Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

Hero Builder's Guidebook

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages.

Description

Ce supplément est destiné à aider le joueur de D&D 3 à créer un personnage intéressant. En tant que tel, il est surtout destiné aux joueurs débutants, car il ne modifie pas le processus de création du Manuel des Joueurs.

Le premier chapitre est consacré au choix de la race et de la classe. Il explore les relations entre les races et les classes, et explique pourquoi certaines races privilégient certaines classes.

Le second chapitre traite de l'histoire du personnage. On y trouve essentiellement des tables permettant de déterminer aléatoirement certains traits de l'historique du personnage (croyances religieuses, événements familiaux, etc...).

Le troisième chapitre regroupe des conseils pour gérer le développement du personnage de manière optimale.

Le quatrième chapitre fournit des suggestions pour aider le joueur à choisir un nom.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Devant l'aspect très technique de la création des personnages dans le Player's Handbook, un supplément un peu plus dense était une bonne idée, afin d'aider les joueurs à créer autre chose que des machines à XP.

Malheureusement, ce guide n'aide en rien à la "construction de héros", contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire. En bref, il explique en 72 pages ce que le Manuel des Joueurs présentait en 10 : le texte est beaucoup plus long, mais il ne gagne pas en profondeur.

Les conseils donnés aux joueurs débutants sont soit parfaitement inutiles, soit tout droit sortis d'un autre âge... jugez plutôt : si vous obtenez un 3 à une caractéristique, choisissez un demi-orque, et attribuez ce score catastrophique à son Intelligence, puisque de toute façon il ne peut pas descendre en dessous de 3, même avec son malus de 2. No comment...

Au détour d'un chapitre, on pourra toujours trouver une ou deux bonnes idées exploitables, mais rien qui ne justifie le prix excessif de ce bouquin, ni même sa publication.

Daroul  

Argh ! J'en ai lu quelques pages, et ça m'est tombé des mains. Ce qu'on a quand on achète ce truc, c'est en fait le "manuel d'optimisation du joueur", aussi appelé "le petit Gros Bill D20".

A éviter de toute urgence, sauf si on souhaite nourrir le Gros Bill qui sommeille au fond de nous. Parce que, concrètement, la lecture de ce supplément nous apprend où mettre nos points de caractéristiques pour des bonus optimaux, quelle classe faire pour quelle race, etc.

J'imagine que plus loin dans le supplément, on nous dit qu'un joueur qui veut se multiclasser guerrier/voleur a intérêt à prendre la classe de guerrier en premier pour les dons de bonus et les PV. Beurk.

Belial  

NUL ! Ce supplément est une vraie croûte. En lisant son intitulé je me disais: "ah oui ça peut être sympa de pousser les joueurs à créer des personnages de légendes plutôt que remplir des feuilles de chiffres à faire pâlir le fisc." Oui mais non. Raté, les cinquante premières pages sont un guide d'optimisation indigeste. On vous explique qu'un nain barde ça va être dur vu que les nain sont loyaux et peu charismatiques... Bref, ridicule et inutile. Puis on passe à la partie roleplay et déception: c'est pas mieux... Pour choisir votre alignement, on vous explique qu'un mec chaotique n'a pas de considération pour la Loi, qu'un type Bon aide les démunis et qu'un gars Mauvais marche sur les autres. Waouh. Je passe sur les parties Historique du personnage (super les tables, on dirait des tables de rencontre aléatoire), et la partie carrière future où on vous montre quelques stéréotypes possibles et les feats/compétences qui cadreraient le mieux. Ben voilà, je vous disais bien que c'était nul...

 

Ce guide part d'une bonne intention : aider le joueur de Donjons & Dragons à créer un personnage intéressant, avec une histoire riche et unique. Mais pour cela, il déverse méthodiquement un océan de platitudes.

Quand il traite de la façon de tirer les caractéristiques en fonction de la classe visée, c'est sans proposer de nouvelles méthodes de création. Quand il reprend les différentes classes que peuvent adopter les races décrites dans le Players's Handbook, il ne fait qu'énumérer une litanie : bardes humains, barbares elfes, sorciers nains, moines gnomes, aucune possibilité du jeu n'est oubliée.

Mais rien de neuf, ni nouvelles règles ni contexte - pardon, si, quelques miettes sur les chasseurs de démons gnomes. En fait, la "variante" (idée de perso qui accompagne chaque combinaison : druide urbain, chasseur de trésors, etc) est l'idée qui sauve le supplément.

À part ça, c'est un peu le désert : quelques tables pour déterminer l'origine sociale du héros, son enfance, le nombre de ses grands-parents encore en vie, etc. Un chapitre traitant de la signification de l'alignement (quizz à l'appui, des fois que vous vous méprendriez sur l'alignement de votre propre personnage)... Un autre, de l'art de planifier la carrière de son héros (genre : si vous voulez devenir l'archer ultime, choisissez la classe de guerrier et spécialisez-vous en arc)... Enfin, un appendice indiquant comment choisir un nom pour son personnage, avec listes de patronymes elfiques ou nains à l'appui.

Autant de bonnes raisons pour le joueur averti de ne pas se procurer ce supplément inintéressant. Le Hero Builder's Guidebook ne fait que décliner le contenu de la création de perso du Player's Handbook. Il est concevable que le guide puisse aider des joueurs anglophones complètement débutants. Ceux qui ont joué plus de deux fois au jeu de rôle le trouveront fade et très vaguement utile.

- Cyril Pasteau

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques