Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Chrysalis

.

Références

  • Gamme : Crimes
  • Sous-gamme : Carnets de Crimes
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Ecuries d'Augias (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : février 2012
  • EAN/ISBN : 978-2-36286-003-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 40 pages de 16 x 24 cm.

Description

Ce troisième Carnet de Crimes est inspiré du feuilleton de Gustave Le Rouge, paru entre 1912 et 1913. Le mystérieux Docteur Cornélius y relate les aventures d'un sinistre savant fou, inventeur de la "carnoplastie", procédé qui permet de donner à un individu l'apparence d'un autre. Cette oeuvre inspira notamment une mini-série télévisée française diffusée dans les années quatre-vingt.

Le scénario respecte la structure habituelle mise en place dans les ouvrages précédents. Le drame est découpé en trois actes, eux-mêmes divisés en un certain nombre de scènes. La description de chaque scène est elle-même calquée sur la même structure, identique à celle utilisée dans les ouvrages précédents.

Après les pages de garde et de crédits, l’Avant-propos (une page) présente la source d’inspiration et l’histoire elle-même (Fabula). Quelques informations sur la carnoplastie sont aussi fournies dans ce chapitre.

Le premier acte (6 pages) est intitulé Feu Madame D’Ormont. Il est découpé en trois scènes et permet d’introduire les joueurs dans l’enquête, ceux-ci devant mettre fin aux soupçons qui pèsent sur Monsieur D’Ormont suite à la défenestration de sa femme.

Six scènes et 12 pages constituent le second acte, intitulé Sous la première peau. Ils couvrent l’enquête et la découverte des différents éléments qui vont permettre aux joueurs de reconstituer le puzzle du drame et les préparer à affronter et démasquer les criminels.

Le troisième acte, La chair à vif, est composé de 4 actes (9 pages). Après l’enquête, il permet aux joueurs d’enfin agir et de se diriger vers la Mise à nue, treizième scène qui clôt le drame. La dernière page avant les annexes inclut dans un encart une chronologie récapitulative des événements.

Les neuf pages d’annexes sont constituées de :

  • La présentation des principaux personnages non-joueurs (deux pages), le principal antagoniste se voyant attribuer une page complète pour sa description.
  • Le rapport d’autopsie d’Anne d’Ormont.
  • La lettre de mission de Monsieur d’Ormont à son avocat.
  • Cinq feuilles de personnages pré-tirés.

L’ouvrage se termine par une publicité.

Cette fiche a été rédigée le 23 février 2012.  Dernière mise à jour le 28 février 2012.

Critiques

Lewon  

Chrysalis est en deça des autres scénarii de Crimes. L'écriture est pauvre et répète les mêmes informations plusieurs fois à chaque scène, l'histoire comporte des incohérences (la motivation du méchant est incohérente et décevante), une scène entre deux agents de police qui n'ont rien à faire là sinon une "cinématique explicative", une scène de concierge désagréable sans intérêt (là où celle de La Chaux de Fonds est justifiée) ; et plusieurs fautes de participes passés. Certains PNJs pourraient être intéressants mais ne sont pas assez creusés.

Ce scénario aurait mérité d'être revu avant d'être publié, et je le retravaillerai avant de le faire jouer (je posterai mes propositions sur le forum des Écuries d'Augias).

Critique écrite en février 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques