Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

Creatures of Freeport

.

Références

  • Gamme : D20 - Freeport
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Green Ronin Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2004
  • EAN/ISBN : 1-932442-19-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages.

Description

Creatures of Freeport est le recueil de monstres du cadre de campagne de Freeport (inauguré dans Mort à Freeport), décor des scénarios et autres suppléments d20 System de Green Ronin Publishing. Etant donné la situation géographique de Freeport, une cité portuaire nichée au coeur d'un archipel et bordée de jungles, Creatures of Freeport propose en majorité des monstres marins ou vivant non loin des océans.

 

Une page d'introduction présente brièvement la façon dont est détaillée chaque créature du recueil et décrit le grimoire "Beastes of Ye Farre Lands", livre disponible dans quelques rares endroits de Freeport. Oeuvre d'un naturaliste aventureux, ce livre est un recueil d'informations précieuses sur les créatures dangereuses des alentours de la cité de Freeport. Ce que peuvent retirer les PJ de son étude est décrit.

A la différence de la majorité des autres recueils du même type, Creatures of Freeport fait le choix de développer un nombre réduit de monstres (17) mais de fournir une quantité d'informations plus importante sur chaque monstre, qui est ainsi traité : extrait du livre "Beastes of Ye Farre Lands" (un ou deux paragraphes), caractéristiques techniques, description générale, tactiques de combat, état des connaissances disponibles sur le monstre, utilisations alchimiques/magiques éventuelles, idées d'aventures, éventuel PNJ ou lieu relatif à ce monstre.

Le nombre de pages consacrées à une seule créature varie entre trois et huit. Les dix-sept créatures suivantes sont abordées :
- Corpse Flower : une plante sauvage dont les senteurs sont plus dangereuses que des lames empoisonnées,
- Dead Man's Brain : une variété de corail qui se développe sur les épaves en se nourrissant de l'énergie mentale des êtres morts sous l'eau,
- Deadwood Tree : aussi appelé "arbre-liche", arbre possédé par un esprit malfaisant antédiluvien,
- Devil Lizard : farfadet reptilien qui vit seul dans la jungle et déteste les jeteurs de sorts,
-Flying Lizard : créature proche du ptéranodon qui peut être vue dans le ciel de la région de Freeport,
- Ghost Eater : petit humanoïde velu sauvage qui se nourrit de l'énergie négative des morts-vivants,
- Wereshark : type de lycanthrope tueur extrêmement dangereux,
- Malkin : chats normaux en apparence, les malkins sont des entités planaires extrêmement intelligentes,
- Neried : humanoïde proche de la sirène ou de l'elfe des mers,
- Ocean Wyrm : gigantesque serpent de mer (figure en couverture du supplément),
- Picacouatl : petit prédateur volant aussi appelé "dragonet à plumes",
- Spirit Lizard : farfadet reptilien d'alignement bon, descendant d'une race antique et ennemi mortel des Devil Lizards,
- Swarms : les plus petites des créatures (ici les fourmis, crabes, crabes de la mort, méduses, lézards) peuvent s'avérer très dangereuses une fois regroupées,
- Tavi : race de mangouste grande et intelligente créée pour lutter contre les races reptiliennes,
- Thanatos : poisson mort-vivant de la taille d'une baleine,
- Vulpine : créature intelligente, hybride entre l'homme et le renard qui peut altérer son apparence,
- X'sval : avatar hideux et chaotique de The Unspeakable One, entité maléfique planaire.

Trois appendices viennent en conclusion de Creatures of Freeport, avec le contenu suivant (11 pages) :
- Appendice I : cinq animaux (giant lizard, parrot, reef eel, sea hawk, sea turtle) ainsi que la façon de les dresser - un petit tableau précise aussi les règles de dressage pour les animaux décrits dans le Monster Manual de D&D 3.5,
- Appendice II : variétés géantes de quatres animaux marins (Monstrous Glam, Monstrous Crab, Monstrous Jellyfish, Monstrous Leech),
- Appendice III : un tableau d'une page récapitulant les Facteurs de Puissance des monstres et PNJ de Creatures of Freeport.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 avril 2010.

Critiques

 

Après les scénarios et le guide de la ville, le cadre de campagne de Freeport s'enrichit de l'obligatoire bestiaire. Le parti pris est celui du peu de monstres mais entourés de nombreux détails et sources d'inspiration. Les dix-sept créatures abritées en ces pages sont en effet chacune accompagnée de trames d'aventures, PNJ, objets magiques ou extraits de légendes. Freeport est un port situé sur une île tropicale, et la part belle est faite aux créatures de la mer et de la jungle, pas toujours hostiles d'ailleurs. Le soin pris pour relier les monstres à l'histoire de Freeport et de son archipel est à saluer. Nombre d'entre eux ont une histoire commune ou des liens qui sont autant d'idées d'aventures. Paradoxalement, c'est aussi ce qui rend ce supplément moins facile à exploiter dans d'autres cadres de campagne D20 que les autres bestiaires aujourd'hui disponibles. Creatures of Freeport n'a pas pour vocation d'être un recueil universel destiné à remplacer les manuels de monstres plus classiques. Par contre, il complète utilement ceux-ci, surtout pour les groupes où les marins d'eau douce sont en minorité.

Guillaume Nonain - Casus Belli n°27

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques