Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Three-Dragon Ante

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Un jeu de 70 cartes au format tarot et une règle de jeu.

Description

A quoi jouent les personnages de Dungeons & Dragons lors des longs tours de garde ? Difficile d'imaginer qu'ils ne sortent pas quelques cartes à jouer pour miser les pièces d'or qui leur restent de leur dernière expédition. Depuis septembre 2006, le mystère est levé sur les activités sociales des personnages : ils perdent leurs derniers sous au "Three-Dragon Ante". Et pour ceux qui veulent jouer le role de leurs personnages jouant aux cartes, des règles additionnelles sont fournies : test de Bluff pour payer moins d'or que prévu, ou d'autres compétences comme la Concentration, la Diplomatie, l'Intimidation, la Profession (joueur), la Psychologie et l'Escamotage.

Comme son nom l'indique, ce jeu de cartes comporte un système de mises, des cartes représentant principalement des dragons et les tours se règlent généralement avec la pose de trois cartes. La plupart des cartes représentent des dragons métalliques ou chromatiques, ainsi que quelques humains. Elles comportent une valeur comprise entre 2 et 13 et un texte qui accorde un pouvoir spécial, comme de piocher des cartes supplémentaires, ou de mettre ou retirer de l'or de la mise. Chaque joueur participe avec un sac de 50 pièces d'or ou tout système de jetons qui permet de simuler les pièces d'or.

Chaque joueur commence avec six cartes en main et en choisit une, l'Ante, qu'il place au centre cachée. La plus forte carte détermine la mise initiale et le joueur qui commence. En cas d'égalité, on pousse les plus fortes cartes et on regarde qui a joué la meilleure carte parmi celles qui restent. Jouer en premier est important car cela permet d'activer automatiquement le pouvoir de la carte que l'on pose. Chaque joueur pose ensuite une carte devant lui mais il ne pourra activer son pouvoir que si elle est plus faible que celle posée par le joueur précédent. Le joueur qui a posé la plus forte carte devient premier pour le round suivant. Après trois rounds, le joueur qui a posé le plus de points remporte la mise et on commence une nouvelle manche. En cas d'égalité, on continue à poser des cartes. A chaque début de manche, les joueurs repiochent des cartes. La partie s'arrête si un joueur n'a plus d'or à la fin d'une manche, c'est alors le joueur le plus riche qui gagne.

Les cartes du jeu sont six dragons de chaque race avec un pouvoir par race : noir, bleu, bronze, cuivre, doré, airain, vert, rouge, argent et blanc. Il y a également Bahamut, Tiamat et le Dracoliche, et enfin quelques humains : l'archimage, le tueur de dragons, le druide, le fou, le prêtre, la princesse et le voleur. Chaque dragon ou personnage est représentée de façon stylisée.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Un jeu de cartes de qualité très joliment illustré : les dragons sont dessinés dans le style "jeu de cartes médiéval" tout en gardant un côté moderne et dynamique.

Concernant le jeu, il faut clairement être plusieurs, à deux ça ronronne un peu, et ça fait un bon jeu de cartes avec des rebondissements. En partant avec 50 pièces d'or, ça fait un peu long la partie à moins de jouer comme un nain.

C'est un jeu dont on ne se lasse pas trop vite. On peut aussi y jouer façon jeu de rôles en utilisant les compétences des persos pour tricher un peu mais ça alourdit inutilement le jeu.

Il y a du texte en anglais sur les cartes, c'est la seule limitation qui empêche d'y jouer n'importe où avec n'importe qui.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques