Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

DL11 - Dragons of Glory

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

couverture souple détachable avec tables, 1 livret de 16 pages (War Journal) au format US Letter, 1 livret de 8 pages (rulebook) au format US Letter, 1 carte grand format du continent d'Ansalonie en deux parties, 2 planches de pions cartonnés (avec au total 270 pions utiles).

Description

Contrairement aux autres modules de la campagne, ce module-ci n'est pas un scénario de jeu de rôle. Il s'agit en effet d'un jeu de plateau / wargame retraçant toute la Guerre de la Lance. Le jeu est simple (8 pages de règles) et simule l'affrontement entre les armées draconiennes et les forces du conseil de Blanchepierre. En plus des règles du jeu de plateau, le journal de guerre (War Journal) contient des informations sur les grandes batailles de la Guerre de la Lance (qui peuvent être utiles dans le cadre de la campagne), des ordres de bataille pour le Battlesystem et des informations sur la manière d'utiliser le jeu dans le cadre de la campagne de jeu de rôle.

Le jeu de plateau se veut un mélange entre manoeuvres d'armées et utilisation de héros (les leaders) ; le niveau de détail est faible (un pion correspond à un type d'armée : draconiens, humains, chevaliers, ogres, etc) et quelques règles spéciales (événements stratégiques, moral, conquête) viennent pimenter le tout. Il est possible de jouer la campagne complète (qui débute avant les événements décrits dans DL1 - Dragons of Despair). Des règles d'activation des héros viennent alors s'ajouter pour déterminer quel camp l'emportera.

A noter que la carte grand format, qui est de grande qualité, est parfaitement utilisable dans le cadre du jeu de rôle.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Silenttimo  

Il est avant tout nécessaire de redire que ce DL11 n'a rien d'un scénario, même si le cadre est le monde de Dragonlance.

C'est un wargame, avec une carte et plein de pions en carton.

Il est plutôt simple, a l'avantage de présenter plusieurs scénarios longs possibles (toute la guerre, la guerre à partir de la trilogie des scénarios Dragonlance) ou des scénarios courts (l'attaque sur la nation elfe de mémoire Silvanesti, l'attaque sur le Thorbardin...).

Les règles sont simples, proches de celles des wargames de J-J Petit que l'on trouvait dans les Casus Belli 1ère mouture, mais le nombre de nations et donc d'armées possibles rend chaque partie un peu différente, selon les alliances que les forces du mal ou les alliés arrivent à nouer.

Il faut cependant absolument intégrer les 2-3 correctifs et variantes que l'on trouve sur Gameboardgeek pour pouvoir y jouer sans craindre quelques petites absurdités.

Je n'y ai pas rejoué depuis plus de 20 ans, mais j'y ai souvent repensé, car retracer les grandes guerres de Krynn demande de la place et du temps (mais cela viendra : faut juste trouver un adversaire qui est aussi motivé !).

Dans son genre, un wargame long mais simple et loin d'être initéressant.

Seul regret : la carte en papier qui reste bien fragile (d'autant qu'elle est très grande).

Critique écrite en avril 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques