Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Eauprofonde

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Cité des Splendeurs - Eauprofonde. Livre de 160 pages en couleurs à couverture rigide.

Description

Ce supplément décrit Eauprofonde, l'une des cités les plus emblématiques des Royaumes Oubliés. Située à un carrefour stratégique entre certains des royaumes les plus influents, au bord de la mer des Epées, dont elle constitue le meilleur port naturel, la cité des splendeurs vaut aussi par les multiples occasions d'aventure qu'elle propose : donjons souterrains, luttes d'influence ou exploration sont tour à tour possibles dans la cité la plus cosmopolite de Faerûn.

Après une introduction de deux pages sur l'usage du supplément, le premier chapitre (La Cité des Splendeurs - 16 pages) présente Eauprofonde de manière générale, en abordant tour à tour son histoire, sa culture, ses particularités géographiques ou sociales, ses systèmes de défense, etc. En outre, le chapitre s'intéresse aux différents moyens qui peuvent conduire les personnages dans la cité, et ce qu'ils peuvent en connaître par leurs compétences.

Le deuxième chapitre (Les Habitants d'Eauprofonde - 55 pages) se consacre en détails aux personnalités et factions de la cité. Guildes, écoles de magie, églises, organisations occultes ou forces armées sont engagées dans une lutte permanente d'influence, allant parfois au-delà de leur seule caste. Ce sans même compter les quelques monstruosités ou sociétés secrètes qui ont fait d'Eauprofonde leur petit terrain de jeu. Les particularités des principales organisations de chaque catégorie sont décrites, ainsi que les particularités de certaines castes de la ville : noblesse, érudits ou criminels, par exemple. Enfin, les seigneurs d'Eauprofonde, et leur fonctionnement si particulier, sont décrits. En effet, un seul seigneur de la ville est connu, les autres ne se montrant que masqués. Choisis par Ahghairon le mage, ils peuvent être issus de toute extraction sociale et de toute race, même si la plupart des seigneurs ont été des humains, au cours de l'histoire de la ville.

Le troisième chapitre (Classes de Prestige - 14 pages) propose quatre nouvelles classes de prestige directement liées à la cité : agent étoile de lune, chevalier de la lune bleue, mercenaire de la main grise, et moine de la conscience solaire.

Le quatrième chapitre (Guide d'Eauprofonde - 21 pages) est un atlas relativement court des rues et quartiers de la cité. Les huit quartiers principaux ainsi que trois zones "annexes" de la ville sont décrits succinctement, avec pour chacun une carte annotée, une légende des différents endroits marqués sur la carte, et une courte description de quelques lieux notables.

Le cinquième chapitre (Aventures à Eauprofonde - 22 pages), plus spécialement destiné aux meneurs de jeu, décrit les spécificités des aventures se déroulant dans la cité, et propose des petites rencontres "prêtes à jouer" situées dans différents endroits de la ville. Les principaux donjons d'Eauprofonde sont aussi répertoriés, sans oublier les égouts et, bien entendu, le grand donjon souterrain de Montprofond. Enfin, un mini-scénario de quatre pages mènera les personnages dans la chambre forte de l'un des clans de la cité.

Les sixième (Monstres d'Eauprofonde - 10 pages) et septième chapitres (Héros et Magie - 14 pages) propose de nouvelles caractéristiques : 9 nouvelles créatures, 6 nouveaux dons, des objets magiques, des poisons et quelques sortilèges.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 27 juin 2011.

Critiques

Artemis Entreri 29  

Voilà un supplément destiné aux MD désireux de jouer en ville... Et pas n'importe quelle ville : la Cité des Splendeurs !

De prime abord, ce supplément semble complet, bien écrit, recelant les secrets que tout MD rêve de connaître avant de les distiller dans sa campagne... Mais après lecture, il plane comme un sentiment de frustration. En fait, je reste sur ma faim... les idées développées sont intéressantes mais curieusement les auteurs ne vont pas au bout des choses. C'est peut être fait exprès, mais c'est dommage, pour ne pas dire décevant !

Par exemple, on regrettera que la description de la ville s'arrête à quelques plans et des numéros qui renvoient à un nom de lieu. C'est bien, c'est complet (le MD sera incollable sur les noms de taverne!!!), mais les descriptions de certains hauts lieux sont insuffisantes, voire inexistantes. Il aurait fallu consacrer 40 pages au moins à ce chapitre pour être exhaustif et non pas 20...

Autre exemple : la noblesse : seules 3 ou 4 maisons sont brièvement décrites, encore que toutes n'ont pas le même format de description (il manque des infos pratiques). Pourquoi ne pas en décrire plus, alors que cette classe sociale semble être une excellente source de scénarii à teneur politique. Dommage encore une fois !

Enfin, les mini-aventures (il faut parler de simples rencontres prêtes à jouer) sont gentillettes mais j'aurais préféré quelques synopsis de campagnes... Car il y a de quoi faire à Eauprofonde (au-dessus comme en-dessous) ! Et pas seulement à Eauprofonde : la cité est connectée à tout Faerûn grâce à ses portails, donc on peut imaginer des campagnes de grande ampleur. Evidemment c'est au MD d'imaginer tout ça, mais quelques idées avec un fil conducteur et des grands événements aurait facilité son travail.

Y a quand même du bon, même du très bon ! Pour les fanas d'Histoire, on sait tout sur Eauprofonde depuis... Pffiou ! Elminster n'était pas né ! Côté habitants c'est plutôt pas mal avec les grandes factions décrites en (relative) profondeur et surtout... pléthore de PNJ, certes décrits succinctement, mais il y a de quoi faire. Quelques classes de prestige... mouais pas mal, mais surtout pour les PNJ.

Bref, il se dégage de ce supplément une ambiance particulière qui fait que la politique aquafondienne aura droit de cité dans vos campagnes... Mais il y a des manques, importants à mon sens, quand il s'agit de décrire de manière exhaustive une cité qui vaut bien son surnom.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :