant accès à des sorts de clerc. On y trouve aussi 14 nouvelles classes de prestiges propres à cette race, la plupart montant sur 10 niveaux.

Dans Chapter 5 Feats and Skills (7 pages), plusieurs nouveaux dons font leur apparition : 22 généraux, 16 biologiques et 18 liés à l’élémentalisme. 4 nouvelles compétences également, provenant de l’expérience multimillénaire des reptiliens : Artisanat (Biotechnologie), Connaissance (Bio-ingénierie), Médecine (Chirurgie) et Profession (Tortionnaire).

Chapter 6 Religion and Magic (19 pages) parle des divinités initiales, ainsi que des nouvelles entités chaotiques adorées par les nagas qui ont changé l’histoire de la race. La seconde partie aborde la magie ssethrique et ses spécialités : la technomancie (biotechnologie), les portails et l’élémentalisme. 7 nouveaux domaines issus des divinités reptiliennes et 31 nouveaux sorts sont décrits.

Chapter 7 Flora and Fauna (8 pages) présente les diverses espèces de la région par catégorie : les dragons (et races apparentées), les créatures de service (transport, animaux de trait, etc.) et les créatures utilisées pour la guerre (dinosaure, etc.).

Chapter 8 Equipment, Biotechnology, and Magic Items (13 pages) s’attaque aux armes, armures et monture des reptiliens. L’ancienneté de cette race en fait également des pionniers en matière de biotechnologie et d’objets technologiques, physiologiques et neurologiques. Plusieurs objets magiques terminent le chapitre.

Chapter 9 Creature Catalog (16 pages) expose 28 créatures natives de la région, la plupart décrites ci-dessus, bénéficient d’une fiche spécifique.

l’ouvrage se termine par la licence OGL (1 pages) et deux pages de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 19 novembre 2019.  Dernière mise à jour le 30 novembre 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.