Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Acide Formique

.

Références

  • Gamme : Bitume
  • Sous-gamme : Bitume - 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Futur Proche
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1987
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 36 pages à couverture souple et en couleurs.

Description

Les Fourmis, rapidement évoquées dans le livre de base, sont des humains qui se sont enterrés dans des complexes souterrains. Ils ont pu ainsi échapper à l'anarchie et conserver une technologie de haut niveau. Leur société se base sur la hiérarchie et la répartition des tâches. Ils considèrent les humains de la surface comme des animaux. Ils les encouragent d'ailleurs à s'entre-déchirer en échangeant des armes et de l'essence contre la nourriture qui leur manque.

Seule la dernière partie du supplément leur est consacrée et décrit leur organisation, leur technologie et leurs buts. La majeure partie d'Acide Formique se compose de règles additionnelles : nouveaux défauts, talents spéciaux, équipements, matériels... Une nouvelle création de personnage basée sur la tribu d'origine des personnages est proposée. Notons également l'apparition des véhicules volants.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 26 août 2019.

Critiques

Stef  

Les fourmis apportent du piquant au jeu. Dommage qu'elle ne soient pas plus décrites... Le reste est anecdotique à part la création de persos qui renforce la cohérence du personnage.

Guillaume hatt  

Supplément qui permet à Bitume de marcher sur les plates-bandes des jeux de plateaux et de combats tactiques (on remet une couche avec Car Wars ?) Et toute la panoplies de règles et de matos qui y sont liées. De mon côté, je ne les ai jamais mis en œuvre car cela ne correspondait pas trop au monde de Bitume que nous avions construits avec mon groupe de jdr à l'époque. Ceci dit, elles sont dans la continuité du livre de base, et permettent simplement de jouer avec plein de véhicules différents, y compris des avions.
Pareil pour les nouveaux avantages et désavantages etc.... quelques bonnes poilades !

Une variation intéressante pour la création des personnages est de se baser d'abord sur le choix de la tribu puis d'en déduire le personnage pour ainsi simuler son appartenance à la tribu et l'orientation culturelle et de compétences que cela lui donnait, une approche bien venue.

Plus intéressant est la partie qui concerne les Fourmis et leur société et son organisation. Un peu déçu je fûs à l'époque à cause du manque de matière, que finalement nous avons construit au fur et à mesure de nos aventures et les quelques rencontres avec eux. De plus, l'absence d'objectif ou de motivation permet de garder un certain mystère et de l'adapter comme on veut !

Bref, un supplément bienvenu pour Bitume, qui complète bien le jeu.

Critique écrite en août 2021.

 

Comme les grands...

Il n'y a presque plus de jeu sans "Compagnon", "Extension" ou "Règles avancées". "Bitume" ne veut pas être en reste et fait comme les grands éditeurs avec son premier supplément : "Acide Formique" (36 pages).

On y trouve tout d'abord de nouveaux talents et défauts, mais surtout une nouvelle manière de créer les personnages, où chaque tribu apporte directement ses avantages et ses inconvénients. Ensuite viennent des additifs, c'est à dire de nouvelles armes, véhicules, accessoires. "Bitume" s'ouvre ainsi au ciel et à la mer avec les avions et les bateaux. Des précisions sont apportées avec des points de règle comme le prestige, la musique, la démolition, etc. Enfin, on découvre la section qui donne son nom à ce livret : la civilisation des Fourmis. Il s'agit d'humains qui vivent sous terre et sortent de temps en temps chercher des sujets d'expérimentation parmi les mad maxiens héros de "Bitume". De rudes moments en perspective.

Dernier point : la présentation. Tout en restant dans la ligne "Futur Proche", c'est à dire assez "cheap" et amateur, de grands progrès ont été faits. Les dessins sont plus réussis et la maquette (un peu) plus agréable. Mais ne vous attendez pas à avoir la qualité d'une "grande" maison d'édition.

Pierre Rosenthal - Casus Belli n°38 (2e trimestre 1987)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques