Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Foundation (The)

.

Références

  • Gamme : D20 - Foundation (The)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Nightshift Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2000
  • EAN/ISBN : 1-929332-29-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret A4 de 128 pages.

Description

Après une introduction qui raconte la genèse de la Fondation, l'ouvrage entre dans le vif du sujet avec la première partie des règles, la création de personnages.

Le système présente trois races - alien, humain et métahumain - (sur 1/2 page) et 9 classes de personnages - "brick", "combat artist", "energy projector", "gadgeteer", "martial artist", "mentalist", "rogue", "sorcerer", "wizard" - (1 page et 1/2). Le peu d'espace alloué à chaque classe (3-10 lignes) limite la quantité d'informations disponibles. Ainsi, on n'a pas de détails sur les bonus de combat, de défense, et l'évolution des compétences. Certaines classes semblent disposer de dons et d'avantages comparables à des classes du D20 classique.

41 pouvoirs utilisables comme des dons sont succinctement décrits (de 1 à 6 lignes). A cela il faut ajouter 9 pouvoirs mentaux. Le tout occupe 4 pages.
Des dons adaptés au monde moderne sont proposés (1/2 page), ainsi que des compétences (4 pages).

Six personnages prétirés correspondant aux différentes classes sont proposés (3e niveau de chaque classe) (3 pages).

Les héros des histoires de Eric Metcalf sont détaillés sur 36 pages, en terme de background principalement, mais aussi avec les dons et compétences des pages précédentes.Des conseils sont donnés pour créer des aventures dans l'esprit de la Fondation : de l'héroïsme pur et dur, mais pas seulement cela... (5 pages).

Un scenario "Breakout at para-max one" est ensuite proposé (11 pages), et l'ouvrage se finit sur deux nouvelles, la plus longue étant l'adaptation du scénario pré-cité (37 pages).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Grandiose dans la nullité.

C'est un recueil de petites histoires assez minables de super héros à la petite semaine où tout est un peu mélangé.

Point de vue règles, une dizaine de pages pour adapter D20 en jeu de super héros, c'est très léger. Les persos ont une classe d'armure de 10 sauf s'ils prennent le pouvoir d'armure. La moitié des pouvoirs ne sont pas définis, du style :"Double les effets de la dextérité en général". On ne sait pas combien de pouvoirs et de feats on peut prendre, bien entendu... Ni les compétences.

Les classes et les races sont définies en trois lignes (sur une demi colonne), c'est dire si c'est détaillé. Côté background, disons seulement que le jeu est sous titré un monde en noir et blanc (c.a.d. où le bien et le mal s'affrontent sans nuance) et parfois dans le texte on explique que c'est un jeu en quadrichromie (four colours) mais on ne sait pas la nuance introduite.

Les amateurs de perles pourront se le procurer et bien rire en lisant certaines phrases.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques