Contenu | Menu | Recherche

Only after disaster can we be resurrected. (Tyler Durden)

Strength and Honor

.

Références

  • Gamme : D&D3 - Kingdoms of Kalamar
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Kenzer and Company
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 1-889182-66-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Strength and Honor : the Mighty Hobgoblins of Tellene. Livret à couverture souple et dos carré de 160 pages

Description

Cet ouvrage étudie les cinq sous-genres de hobgoblins de Tellene. Arrivés à un stade de civilisation qui permet d'en faire des PJ, contrairement aux orcs par exemple, les hobgoblins sont avant tout des guerriers, pour qui le concept d'honneur est essentiel. Leur principale langue comporte vingt-trois mots pour en parler.

Après une page d'introduction, le chapitre 1 consacre 6 pages aux deux concepts majeurs des hobgoblins : la force et l'honneur. Pour que leur sombre dieu leur permettre de réaliser la domination de la terre qui est leur juste héritage, ils doivent prouver leur force. Avoir le pouvoir sur quelqu'un d'autre, c'est avoir la force de le tuer, et il faut être prêt à le prouver à tout moment. L'honneur, c'est une compétition permanente pour avoir plus d'honneur que les autres, pour accomplir plus d'actions honorables. Tuer un combattant ennemi est preuve de force et d'honneur, tuer un ennemi désarmé prouve que vous avez la force, mais ne vous apporte aucun honneur.

Les cinq chapitres qui suivent décrivent chacun un des sous-genres de hobgoblin selon le même schéma : les particularités physiologiques et psychologiques, ainsi que les bonus raciaux, puis la structure sociale, dont l'armée, le gouvernement et l'église. Viennent ensuite les classes favorites ou rejetées, l'habitat, les loisirs, l'alimentation et, enfin, les relations avec les autres races. La question des demi-hobgoblins et de leur traitement dans cette société est également abordée. D'autres croisements existent, mais ils sont plus rares. Cas particulier : les demi-orcs demi-hobgoblins, seul croisement apprécié pour faire des soldats peu futés mais endurants.

  • Les Krangi sont les plus développés, avec le royaume le plus étendu et une des armées les plus importantes. Ce sont, avec les Kargi, les hobgoblins les plus typiques.
  • Les Kargi sont les plus proches du Manuel des Monstres, et donc les plus faciles à adapter à un autre univers D&D3. Ils ont l'armée la plus puissante de tous les hobgoblins, et entendent bien reconquérir le monde. Leur force repose sur leur infanterie lourde.
  • Les Kors sont inclus depuis 70 ans dans l'empire Kalamaran, principalement peuplé d'humains. Ils sont largement influencés par les humains dans leur culture comme dans leur art de la guerre. Même s'ils ont une région à eux dans l'empire, ils sont sous domination, et fournissent donc un tribut sous forme de guerriers pour les armées du royaume. Ils ne sont pas présents en dehors de l'empire.
  • Les Dazlaks sont des nomades du désert, très différents physiquement et culturellement des autres sous-genres. Pillards et mystiques, ils forment une société largement théocratique et xénophobe. Sans doute issus d'un groupe d'exilés, ils sont peu différents entre eux, mais plus petits et plus agiles que les autres hobgoblins.
  • Enfin, les Rankki sont les moins nombreux et les moins civilisés, vivant dans les neiges éternelles du nord du continent, dont le rude climat a une profonde influence sur leur culture. Originellement des Krangi, ils ont progressivement évolué au point de devenir un sous-genre distinct.

Le dernier chapitre est consacré à la création et à l'interprétation de personnages hobgoblins ou demi-hobgoblins. Nouvelles classes de prestige, comme les coureurs Dazlaks et les négociateurs Kors, nouveaux dons et talents, comme sentir l'honneur ou leader naturel, nouveaux sorts, comme l'appel de l'honneur ou les ténèbres éternelles, tous spécifiques aux hobgoblins, sont ici également présentés.

L'appendice A est une liste de vocabulaire hobgoblin de 4 pages, et l'appendice B est un index de 6 pages. Les deuxième et troisième de couverture sont des publicités pour les autres produits de la gamme.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 juillet 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.