Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Faces of Evil : The Fiends

.

Références

  • Gamme : AD&D - Planescape
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 0-7869-0684-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 96 pages en couleurs

Description

Ce guide a pour but de décrire les fiélons, leur mentalité, leur écologie, voire leur habitat. Ces créatures se surpassent les unes les autres en malfaisance et incarnent différentes facettes du Mal à l'état pur. Les statistiques de jeu sont pour ainsi dire absentes, laissant la place à des informations de fonds, sous la forme de récits d'aventuriers qui ont risqué leur vie pour obtenir certaines de ces informations. On y trouve entre autres créatures célèbres Sans-Nom, un slaad au style assez particulier, un tielfing, un lupinal, ainsi qu'un humain transformé en dretch par une fiélone, car il désirait l'immortalité.

L'introduction (6 pages) discute de la nature du Mal, des points communs entre les fiélons, et résume les moyens nécessaires à leur invocation.

On passe ensuite aux Baatezu (29 pages) : sont détaillées les origines de l'espèce, les différentes castes, les perspectives d'évolution en leur sein. On trouve aussi une écologie plus approfondie de ces créatures, avant de passer aux pouvoirs altérés et à leurs points faibles, ainsi qu'à la manière de les invoquer.
La société est ensuite décrite plus avant : les Huits Sombres qui mènent les Baatezu dans la Guerre Sanglante, puis les Nobles avec en particulier les Seigneurs des neufs niveaux de Baator. Quelques points sur cette société fondée sur la traîtrise, bien plus que celle des elfes noirs, avant de passer aux langages de castes, puis à la culture baatezu, en finissant par décrire la Cité de l'Homme.

La partie suivante est consacrée aux Tanar'ri (26 pages) : sont d'abord détaillés leur mentalité (chaotique ne veut pas dire stupide), les quelques rangs qui ne sont qu'indicatifs tant ces créatures sont versatiles, et la manière de changer de rang. Viennent ensuite un point sur leur écologie, leurs pouvoirs et vulnérabilités, la manière de les invoquer. Enfin sont présentés leur culture et la description de quelques Seigneurs Abyssaux importants, pour terminer sur une page concernant Mal Arundak, la Cité de la Confusion.

Les Yugoloths, les plus grands manipulateurs des Plans, sont traités ensuite (15 pages), de la même façon que les sections précédentes. Cette partie présente un plus petit nombre de dirigeants et il faut compter avec les mystérieus Baernaloths. Une présentation de la Tour de la Douleur Incarnée clôt ce chapitre.

Six pages sont dédiées à décrire les Gehreleths et leur Puissance, Apomps, puis divers autres fiélons sur neuf pages : les Bodaks, Hordlings, Diablotins, Quasits, Larvaes, Guenaudes noires, Fiélons de l'ombre et Tieflings. Un résumé vient en sus des chapitres concernant les quatre principales races de fiélons.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

JyP  

Tout un supplément entièrement consacré à l'écologie, la sociologie et aux travers des créatures infernales, il fallait oser ! De fait, l'information est très complète, et présentée sous forme d'interviews qui rajoutent à l'ambiance. Une pensée sacrilège me vient à l'issue de la lecture de cet ouvrage : les fiélons ne seraient-ils que des humains poussés à leurs extrêmes limites, pour devenir de parfaites incarnations du Mal ? Sans doute s'agit-il là de l'impression que certains fiélons veulent donner... Et à moins de jouer ces fiélons comme personnages, nombre d'informations de ce supplément risquent de passer inaperçues auprès des joueurs de campagnes de Planescape.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques