Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Compleat Arduin, Book I : The Rules

.

Références

  • Gamme : Arduin
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Grimoire Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1992
  • EAN/ISBN : 1-881632-00-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 202 pages.

Description

Ce premier volume du Compleat Arduin est essentiellement consacré à la création des personnages. Il s'ouvre sur un glossaire des abbréviations, les crédits, une préface de Mark Schynert et la table des matières, chacune sur une page. Viennent ensuite la liste des tables du Book One et celle des encarts contenant les exemples illustrant les différentes étapes de la création de personnage (Rinaldo and Anais Insets).

Précédé d'une illustration pleine page d'une vue du château d'Elric depuis la Red Lantern Street de Talismondé, Welcome to Arduin (7 pages) constitue en réalité une introduction succinte à la pratique du jeu de rôle : ses sources des années 1970, le rôle des joueurs et du meneur, le matériel nécessaire pour les uns comme pour les autres, ainsi que la façon de jouer. Celle-ci est présentée comme une séquence alternant déplacement et affrontement avec des monstres rencontrés aléatoirement, neuf personnages étant le nombre idéal pour un groupe d'aventuriers, chaque joueur en incarnant un ou deux selon le besoin. L'importance des "donjons" (explorations souterraines) et des scénarios préparés par le meneur est néanmoins soulignée. Enfin, un rappel du calendrier arduinien et d'ultimes conseils sur la façon de gérer les conflits avec les joueurs autour de la table de jeu (GM vs. Angry Players Or What to do When a Player Refuses to Follow the Rules) terminent cette introduction.

Character Creation (28 pages) présente chronologiquement les différentes étapes pour créer un personnage, illustrées tout du long par la création de deux personnages, Rinaldo et Anais. La première étape concerne le choix de la race. Après quelques considérations sur la façon d'incarner un personnage d'une race non-humaine, douze pages décrivent brièvement chacune des 19 races possibles : les habituels humains, orcs, elfes et nains, entre autres, mais aussi centaures et amazones, et des races spécifiques comme Deodanths, Phraints ou Throon. Sans parler de divers croisements.

La seconde partie du chapitre, The Basics, est consacrée à la détermination des caractéristiques (force, dextérité, etc.). Diverses tables permettent aussi de déterminer la taille et le poids du personnage, ses réactions en fonction de son alignement (pourcentage de chances de mentir, de tuer sans merci, etc.), sa classe sociale et son trousseau d'aventurier. Enfin, la couleur des yeux, des cheveux, des cicatrices ou des éventuelles marques de naissance tirées aléatoirement terminent cette section, avec des résultats pouvant être étonnants. Ainsi, un personnage peut se retrouver dépourvu d'yeux mais doté d'un sens "radar" à peu près équivalent...

Viennent ensuite les Character Classes (44 pages), qui se scindent en deux groupes, ceux pratiquant la magie (Mage classes) et les autres (Wordly classes) ; ceux-ci sont : le guerrier, le barbare, le spécialiste des arts martiaux (martial artist), le paladin, le chasseur de sorcières, le forestier, le Beast Master, le voleur, le troubadour (Bard), le marchand (Trader), le courtisan, l'assassin et le scientifique (Techno). Chaque classe est décrite en quelques paragraphes ou sur plusieurs pages, avec toutes ses compétences et ses règles particulières. Dans la description du voleur, par exemple, se trouvent aussi les différents types de pièges et de serrures, avec l'équipement et le temps nécessaire pour les forcer ou les désamorcer.

Les Mage classes sont : le sorcier (Wizard), le prêtre, l'alchimiste, le druide, l'homme-médecine, l'herboriste, le Star-powered Mage, le Rune Weaver, le Rune Singer, l'illusionniste, le saint et le sage. Là aussi, les talents et règles particulières à chaque classe sont présentés avec celles-ci. Une page traitant des personnages ayant plus d'une classe termine le chapitre.

Individualizing the Character(26 pages) propose ensuite plusieurs éléments venant particulariser chaque personnage. Huit tables permettent de le doter de pouvoirs individuels en fonction de sa classe, puis, une section intitulée Compound Factors donne la façon de calculer plusieurs caractéristiques dérivées, comme les points de vie, le facteur d'initiative (Coordination Factor) ou le nombre de points de mana. Terminant le chapitre, quelques pages traitent de sujets aussi variés que l'âge, le niveau d'expérience ou la perception.

Les premières pages du chapitre consacré au Combat (40 pages) présentent d'abord la façon de calculer les facteurs d'attaque et de défense des protagonistes, incluant au passage les caractéristiques techniques des armes et armures. Les chances d'obtenir des réussites ou des échecs critiques sont aussi déterminées, accompagnées des tables associées. Puis, après quelques considérations sur l'encombrement, le déroulement d'un combat est abordé en détail (The Mechanics of Combat). Diverses considérations, comme les armes à feu et de science-fiction (6 pages), le combat entre véhicules aériens et terrestres et les rixes de bar terminent le chapitre.

Magik (14 pages) contient toutes les règles de magie : la détermination des sortilèges initiaux d'un personnage, l'apprentissage de nouveaux sorts, l'utilisation d'objets (l'inévitable bâton de magicien), le lancement des sorts et les échecs catastrophiques, et l'utilisation de la magie en combat. Divers sujets sont ensuite abordés en fin de chapitre : les barrières prismatiques, qui occupent une place importante dans la magie arduinienne, les failles temporelles, comment dissiper un sort adverse, acquérir un familier, créer un homoncule ou concocter des potions magiques. Puis, Saving Chances (6 pages) complète cet exposé en décrivant tout ce qu'il y a à savoir sur les jets de résistance (contre la magie, la peur, etc.).

En guise de conclusion de ce livre, Character Development in Conclusion propose un exemple détaillé de la création d'un personnage, Danforth le Kobbit, sur quatre pages, résultats de jets de dés et commentaires à l'appui : parmi les aléas de ce processus, notre Kobbit voleur se verra doté d'une peau bleue électrique, pour avoir manipulé sans précaution une peinture magique alors qu'il était apprenti.

Appendix I : Price List (26 pages) est, comme son nom l'indique, une série de tables exhaustives rassemblant tout le matériel imaginable et disponible en Arduin. Appendix II : Forms (6 pages) contient une feuille de personnage, une feuille de résumé des caractéristiques pour le meneur, et un formulaire visant à faciliter les calculs requis durant toutes les étapes de la création d'un personnage.

Appendix II : Forms (5 pages) regroupe feuille de personnages, feuille récapitulative pour le MJ et feuille de travail pour le calcul des Compound Factors.

Cette fiche a été rédigée le 12 août 2010.  Dernière mise à jour le 12 août 2010.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.