Contenu | Menu | Recherche

9mm de diplomatie

Directive (The)

.

Références

  • Gamme : Aberrant
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 1-56504-685-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre A5 de 96 pages à couverture souple.

Description

Le directoire (the directive) est une agence de contre-espionnage multinationale (Russie, USA, Japon, Angleterre, Allemagne) qui se charge principalement de surveiller les novas, et d'anticiper toute menace susceptible d'apparaître en raison des pouvoirs des novas. Cette mission la met souvent en travers du chemin du Projet Utopia ou des Teragen. D'ailleurs la nouvelle d'introduction met en scène l'arrestation d'un nova initialement présenté dans le livret Teragen et qui vient de prendre des otages dans le métro.

Le ton général de l'ouvrage est espionnage et high-tech. Sans totalement renouveler le scénario d'espionnage, le directoire permet cependant de mettre en scène des humains normaux chargés de contrer les novas, grâce à des techniques élaborées et du beau matériel mais surtout dans un rapport de force inégal. C'est donc un challenge qui est proposé à l'ingéniosité des joueurs. Comme PNJ, les agents du directoire sont un contre-pouvoir énorme, insaisissable grâce à leur organisation en cellules (on pense à Conspiracy X) et à leur réseau de relation. Ils semblent à ce titre indispensables dans toute campagne Aberrant dont les novas sortent de la légalité.

Côté high-tech, on est largement servi en gadgets anti-novas dont certains n'ont jamais été utilisés et sont conservés par le directoire pour ménager l'effet de surprise.

Côté background, on est gratifié d'une histoire inédite de la russie et de l'Allemagne des années 2000-2010, riche en rebondissements et à l'origine de la création du directoire.

En raison de la méfiance du directoire envers les novas, ne sont recrutés que des novas de faible puissance, sans tare (taint), et qui seront cantonnés à des rôles opérationnels subalternes. Il est donc possible de mêler des joueurs incarnant des humains normaux et des novas.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 juin 2010.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Directive est tout aussi excellent que le reste de la gamme. On fait dans l'espionnage, et sans totalement réinventer l'espionnage, on y rajoute une touche originale : de simples humains qui sont chargés d'espionner et d'affronter (mais ils ont intérêt à choisir le terrain) des novas bien plus puissants qu'eux.

La directive a aussi un petit côté X-files ou Conspiracy-X : ses agents ne savent pas tout, ne doivent pas tout savoir. Ils ont potentiellement accès à des ressources importantes mais peuvent rarement les obtenir, on leur confie des missions mais on se méfie d'eux. Les backgrounds proposés permettent bien de simuler cet aspect.

Mais là où je préfère la directive, c'est en tant qu'instrument du maître de jeu : ils sont à l'affût, ils interviennent peu mais ils notent tout donc les novas ont intérêt à se tenir à carreaux. Pour moi, c'est un peu comme une police secrète qui menace la toute puissance des novas. La section d'high tech est super, les exemples de personnages sont très bien.

Shaman Chat  

Bon, je devrais mettre un 5, je devrais... Hum... Allez bon je le mets. Mais encore une fois, je dois le mesurer à l'aune du reste. C'est moins excellent que Teragen ou Utopia de mon point vue. Et par goût personnel, je ne suis pas fan des dernières pages avec des archétypes, je dois aussi avouer que jouer un membre de Directive est quand même moins mon truc et devrait satisfaire moins de joueurs.

Cela dit, avouons-le, c'est riche, bien foutu et fichtrement intelligent. Vous voulez jouer un espion et savoir comment cette agence s'est formée ? Vous voulez protéger l'humanité de la menace éventuelle des novas ?C'est le supplément qui est fait pour vous. Tel quel, il remplit parfaitement ses objectifs, c'est clair. Des quatre gros suppléments de background (Directive, Elite, Teragen et Projet Utopia), c'est cependant celui qui me semble le moins indispensable si vous n'avez pas l'intention de faire jouer des membres de cette agence (c'est qu'ils sont moins visibles que les autres quand il s'agit seulement que de les mettre en tant que background à certaines occaisons).

Parce que pour le coup, Directive est vraiment une autre façon de jouer. Totalement différente. Plus noire, plus dure, plus humaine aussi parce que vous avez l'occasion d'incarner des simples humains confrontés aux menaces potentielles les plus terribles que l'humanité ait jamais connues.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques