Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Stormwrack

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 224 pages couleur à couverture rigide

Description

Ce supplément étudie les différents environnements marins : donjons submergés, mers souterraines, en passant par les îles mystiques et les abîmes lugubres. Il fournit des règles pour pouvoir s'adapter, naviguer et survivre aux conditions hasardeuses des mers, à l'environnement sous-marin et aux tempêtes destructrices. Ce livre contient également de nouvelles options pour les personnages (races, sorts, pouvoirs psioniques, dons et classes de prestige), des objets magiques et des monstres liés à la mer et aux tempêtes, des lieux d'aventure, et un système de combat naval narratif.

"Into the Maelstrom" (28 pages) présente une longue étude des terrains et dangers aquatiques, ainsi que des informations sur la météo, la navigation et le combat naval. Il est divisé en huit sous-parties, chacune consacrée à l'un de ces éléments.

On trouve donc des lieux d'aventure aquatique (mers, lacs, rivières souterraines, grotte marine...), la description de mers d'autres plans, les risques encourus en mer (courants, profondeur, noyade, hypothermie...), quelques dangers particuliers (maladie, poison, et dangers surnaturels), la présentation de terrains marins (plages, zones de marée, récifs de corail, iceberg, grand large, sargasses, lits d'algues et ponts de navire) mais également l'aspect des murs et du sol de donjons submergés. Vient ensuite la partie sur les voyages avec tout ce que cela comporte : vents et météo, navigation, rencontres, progression journalière, et enfin le système de combat naval narratif qui prend en compte les manoeuvres de déplacement, les attaques, les dégâts, les réparations et les navires en train de sombrer.

"Races of the Seas" (14 pages) propose deux nouvelles races aquatiques humanoïdes pour les joueurs : l'aventi et le darfellan. Mais il donne aussi des détails sur les elfes aquatiques afin de pouvoir les jouer en temps que race. Il décrit aussi une race simiesque, les hadozee, qui excelle dans l'art de la navigation. Par ailleurs ce chapitre étudie les cultures de races déjà connues mais qui sont davantage attachées à l'environnement aquatique.

"Classes and Prestige Classes" (34 pages) fournit des informations sur les agissements des différentes classes dans un environnement aquatique, que ce soit en surface ou sous l'eau. De plus il introduit sept nouvelles classes de prestige familières des environnements aquatiques :
- "Knight of the Pearl" : un défenseur loyal du peuple aventi semblable à un paladin
- "Legendary Captain" : commandant d'une flotte de navires ou bien pirate sanguinaire, sa réputation n'est plus à faire et son équipage lui est totalement dévoué
- "Leviathan Hunter" : il dédie sa vie à la chasse des créatures parmi les plus dangereuses des hauts fonds
- "Scarlet Corsair" : une sorte de pirate favorisant le combat et le massacre
- "Sea Witch" : un terrifiant mage chaotique qui utilise le pouvoir de l'eau et qui fait appel aux horreurs vivant dans les profondeurs
- "Stormcaster" : un lanceur de sorts qui tire son pouvoir des tempêtes
- "Wavekeeper" : un druide qui est lié au pouvoir des océans

"Skills and Feats" (14 pages) donne des applications maritimes pour de nombreuses compétences et offre 24 nouveaux dons qui augmentent les performances des personnages dans l'eau ou dans l'environnement marin.

Plus d'une vingtaine de navires différents sont détaillés dans "Ships and Equipment" (14 pages), de la caravelle au drakkar en passant par les "wingship" elfiques et les "theurgemes", navires propulsés par magie. Ce chapitre décrit également les armements embarqués comme la grande bombarde, et des équipements personnels comme le harpon, le sabre d'abordage ou le sextant.

"Spells and Magic Items" (26 pages) détaille plus de 40 nouveaux sorts permettant aux personnages de faire à peu près tout ce qu'ils veulent, comme par exemple nager plus vite ou invoquer un kraken fiélon. Quatre nouveaux domaines divins y sont présentés : "Blackwater", "Ocean", "Seafolk", "Storm". On y trouve aussi quelques sorts épiques associés à l'eau, et des pouvoirs psioniques. Sont également présentés de nouveaux objets magiques utilisables dans des campagnes aquatiques, comme par exemple les "living figureheads", figures de proues animées, ou encore l'effroyable "bag of teeth", qui génère une nuée de piranhas.

"Monsters" (36 pages) propose plus de 35 monstres pouvant être rencontrés dans des environnements aquatiques, comme les crabes monstrueux, les dinosaures aquatiques, les animaux marins et les nuées de piranhas, jusqu'aux légendaires scyllans descendant du fameux Scylla.

"Adventure Locales" (41 pages), huitième et dernier chapitre, présente quatre lieux d'aventures aquatiques :
- "The Sable Drake" oppose les PJ à une bande de gobelins pirates dirigés par un chef retor
- "Shatterhull Isle" détaille un lieu qui attire inexorablement les bateaux vers un destin funeste
- "The Lost Temple of Sekolah" raconte l'histoire de Sahuagin fanatiques qui souhaitent récupérer un autel non consacré
- enfin, dans "The Tamorean Vast" les PJ doivent résoudre un mystère sur la disparition de navires en haute mer

Le livre se termine sur neuf pages d'annexes offrant de multiples tables de rencontre en climat marin ainsi qu'en profondeur.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 juillet 2009.

Critiques

Lev  

On pourrait reprocher à ce livre de n'être qu'un supplément de données techniques de plus, mais dans le genre, il remplit parfaitement son rôle et s'avère même beaucoup plus convaincant à mes yeux que Frostburn (que je noterais 3/5) ou Sandstorm (que je noterais 2/5).

Il suit la trame classique de suppléments D&D : nouvelles races, adaptations des races existantes au milieu marin, nouvelles classes de prestige (avec le background associé), nouveaux dons (pour se faciliter la vie sur et sous l'eau) nouvelles utilisations de compétence (notamment la compétence de profession "marin"), nouveaux domaines cléricaux, nouveaux sorts, nouveaux pouvoirs psioniques, nouveaux objets magiques, nouvelles créatures marines et quelques lieux d'aventures... Du classique mais du fonctionnel et de l'efficace.

Les nouvelles règles sur les environnements marins apportent quelques précisons toujours utiles (on n'en fera ce qu'on en voudra...) et s'accompagnent de règles plus originales concernant les batailles navales.

Bref, on a là un supplément de très bonne facture et très utile pour qui veut faire jouer des environnements marins. Il y manque cependant un peu plus de background, comme la description détaillée d'une ville aventi et d'une ville d'elfes aquatiques, pour obtenir la note maximale.

Critique écrite en août 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques