Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

D20 - Oxïol

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Système(s) utilisé(s) : d20 System
  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 4
  • Moyenne des critiques : 3,25

Description

"Oxïol - la Cité aux Rivages de Nacre" est la première pierre d'un édifice qui a commencé à être construit dès 1986 pour accueillir les aventures de plusieurs groupes de joueurs. Car si Oxïol est une ville insulaire atypique, elle n'est finalement qu'une cité perdue au milieu d'un univers bien plus vaste nommé le Midval dont la description devrait se complêter au fur et à mesure des suppléments à venir. Il aura fallu attendre plus de quinze ans de jeu pour que cet univers prenne forme et soit édité sous la licence OGL.

La mythologie raconte qu'autrefois, l'immense continent qui est au nord d'Oxïol et qui se nomme le Geödagdal abritait quatre peuplades : les Aredaniens, les Oïssiens, les Koumacks et les Ioliens. Ces quatre civilisations furent réunies dans un projet fantasque nommé le Cima-Tera qui prévoyait de construire une pyramide suffisamment haute pour atteindre le pays des Dieux. Mais la construction d'un tel ouvrage fut l'occasion de nombreuses guerres entre ces peuplades qui se déchirèrent et provoquèrent l'échec de ce plan architectural titanesque. Les raisons des différents conflits entre les quatre nations tiennent essentiellement à la cupidité, l'orgueil individuel de certains hommes et à l'action de Yochän, le Dieu du Feu et du Soleil, qui s'est imposé à tous comme le Dieu unique. Après des années de guerre incessante qui ravagèrent Geödagdal, trois cataclysmes divins frappèrent le continent et mirent fin à l'existence de la majorité des humains. La population passa d'un million d'âmes à à peine un millier. Les quelques survivants, majoritairement des Oïssiens et des Ioliens, s'unirent et partirent en exode sur une première île connue sous le nom d'Oïs Tera. Là, ils découvrent le Dieu Nog mais une nouvelle catastrophe les force à un nouvel exil en direction d'une autre île qui se nomme Oxïol. Depuis cette époque, le continent a été peu à peu oublié et est désormais considéré comme un lieu maudit et dangeureux contenant des ruines étranges.

Oxïol se veut une ville complète et complexe utilisable également dans d'autre univers. Utilisant les règles du système D20 tiré de D&D3, cet univers possède ses propres spécificités en terme de personnage et propose donc quelques nouvelles classes spécialement adaptées à l'ambiance de la cité. Car il faut avouer que le système social de la Cité aux Rivages de Nacre est riche et omniprésent. Les personnages-joueurs, qui sont par défaut des étrangers à l'île, vont devoir comprendre les coutumes locales et s'adapter aux mentalités des gens du cru. Cette adaptation sera certainement facilité par l'étude de l'origine des habitants d'Oxïol qui les plongera dans l'histoire du continent Geödagdal et son passé mouvementé.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Oxïol
première édition
Livre de baseseptembre 2003Jeux du PoulpePapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...