Contenu | Menu | Recherche

Ceux que le gouvernement intergalactique appelle quand il ne reste plus aucun espoir

Enter the Zombie

.

Références

  • Gamme : All Flesh Must Be Eaten
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Eden Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2002
  • EAN/ISBN : 1-891153-83-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret 18 x 23 cm à couverture souple de 176 pages.

Description

Ce supplément nous propose de mixer deux genres cinématographiques qui n'ont rien à voir : les films d'horreur pleins de zombies, et les films de Hong Kong pleins de kung fu ou de combats spectaculaires à l'arme à feu. Vous connaissez "La Nuit des Morts Vivants" ? "The Killer" de John Woo ? Maintenant imaginez-vous à la convergence des deux. Ne bougez plus, vous êtes arrivés.

En préambule à l'introduction, une nouvelle d'ambiance de 18 pages nous narre les exploits de Mr. Nagaki, esprit de la vengeance réincarné dans un corps fraîchement décédé pour accomplir sa sinistre besogne. Le premier chapitre "Corpses Rising" se termine sur une courte introduction à l'ouvrage en présentant les différentes parties, donnant quelques explications et une courte filmographie.

Le second chapitre "Tao of the Dead" entre dans le vif du sujet puisqu'on y trouve toutes les règles concernant ce genre : comment tatanner, flinguer, transpercer, découper, et éventuellement hacher menu. Deux nouveaux genres de personnages viennent s'ajouter aux Norms, Survivors, et Inspired du livre de base : le "Martial Artist" qui cogne, et le "Shooter" qui flingue. Si vous avez encore besoin de repères, le premier est Jet Li et le second Chow Yun-Fat. Viennent ensuite les règles propres au genre : toutes les techniques de Kung Fu et Gun Fu, la gestion des figurants (ceux qu'on descend nonchalamment, sans réelle prise de risque), les techniques "Chi" : tous les coups spéciaux, spectaculaires, et autres techniques quasi-magiques. Des règles sont également destinées à jouer des zombies, avec une multitude de nouveaux aspects souvent pas très ragoûtants. Par exemple, un zombie n'ayant cure de la douleur et de ses articulations, il peut donner des coups de pieds envers et contre l'articulation naturelle de son genou. Ca ouvre des perspectives. Pour terminer, les armes traditionnelles d'arts martiaux sont passées en revue et leurs caractéristiques sont fournies.

Le troisième chapitre "Hard Boiled Bodies" est un background pour jouer dans le Hong Kong du tournant du millénaire. Entre Triades, trafic de drogue, et hordes de zombies affamés liés à la consommation de substances illicites, les balles volent bas. Les joueurs n'auront que l'embarras du choix : la police, les triades, les services secrets et les zombies offrent chacun des opportunités de carrière et de jeu bien particulières. Deux synopsis de scénarios sont proposés : "The Thin Blue Line" où les personnages forment une nouvelle brigade de police, et "I want a new drug" où les personnages jouent des zombies tous frais (pour ainsi dire), et devront bien faire avec leur condition. Quatre archétypes de personnages sont fournis : un flic négligent, un homme de main des triades, un policier infiltré et un zombie membre de gang.

Le quatrième chapitre "Flesh Eaters in Little China" met en scène San Francisco et en particulier son célèbre quartier chinois. Ce dernier recèle bien des mystères, entre zombies dissimulés, anciens sorciers et sociétés secrètes oubliées. Si l'on ajoute par dessus les différentes factions des triades présentes en ville, les sorciers, les gangs et les fraternités d'arts martiaux, rien ne peut être aussi simple qu'il y paraît. Quelques règles supplémentaires sont fournies ainsi que six sortilèges. Deux synopsis de scénarios sont proposés : dans "A night on the Town" les personnages seront des touristes pris dans une intrigue locale qui les dépasse. Dans "We band of brothers", les personnages sont tous des experts en arts martiaux, qui découvriront que les zombies sont des adversaires bien différents de l'humain ordinaire. Quatre archétypes de personnages sont fournis : un tueur à gages, "Wind Dancer", un spécialiste en arts martiaux, un garde du corps et un renégat zombie.

Le cinquième chapitre "Once Upon a Corpse in China" propose de jouer dans la chine médiévale, où des écoles d'arts martiaux s'affrontent pour prouver qui possède les meilleures techniques. Les différentes écoles en conflit sont la "Golden Tiger", "Striking Crane", "Flying Dragon", "Fighting Monkey". Mais une ancienne trahison ayant entraîné la mort de cinq soeurs... la mort ? Enfin, pas vraiment. Et elles sont bien décidées à confondre leur meurtrier et à se venger. Deux synopsis de scénarios sont proposés : "Wei Han, Judge" où les personnages joueront le juge Wei Han et son entourage enquêtant sur des meurtres de grands maîtres, et "We band of sisters" où les joueurs pourront incarner les soeurs Li en personne... et mettre en scène leur vengeance. Quatre archétypes de personnages sont fournis : un vieux maître en arts martiaux, un magistrat infiltré, un étudiant vengeur et son pendant zombifié.

Le sixième et dernier chapitre "Undead Kombat" s'inspire ouvertement de jeux vidéos et de films que vous aurez reconnu. Les ingrédients sont bien connus : un tournoi d'arts martiaux sur une île de Malaisie, un contexte plus que mystique, et des adversaires bien décidés à en découdre. Mais l'arène de combat ne sera pas le seul endroit de jeu... bien d'autres épreuves sont à l'ordre du jour. Deux synopsis de scénarios sont proposés : "Undercover" où les joueurs feront parti d'un commando destiné à arrêter de grands criminels réunis à l'occasion de ce tournoi, et "Welcome to the Revolution" où les joueurs sont des gladiateurs zombies fatigués de leur condition... et qui aimeraient bien y mettre un terme. Quatre archétypes de personnages sont fournis : un flic héroïque, un spécialiste en arts martiaux "jaded fighter", un ninja vengeur zombifié, et un leader rebelle zombie.

L'ouvrage se termine sur des tables de référence pour les types de personnage, la création de personnage zombie, les techniques Chi, et les nouveaux aspects de zombies. Un index, une feuille de personnage et des feuilles pour comptabiliser les munitions concluent le tout, avant quelques pages de publicité.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 13 janvier 2010.

Critiques

Coredump  

Mélanger le film de hong kong avec le film de zombies, il fallait oser. Et ils l'ont fait, avec pas mal de brio du reste. On se retrouve avec un joyeux pot-pourri où les fusillades sont acrobatiques, un flingue dans chaque poing, et où l'on peut arriver à voler grâce au kung fu, et surtout foutre sur la gueule des zombies avec beaucoup plus d'élégance que dans un scénario AFMBE ordinaire.

De joyeuses trouvailles émaillent l'ouvrage. La nouvelle de l'assassin-démon-mort-vivant est pas mal du tout, et quelques petits détails font bien rigoler, comme par exemple la facilité des zombies à faire des coups de pieds impossibles à réaliser pour un humain normalement constitué et ressentant encore la douleur dans ses malheureuses articulations. La possibilité de jouer des morts-vivants est mise en avant dans ce supplément, ce qui est amusant, surtout dans le contexte d'un tournoi d'arts-martiaux ('tain, j'ai perdu mon bras droit au dernier combat... le prochain va être dur).

Pourtant, les background/scénarios fournis ne m'ont qu'à moitié convaincu. On sent un peu trop visible l'inspiration filmographique, et l'inspiration a un peu trop manqué par endroit. Ce qui a fait le point fort du livre de base est un peu en baisse ici, et m'a donc légèrement déçu.

Je pense que les amateurs de Feng Shui apprécieront également, surtout si -pourquoi pas- ils veulent mettre un peu de morts-vivants dans leur kung-fu.

Son of Humakt  

Ayant eu ma période "films de kung-fu et de Jacky Chan", c'est avec un certain intérêt que je me suis plongé dans la lecture de ce livre quand je l'ai eu entre les mains.

LA FORME

Ce premier supplément de la gamme est parmi les plus épais de la gamme AFMBE. La couverture est plus rigide que celle des extensions suivantes et rend difficile le feuilletage sans que cela abime l'ouvrage. Les pages sont en papier épais et de bonne qualité, mais ont tendance à rigidifier encore un peu plus l'ensemble. Les standards de qualité pour ce premier supplément semblaient élevés, mais malheureusement, cela lui nuit. Les illustrations vont du quelconque au pas mal, avec une petite mention pour la couverture de C. Shy qui est un rappel de celle du livre de base. L'ensemble reste bien dans l'ambiance. Le seul hic vient du découpage de certaines illustrations, notamment pour les scènes d'action, et qui écrase celles-ci. Format A5 oblige.

LE FOND

"Les zombies font une entrée remarquée". Un système de kung-fu vient s'ajouter au système de base pour l'utilisation de certaines techniques. Efficace à défaut d'être simple. Les univers proposés sont, à défaut d'être originaux, bien traités et pourront offrir au joueur de belles scènes de combat.

LA JOUABILITE

Le supplément fonctionne bien. Le seul véritable hic vient du fait qu'hormis pour un des univers proposés, le zombie est très peu présent, et par moments semble même discordant avec l'ensemble. Ce supplément aurait été bien approprié comme adjonction aux règles de base de l'Unisystem, mais ne semble pas à sa place dans l'univers d'AFMBE.

LA CLARTE

Bien présenté, sans trop de sous systèmes de règles et de calculs complexes. Sur ce plan, Enter the Zombie atteint son but.

CE QUE J'AIME

L'ambiance générale du livret et le travail de synthèse.

CE QUE JE N'AIME PAS

Pas vraiment "zombie"

Critique écrite en août 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques