Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

D sur la Table (Le)

Références

Thème(s) : Contemporain Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 1
  • Moyenne des critiques : 5

Description

Le D sur le table est un "Burst", un jeu créé pour une campagne de 25 scènes, soit une trentaine d'heures de jeu annoncée. Il fournit des règles, des personnages pré-tirés et une campagne.

Le jeu met les joueurs dans la peau de personnes étant kidnappées par la mafia mexicaine à San Fransisco. Il y a 6 personnages différents, trois hommes et trois femmes, répartis en trois fratries. Les personnages n'ont a priori rien de spécial, une chanteuse de black metal sataniste, une génie des drones, un ripoux, un athlète, un cascadeur et une journaliste. La campagne, divisée en quatre grande parties, lance les personnages dans une quête pour survivre à des attaques de mafieux et à des événements surnaturels se déroulant à leur proximité. Les actions des personnages vont amener la valeur du dé sur la table à augmenter jusqu'à son maximum. À chaque fois que cela va arriver, un portail démoniaque s'ouvrira générant un effet particulier (au choix du meneur parmi une liste de 8 situations différentes). Une fois le portail ouvert, le dé revient sur sa face la plus basse. À deux PJ le dé est un dé à 6 faces, à trois ou quatre joueurs c'est un dé à 8 faces et un dé à 10 faces pour cinq et six joueurs.  

Les joueurs auront besoin de deux dés à six faces, pour faire jouer cette campagne contemporaine. Chaque personnage pré-tiré est en effet décrit par des attributs et des traits auxquels il faut ajouter la somme des 2D6 lancés. L'action réussit si le seuil de difficulté donné par le MJ est passé (la difficulté moyenne est de 10). Des points d’héroïsme, dont le nombre dépend du nombre de joueurs, permettent de sauver une situation difficile. Les traits positifs ajoutent +2 au résultat des dés, même les traits des armes et des objets. Leur utilisation est limitée, il ont un certain nombre de cases à cocher. Les traits négatifs donnent un malus de 4 au résultat des dés (On ne peut en avoir que deux à la fois) et peuvent être utilisés contre le personnage lorsque la situation le permet. Si les dés indiquent un double un, c'est un échec critique narré par le MJ. S'ils indiquent un double six, c'est une réussite critique narrée par le joueur.

Les combats sont organisés via le Momentum. Le personnage qui déclenche les hostilités prend le Momentum pour son groupe. Tant que son groupe réussit ses actions, il garde le Momentum et agit. S'il échoue à un test, l'autre groupe prend le Momentum, et ainsi de suite. Le seuil de difficulté en combat dépend des attributs de l'adversaire. Les dommages dépendent de l'arme utilisée. Ils peuvent être augmentés si le joueur dépense de l'Adrénaline ou s'il utilise un trait de l'arme. Les dégâts sont représentés par des coches d'états sur la fiche du personnage, il y en a 5. Arrivé au cinquième, le personnage est hors-jeu. Si tout le groupe est hors-jeu, la partie est finie. Un personnage peut décider d'infliger un trait négatif plutôt que d'infliger des dégâts.

Lors du passage au chapitre suivant, les PJ peuvent ajouter un trait de 2 cases.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
D sur la Table (Le)
première édition
Livre de baseoctobre 2017Plume de Cyrano (La)Papier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 13 octobre 2017.  Dernière mise à jour le 18 octobre 2017.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...