Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Rejeton d'Azathoth (Le) - L'Ecran

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

  • Ecran à 3 volets en carton rigide, format A4 paysage.
  • Livret de 20 pages agrafées en papier glacé.

Description

L'intérieur de l'écran est identique à celui de l'écran sorti pour le 30ème anniversaire du jeu.

Le livret reprend à l'identique les crédits de la campagne en deuxième de couverture, et indique en troisième de couverture  comment utiliser les chevalets. Ceux-ci, au nombre de 5 par page (donc 80 en tout) sont à photocopier, à plier et à placer à cheval sur l'écran. Chacun comporte une illustration (le plus souvent une photographie d'époque), destinée aux joueurs, et les caractéristiques techniques importantes (combat, compétences, sorts...) qui apparaissent du côté du Gardien.

Cette fiche a été rédigée le 18 septembre 2013.  Dernière mise à jour le 26 janvier 2014.

Critiques

Gwor  

Pour ma part, je trouve l'illustration de l'écran superbe car elle invite au voyage. Ce dessin se réfère au chapitre sur les îles d'Andaman au large de l'Inde. Il vient rattraper l'illustration de l'écran de base de la gamme que je trouve plutôt nulle. Les informations intérieures sont utiles au gardien. Quant au livret d'accompagnement, il se contente de reprendre les caractéristiques de tous les PNJs de la campagne sans plus-value supplémentaire. Néanmoins, en le photocopiant, il y a moyen de plier la petite fiche du PNJ et de la poser sur l'écran afin que les joueurs voient le nom et le visage du PNJ et le Gardien ses caractéristiques. C'est un excellent moyen d'introduire les PNJs aux joueurs qui visualisent de suite à qui ils ont affaire.

 

Pour tous ces éléments, je mets 5/5. Seul petit regret, que l'on ne puisse pas acheter l'illustration de l'écran en poster.

Critique écrite en octobre 2013.

matreve  

Avec sa politique - maligne, le rôliste étant un fétichiste dans l'âme - d'éditer des écrans pour les grandes occasions (lors de la réédition des Masques de Nyarlathotep par exemple et donc ici avec celle du Rejeton d'Azathoth), Sans Détour pose les paramètres d'une équation pas évidente :

  • d'un côté, pour les non-possesseurs de la campagne, il faut que l'écran puisse malgré tout ne pas être trop spécifique, au risque de rendre une partie du matériel proposé inutile 
  • d'un autre côté, les possesseurs de la campagne vont forcément rechercher un add-on à celle-ci. 

La politique retenue par Sans Détour sur ce délicat exercice d'équilibre est de conserver les tables d'origine de l'écran (donc sans aucune référence à des éléments de la campagne) et de plutôt loger les spécificités dans les livrets (et l'illustration bien évidemment). Pour les Masques, cela s'était traduit par un scénario connecté avec la campagne mais pouvant être joué de façon autonome.

Pour le Rejeton, on reste dans une logique similaire mais avec un compromis moins convaincant qui montre que l'exercice d'équilibriste n'est tout de même pas sans danger. Sans Détour nous propose en effet toutes les fiches PNJ du Rejeton d'Azathoth à afficher sous forme de chevalets à l'écran. Pourquoi pas mais cela n'a rien de défrisant...

Le non possesseur de la campagne se retrouve donc avec un livret inexploitable et je vois mal son intérêt à acquérir cet écran à moins d'être complètement fasciné par son illustration fort réussie au demeurant.

Cet écran n’étant de facto destiné qu'aux possesseurs de la campagne, on regrettera alors que Sans Détour n'ait pas poussé la logique jusqu’au bout en personnalisant aussi les tables de l'écran avec des éléments de la campagne...

Ou plutôt, que Sans Détour n’ait pas publié en complément de ce livret un peu limité un scénario qui aurait permis de contenter tout le monde, amateurs de la campagne et amateurs de l'illustration de Lionel Muzy.

Un essai donc non complétement transformé pour cet écran, principalement sauvé par l'excellence du travail graphique réalisé pour cet écran. 

Critique écrite en février 2014.

Oystercult  

La politique de Sans Détour visant à gâter ses consommateurs avec du matériel dédié à chacune de ses campagnes ou ères de jeu flatte le collectionneur qui sommeille dans tout rôliste ! Ce n'est donc pas un hasard de retrouver un écran pour la campagne du Rejeton d'Azathoth.

Pour autant, trois éléments sont retenus pour réellement passer à l'acte d'achat de ce genre de produit habituellement : l'illustration, l'utilité de l'écran et le livret d'accompagnement.

Je ne reviendrais pas sur l'utilité puisque le recto (face gardien) comporte à la table prêt la même chose qu'habituellement, ce qui est finalement assez logique compte tenu du fait qu'il n'y avait rien de réellement particulier à ajouter pour cette campagne

L'illustration est magnifique (Marc Simonetti est incroyable mais ça, on le savait déjà) et très évocatrice d'un chapitre de la campagne. En fait c'est le plus bel écran paru pour le jeu à ce jour de mon point de vu.

Enfin le livret contient de petites fiches des pnjs de la campagne sur 16 pages, le tout illustré et organisé pour être disposé à cheval sur l'écran. Même s'il peut sembler cohérent de proposer cet aide de jeu dans ce pack, on ne peut qu'être déçu, un internaute nous ayant offert ces fiches pour les Masques quelques mois auparavant.

Du coup, la multiplicité des écrans montre ici une certaine limite. Aucun matériel n'existait réellement pour ce livret et ça sent un peu le remplissage quand même.

Il n'empêche que l'illustration mérite à elle seule l'achat de cet écran de jeu.

Critique écrite en septembre 2014.

SebM  

Un fort bel écran pour égayer les parties du Rejeton d'Azathoth. On peut regretter toutefois que l'illustration ne concerne à proprement parler qu'un seul épisode de la campagne (épisode intense au demeurant) et surtout qu'elle déflore de manière subliminale quelques éléments importants de celui-ci (l'indigène menaçant, la silhouette de l'araignée...).

Pour les autres épisodes de la campagne, l'écran n'est pas vraiment pertinent, et on basculera opportunément sur d'autres illustrations plus en rapport avec les ambiances visées (Nouvelle-Angleterre, Floride,..).

En revanche, l'écran me semble réutilisable pour tout autre scénario de l'AdC basé sur l'exploration dans la jungle (ex. la terreur venue des étoiles).

Les visuels des PNJ sont très utiles et plutôt réussis. 

Dernier bémol, le prix. Ce bonus de campagne n'est pas totalement donné (plus de 20 euros) et certains MJ rechigneront probablement à l'investissement.

Critique écrite en septembre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques