Ghostfighter

.

Références

  • Gamme : A/State
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Contested Ground Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2005
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 40 pages. Fourni avec une version sans illustration et plus adaptée à la lecture sur écran, de 49 pages. Une URL est fournie en bonus dans un fichier texte, permettant d'avoir accès à des fonds d'écrans sur le site web de l'éditeur.

Description

Ce supplément fait partie d'une série d'ouvrages consacrés aux personnages de The City. Celui-ci s'intéresse de plus prêt aux ghostfighters. Ces fines lames sont des as du combat corps à corps, le plus souvent mené avec des couteaux sans pointes baptisés "Llives". Ces durs à cuirs sont fréquemment couverts de cicatrices et de tatouages, et leur simple présence dans une pièce suffit à faire tomber l'ambiance immédiatement.

L'ouvrage débute par une nouvelle "The Patient Game" décrivant une partie de cartes entre ghostfighters qui finit par mal tourner. "Archetype Overview" (4 pages), approfondit la description que fait le livre de base de ces tueurs mystérieux : leurs cicatrices, leurs manies, leurs tatouages et leurs lames exotiques... Un petit lexique de l'argot ghostfighter est également fourni, ainsi que des considérations sur les façons d'intégrer un ghostfighter par nature individualiste au sein d'un groupe de PJ.

"Creating a ghostfighter" (9 pages) propose un processus de création de personnage adapté au ghostfighter, avec les avantages et désavantages spécifiques, l'origine et les conditions dans lesquelles le personnage a été élevé. Les compétences sont également passées au crible, en insistant sur celles utiles au ghostfighter, en introduisant de nouvelles règles pour les armes de lancer, et en présentant trois nouvelles compétences : le maniement du garrot, le dégainer rapide et le "base jumping" (saut en parachute depuis des immeubles). Il y a également de nouveaux avantages et désavantages, ainsi que des avantages spécifiquement liés au combat : parade à mains nues, parade armée, combat à deux armes. Deux styles de combat sont proposés pour les ghostfighters ayant été spécifiquement entraînés à ceux-ci : le style Markain, et le style Demeloque. Le premier est un style plutôt offensif, et le second plutôt défensif. Enfin, outre les éventuels contacts du personnage, le chapitre propose une série de lieux où aiment à trainer les ghostfighters : bars, dojo, etc. Une table fournit également les revenus indicatifs d'un ghostfighter selon son niveau.

"Weapons & Equipment" (3 pages) propose notamment plusieurs variétés de Llives, des armes de corps à corps et de lancer, ainsi que des drogues, et différents accessoires indispensables à tout ghostfighter qui se respecte comme leur célèbre manteau de cuir fait en peau de chien. "Famous ghostfighters" (5 pages) décrit six ghostfighters célèbres, sans donner leurs caractéristiques. Deux d'entre eux possède leur portrait pleine page.

"Character Templates" propose cinq archétypes de personnage pour les ghostfighters :
- the bodyguard est un garde du corps
- the fallen angel a remis en question ses croyances religieuses
- the perfectionist est un tueur cérébral et expérimenté
- the pit fighter est un gladiateur moderne qui tue pour le sport
- the radge est un fou de violence.
Chaque archétype est assorti d'une description complète avec une illustration et une fiche de personnage pré-remplie et prête à jouer d'une page.

L'ouvrage se termine sur des tables d'équipement, et une page d'illustrations comparées des armes présentées précédemment depuis la llife courte jusqu'à la gaffe de batelier. La dernière page est une fiche de personnage spécifique pour les ghostfighters.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Coredump  

Ce supplément est d'honnête facture, et vise à donner plus de vie aux "ninjas" de The City : ces assassins froid et sans merci, ces tueurs romantiques que sont les ghostfighters.

Seulement voilà : ça ressemble trop aux suppléments de classe de D&D3, et ça manque cruellement de substance là où il en faudrait, et de règles là où j'en demande. Les PNJ présentés le sont toujours sans leur profil, ce qui est un petit poil agaçant. Et j'ai du mal à ne pas sourire devant l'appellation "half-llife" des couteaux courts.

Points positifs, les lieux où traînent les ghostfighters, qui sont une mine à idée pour le MJ... mais trop courte. La nouvelle d'ambiance de départ est également très sympa, et les illustrations au trait changent des images de synthèse, et ça ne me déplaît pas.

Ce supplément est correct sans être transcendant. C'est un petit supplément, à petit prix, au format numérique. J'espère mieux d'un supplément sur les lostfinders.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques