Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Frontier Justice

.

Références

  • Gamme : Blue Planet
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Fantasy Flight Games (FFG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2001
  • EAN/ISBN : 1-887911-44-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 136 pages.

Description

Poséidon est un monde frontière... une sorte de western galactique s'y déroule quotidiennement, et il y a ceux qui sont du bon, et ceux qui sont du mauvais coté du flingue. Bienvenue du coté obscur de la colonisation humaine de Poséidon, où les sbires de la mafia extorquent de l'argent aux faibles et aux innocents, et où les Marshals de la GEO administrent la justice avec un Peacemaker interfacé. Ce supplément pour la seconde édition de Blue Planet s'intéresse donc à la loi, mais aussi au crime sur Poséidon.

Dans le premier chapitre Crime on Poseidon, on nous décrit les différents types de criminalité que l'on rencontre sur la planète : vol, crime écologique, piratage informatique, trafic de drogue, blanchiment d'argent sale... quelques mots sont également donnés sur les cours de justice, le système carcéral, et l'argot.

Organized Crime présente les deux plus grosses organisations criminelles de la planète : la famille Gorchoff, dignes représentants de la mafia russe, et le NRM (New Rastafarian Movement) qui règne sur Kingston et dans les îles Zion.

Dans le troisième et plus important chapitre du livre The Law on Poseidon, on nous présente la pyramide du système judiciaire de haut en bas, depuis la commission de justice de la GEO jusqu'aux patrouilleurs, en passant par les magistrats et les marshals, et sans oublier les patrouilles natives, les rangers coloniaux, et les gardes écologiques. Outre les représentants de la loi, le système judiciaire est également passé au crible : méthodes d'investigation et procédures judiciaires (établissement d'un profil ADN, enquête sur des incendies et explosions, etc.). Pour chaque type de crime, depuis la contrebande jusqu'au cambriolage, des explications sont fournies, ainsi qu'une liste des compétences utiles et leurs applications possibles dans un tel cas. Les outils technologiques à la disposition de la justice et notamment des drones, sont présentés, sans oublier certaines méthodes d'interrogatoire et d'interview, ou d'utilisation d'informateurs. Quelques PNJ importants concluent ce chapitre.

Le dernier chapitre Criminal Conspiracy est un scénario non-linéaire dans lequel un groupe de criminels détourne une cargaison de xénosilicates... L'originalité réside dans le fait qu'il puisse être joué du coté des criminels ou du coté des forces de police de la GEO. Six PJ pré-tirés sont livrés pour chaque coté de la barrière, ainsi que des profils pour les PNJ.

L'ouvrage, parsemé de nouvelles destinées à se mettre dans l'ambiance, se termine par un index.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 mars 2010.

Critiques

Jérôme Darmont  

Frontier Justice est consacré aux forces de l'ordre et aux organisations criminelles de Poséidon.

L'ouvrage est divisé en quatre grands chapitres. Le premier (18 pages) catalogue les grands types de crimes possibles et leurs ficelles. Le deuxième (15 pages) est consacré au crime organisé et plus précisément à la Famille Gorchoff et au NRM. Le troisième (57 pages !) est consacré aux forces de l'ordre :organisation, ressources, procédures, etc. Le quatrième (39 pages) est un scénario malin pouvant être joué soit par des flics, soit par des truands, voire même en parallèle par deux équipes opposées (même si ça doit demander pas mal de travail en plus et une coordination impeccable). Des personnages pré-tirés sont fournis.

Mon seul regret concernant ce supplément est son aridité. J'ai trouvé le troisième chapitre particulièrement chiant, trop détaillé, en fait. D'ailleurs le déséquilibre flics/truands est flagrant. J'aurais préféré avoir plus de détails sur les organisations criminelles comme les Yakuzas ou les triades chinoises, évoquées en une ligne chacune !

Sabbak  

Ce supplément n'est en sois pas le plus indispensable de la gamme (excpetionnelle) de Blue Planet. Dans les grandes lignes je partage donc l'opinion de J. Darmont. Bref, un petit 4 semblerait s'imposer... "Semblerait"... Car le scénario proposé est tout simplement génial ! Mélant efficacement enquête, action et rebondissements, c'est un must pour tout joueur de Blue Planet. Grâce à cet excellent scénario, ma note personnelle passe à 5. Un petit 5, certes, mais un 5 tout de même.

Franz  

Dire que ce supplément est aride, ce n'est encore rien dire ! Alors comme d'habitude, c'est bien écrit, solide et très détaillé (coup de chapeau au chapitre 3 dont le contenu est impressionnant d'exhaustivité). Par contre la lecture est laborieuse, manquant cruellement de second degré et de "vécu". On a surtout l'impression de lire un manuel de formation à l'usage des policiers. Quant aux organisations criminelles, elles sont effectivement décrites de façon elliptique (on parle surtout de leur histoire), mais finalement l'organisation des forces de l'ordre n'est guère plus étoffée.

Le morceau de choix c'est décidément celui sur les procédures. Quant au scénario de fin, il est bien écrit et présenté, très ouvert. En revanche l'intrigue me semble un peu cousue de fil blanc. Joué à deux tables ça doit être pas mal.

Evidemment inutile de dire que si vous n'avez pas l'intention de vous lancer dans une campagne sur le thème de la justice, cet ouvrage n'est pas très utile. Par contre il est indispensable dans le cas contraire.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques