Contenu | Menu | Recherche

Globalement inoffensif

@ctiv8

.

Références

  • Gamme : @ctiv8
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Postmortem Studios
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2005
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

document de 46 pages en noir et blanc.

Description

Dès le départ, l'auteur précise la signification de divers termes essentiels à la compréhension du jeu, présente le contexte puis explique en détail la notion de "déclin de la démocratie". Arrivent ensuite les références de natures diverses qui ont inspiré l'écriture de @ctiv8. Suivent une présentation rapide du système utilisé (Xpress), un mot sur le piratage et un paragraphe sur Postmortem Studios. Enfin, les concepts qui font la particularité de @ctiv8 sont énumérés.

Les quatre pages suivantes exposent en quoi consiste @ctiv8 dans le jeu, qui en fait partie et quelles sont ses méthodes et actions. Le tout est présenté sous la forme de discussions via Internet, avec dans la marge une présentation concrète du background associé. La page d'après est un exemple d'information telle qu'elle peut être transmise au supposé dirigeant de @ctiv8, et les trois pages qui suivent présentent les processus utilisés pour rejoindre @ctiv8 ainsi que ce qui permet sa cohésion. Un collage illustre ce propos de plusieurs exemples, puis l'organisation de @ctiv8 ainsi que la gestion des actions à entreprendre sont présentées sur deux pages.

Les conseils au MJ et les idées d'inspiration pour mettre en place des scénarios sont exposés sur 6 pages. On y retrouve également un rappel sur les aspects politiques du jeu, et, à titre d'exemple, 10 synopsis sont fournis.

Le système du jeu est ensuite présenté sur 16 pages, comprenant, entre autres, les habituelles règles de création de personnage, de résolution d'action, la gestion des combats mais aussi des règles liées aux véhicules et de création rapide de personnage. Suit une liste de matériel d'une page et les caractéristiques correspondantes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

BobDarko  

Au premier abord ça semble moche, plein de vide et c'est un bordel monstrueux. Pourtant à la lecture, on se laisse prendre au jeu. On commence par quelques explications sur l'activisme politique, le déclin de la démocratie et les communautés internet. Le rapport entre tout ça, me demanderez-vous ? Hé bien un petit logiciel appelé @ctiv8 et mettant en rapport des personnes qui s'impliquent et agissent ensemble sur certains sujets délicats.

La présentation de l'organisation, de ses objectifs et de ses méthodes est étrange mais plutôt bien faite au final. En gros des membres de l'Inner Circle, à la tête duquel se trouve un mystérieux dirigeant, obtiennent des infos, font le tri et soumettent des situations nécessitant une action aux membres de @ctiv8. Ceux que ça intéresse se réunissent, en discutent puis agissent. On se retrouve alors avec un groupe pouvant facilement impliquer les personnages dans des affaires plus ou moins douteuses et éventuellement liées à divers thèmes d'actualité (politique essentiellement).

Après avoir lu les conseils au MeuJeu et les dix synopsis fournis, on voit un peu mieux comment et quoi faire jouer ainsi que les thématiques qui peuvent entrer en jeu. Ainsi, cela peut aller de l'enquête sur la disparition d'une personne jusqu'à l'aide à l'intervention humanitaire dans un pays d'Afrique. La question des moyens employés pour agir est également soulevée.

Le système a l'air simple et sympathique mais quand on le lit on voit surtout l'utilisation de @ctiv8 dans d'autres jeux. En effet, un tel groupe pourrait très bien être utilisé dans des jeux comme Unknown Armies (les personnages rejoignent le groupe et découvrent peu à peu l'Underground) ou Delta Green (@ctiv8 se focaliserait alors plus sur des phénomènes surnaturels et les personnages pourraient en faire partie ou devoir découvrir l'identité de ses membres les plus haut placés pour une institution gouvernementale).

Au final, @ctiv8 est donc avant tout une source d'inspi autant qu'un jeu à part entière (qui, comme le souligne l'auteur, est jouable sous forme d'épisodes, par analogie avec les séries télé). Il n'en reste pas moins une impression de grand fourre-tout pas vraiment pratique. En plus, il reste quand même pas mal de travail à effectuer pour l'utiliser en tant que jeu.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques