Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Yours to Keep

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document électronique de 44 pages.

Description

Yours to Keep est un kit d'introduction à l'univers de Changelin : Le Songe, avec une présentation de l'univers, des règles simplifiées, un scénario d'introduction et des personnages prétirés.

Après la couverture (1 page), la page de titre, les crédits (1 page) et la table des matières (1 page), le chapitre 1, A World of Dreams (4 pages), présente l'univers du jeu, ses thèmes et ambiances, les différents éléments définissant les Changelins (Seemings, Kiths, Courts, Houses), et un lexique.

Ensuite, le chapitre 2, The Rules of Play (8 pages), donne des règles simplifiées du jeu, qui couvrent les éléments importants (jets de dés, combat, Glamour, Banalité, Cantrips, et les différents types d'Arts).

Enfin, le chapitre 3, Yours to Keep (27 pages), est une aventure complète accompagnée de 5 personnages prétirés. Dans cette histoire, les personnages, résidents d'une petite communauté de changelins, vont enquêter sur la disparition d'un changelin récemment Éveillé, et déjouer les dangers le menaçant lui et leur communauté.

Le document s'achève sur le quatrième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 7 janvier 2021.  Dernière mise à jour le 11 janvier 2021.

Critiques

matreve  

Kit d’introduction publié à l’occasion de l’édition XXème anniversaire, celui-ci a l’avantage de contenir un scénario contrairement à son prédécesseur publié quelques années auparavant, et le plus douteux avantage d’être payant. Mais pourquoi pas vu les quelques kopecks demandés si cela peut garantir du matériel d’encore meilleure qualité.

Malheureusement, comme vous pouvez le deviner avec ma note, il n’en sera rien.

Difficile déjà avec la taille de ce Kit d’Introduction de pouvoir cerner l’univers imposant de Changeling pour cette édition XXème anniversaire. Celui-ci ne parvient pas réaliser la même synthèse aboutie car il a le tort de vouloir être boulimique sur une édition qui a lourdement gagné en poids. On présente par exemple tous les Kiths développés et toutes les Maisons (Seelie et Unseelie) en jeu. Le lecteur est donc rapidement perdu dans cette masse d’information, forcément trop vite expédiées, et avec quasiment aucun contexte, et surtout aucune illustration, ce qui pour un jeu avec l’importance et la patte graphique de Changeling, s’apparente à un crime de lèse-majesté.

Comme pour tous les Kits publiés à l’occasion des éditions XXème anniversaire, les auteurs ont aussi abandonné les systèmes simplifiés pour proposer plutôt une version expurgée des règles du très massif Storyteller System. Même si c’est à mes yeux la partie la plus réussie de ce Kit (un peu comme Mage, cela peut faire office de livret complémentaire à l’écran, et la liste récapitulative des Cantrips donne un bon aperçu de l’ambiance et des possibilités des êtres comme les Changelings), c’est forcément très incomplet pour pouvoir être utilisé de façon autonome. Les fiches intégrales de pré-tirés en fin de l’ouvrage seront donc très utiles… pourvu que vous possédiez un exemplaire du livre des règles de la XXème édition !

Concluons avec le scénario. Occupant plus de la moitié du livret et justifiant le prix demandé, je n’attendais certainement pas une œuvre d’art, mais au moins un scénario rapide et constituant une bonne introduction à l’univers de Changeling. Malheureusement, celui-ci vient bien confirmer à quel point il reste difficile d’écrire un bon scénario pour Changeling. Passé l’intrigue de démarrage (la disparition d’un Changeling dans des circonstances laissant seulement un souvenir vague et confus), le reste du scénario n’est qu’une enquête hyper linéaire, et surtout un enchaînement de scènes peu inspirées devant conduire à des affrontements successifs. Bref, Changeling vu comme un jeu de plateforme avec un boss de fin pour chaque niveau : pitoyable ! Le scénario essaye malgré tout de planter le décor d’une station balnéaire et de sa société Changeling. Mais cette toile de fond manque désespérément de relief, que le scénario finit de submerger avec sa médiocrité. Comme je disais, à part les pré-tirés complets qu’on pourra éventuellement réutiliser ailleurs, je ne vois rien à sauver de ce navet qu’on attendait pourtant comme le morceau de choix.

Comme l’investissement est somme toute réduit, peut-être serez-vous curieux de faire votre propre avis. Pour ma part, je regrette qu’avec toutes les années (20 !) accumulées, les auteurs puissent encore nous pondre des travaux aussi navrants, et rendant toujours aussi mal justice à Changeling !

Critique écrite en avril 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques